Samedi 9 Novembre 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 161-168

De quel amour j’aime ta loi !

161
Des grands me persécutent sans raison ;
 
 mon cœur ne craint que ta parole.
162
Tel celui qui trouve un grand butin,
 
 je me réjouis de tes promesses.
163
Je hais, je déteste le mensonge ;
 
 ta loi, je l’aime.
164
Sept fois chaque jour, je te loue
 
 pour tes justes décisions.
165
Grande est la paix de qui aime ta loi ;
 
 jamais il ne trébuche.
166
Seigneur, j’attends de toi le salut :
 
 j’accomplis tes volontés.
167
Tes exigences, mon âme les observe :
 
 oui, vraiment, je les aime.
168
J’observe tes exigences et tes préceptes :
 
 toutes mes voies sont devant toi.

Lectures du jour

Commentaire

Il court vendre tout ce qu’il possède et achète le champ!

«Au prix de tout ce que tu as acquis, acquiers l’intelligence.
Comme une femme aimée, enlace-la,
juche-la sur tes épaules, elle t’élèvera.
Diadème de splendeur, elle t’honorera et tu seras protégé.»
Acquérir la sagesse, la garder, ne pas s’en détourner … Mais en quoi consiste-t-elle concrètement?
Ces appels sont-ils la préface d’un cours donné? Ou, instamment renouvelés, émaillent-ils la leçon pour réveiller l’attention, voire désamorcer les contestations qui pointent?
Plusieurs ressorts actionnés pour motiver le jeune prince: l’imitation du père, l’estime de soi, l’attrait pour la femme comme source de bonheur physique, affectif et social, l’avenir qui l’attend à la cour.
Le rapport d’enseignement est celui d’un père à son fils. Entrons dans l’intimité de ce qui est décrit comme une famille – la famille de la Sagesse, unie par une même recherche et un même service du Bien. On retrouve cette ambiance dans le groupe des disciples autour du Maître, puis, plus tard dans le corps formé par l’Eglise autour du Ressuscité qui enseigne et guide le(s) passage(s) nécessaire(s) vers la Vie nouvelle.
«La mort du père»? Sûrement pas, Docteur Freud!

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, notre Dieu,
puisque nous avons renoncé à notre existence de péché,
accorde-nous, avec tous ceux qui ont été baptisés
dans la mort et la résurrection de ton Fils,
d’être renouvelés par la transformation spirituelle
de l’intelligence,
pour vivre dans la justice et la sainteté véritable.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avect toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 105 (du recueil Alléluia)

Bénissez Dieu, louez…