Samedi 20 Août 2022

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 73-80

De quel amour j’aime ta loi !

73
Tes mains m’ont façonné, affermis ;
 
 éclaire-moi, que j’apprenne tes volontés.
74
À me voir, ceux qui te craignent se réjouissent,
 
 car j’espère en ta parole.
75
Seigneur, je le sais, tes décisions sont justes ;
 
 tu es fidèle quand tu m’éprouves.
76
Que j’aie pour consolation ton amour
 
 selon tes promesses à ton serviteur !
77
Que vienne à moi ta tendresse, et je vivrai :
 
 ta loi fait mon plaisir.
78
Honte aux orgueilleux qui m’accablent de mensonges ;
 
 moi, je médite sur tes préceptes.
79
Qu’ils se tournent vers moi, ceux qui te craignent,
 
 ceux qui connaissent tes exigences.
80
Que j’aie par tes commandements le cœur intègre :
 
 alors je ne serai pas humilié.

Lectures du jour


Osée, Chap. 14, v. 2-9

2
 Reviens, Israël, vers le Seigneur ton Dieu. C'est ta faute qui t'a fait tomber.
3
 Revenez vers le Seigneur en lui apportant ces paroles: "Pardonne nos fautes et accepte ce que nous offrons de bon. À la place des taureaux, nous t'offrirons en sacrifice les paroles de notre bouche.
4
 L'Assyrie ne peut pas nous sauver. Nous ne monterons plus sur des chevaux de combat. Les statues que nous avons fabriquées nous-mêmes, nous ne les appellerons plus Notre Dieu". En effet, toi seul, tu as pitié des orphelins."""
5
 Le Seigneur dit: "Je guérirai Israël de son infidélité. Je l'aimerai de bon cœur, car je ne suis plus en colère contre lui.
6
 Pour Israël, je serai comme la rosée du matin, il fleurira comme un lys, il enfoncera ses racines dans le sol comme les arbres du Liban.
7
 Ses branches se développeront, il sera beau comme l'olivier, et il répandra l'odeur agréable des montagnes du Liban.
8
 Les habitants d'Israël reviendront s'asseoir à mon ombre. Ils cultiveront de nouveau le blé, ils fleuriront comme la vigne, ils seront célèbres comme le vin du Liban.
9
 Éfraïm, est-ce qu'il y a encore quelque chose de commun entre moi et les faux dieux? Moi, je te réponds et je veille sur toi. Moi, je suis comme un cyprès, un arbre toujours vert. C'est moi qui te donne tes récoltes."

Commentaire

Reviens !

Quel cri! Dieu n’a pas peur de nous appeler quand nous partons trop loin. Il n’a pas honte de s’abaisser à nous appeler, lui, Dieu, même si c’est par la bouche du prophète... On dirait l’appel d’un amoureux trahi... On dirait un cri d’amour: reviens! Faut-il que Dieu nous aime, faut-il qu’il tienne à nous!
Les propos du livre d’Osée donnent toute la dimension de notre trahison qui va jusqu’à l’apostasie, à l’énormité de nos adorations idolâtres, au scandale de nos infidélités.
Un mot, un seul mot nous dit l’incroyable passion par laquelle Dieu s’est attaché à l’humanité: «Reviens!» Ce cri contient toute sa détermination pour que rien ne vienne rompre cette histoire d’amour.
Reviens! Un mot que le père a muettement osé, et que le fils prodigue a entendu. Un mot qui a pris sens quand le fils a vu le père sur le pas de la porte. Un mot, un seul, qui a suffi pour que les bras s’ouvrent et que la fête commence. Un mot, auquel un jour, le Fils ajoutera ceux-ci: «Tout est accompli» (Jean 19,30).

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, Dieu de l’univers,
aux temps anciens,
tu as choisi le peuple hébreu
pour conclure une alliance avec lui.
En Christ, tu appelles tout homme
à une alliance nouvelle pour son salut.
Aujourd’hui, nous te louons sans fin
puisque chaque jour tu accomplis ta promesse.
Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 45-15 (du recueil Alléluia)

Que ne puis-je, ô mon Dieu... ?