mardi 07 juillet 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 18 , 19-30

Il m’a libéré, car il m’aime

 
19
Au jour de ma défaite ils m’attendaient,
 
 
mais j’avais le Seigneur pour appui.
 
20
Et lui m’a dégagé, mis au large,
 
 
il m’a libéré, car il m’aime.

 
          ~

 
21
Le Seigneur me traite selon ma justice,
 
 
il me donne le salaire des mains pures,
 
22
car j’ai gardé les chemins du Seigneur,
 
 
jamais je n’ai trahi mon Dieu.

 
23
Ses ordres sont tous devant moi,
 
 
jamais je ne m’écarte de ses lois.
 
24
Je suis sans reproche envers lui,
 
 
je me garde loin du péché.
 
25
Le Seigneur me donne selon ma justice,
 
 
selon la pureté des mains que je lui tends.

 
26
Tu es fidèle envers l’homme fidèle,
 
 
sans reproche avec l’homme sans reproche ;
 
27
envers qui est loyal, tu es loyal,
 
 
tu ruses avec le pervers.

 
28
Tu sauves le peuple des humbles ;
 
 
les regards hautains, tu les rabaisses.
 
29
Tu es la lumière de ma lampe,
 
 
Seigneur mon Dieu, tu éclaires ma nuit.
 
30
Grâce à toi, je saute le fossé,
 
 
grâce à mon Dieu, je franchis la muraille.

 
          ~

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 1, v. 14-20

14
Un jour, Jean est mis en prison. Alors Jésus va en Galilée. Il annonce la Bonne Nouvelle de Dieu
15
et il dit : " Le moment décidé par Dieu est arrivé, et le Royaume de Dieu est tout près de vous. Changez votre vie et croyez à la Bonne Nouvelle ! "
16
Jésus marche le long du lac de Galilée. Il voit Simon et André, le frère de Simon. Ce sont des pêcheurs, et ils sont en train de jeter un filet dans le lac.
17
Jésus leur dit : " Venez avec moi, et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. "
18
Aussitôt, ils laissent leurs filets et ils suivent Jésus.
19
En allant un peu plus loin, Jésus voit Jacques et Jean, deux frères. Ce sont les fils de Zébédée. Ils sont dans leur barque et réparent leurs filets.
20
Aussitôt Jésus les appelle. Ils laissent leur père Zébédée dans la barque avec les ouvriers, et ils s'en vont avec Jésus.

Commentaire

Un appel qui dérange

Jésus inaugure son ministère en Galilée par la proclamation de cette Bonne Nouvelle à laquelle l’évangéliste Marc vient de nous rendre attentifs. Proclamation sur le mode à la fois indicatif et impératif:
1. Avec la venue du Messie attendu, c’est un temps nouveau qui commence: Dieu se fait tout proche des hommes.
2. Cette rencontre transformatrice avec le Fils de Dieu ne peut se vivre qu’au prix d’un changement d’orientation. Accueillir cette Nouvelle, c’est renoncer à se suffire à soi-même et faire confiance au Christ; c’est, les mains vides, recevoir comme un cadeau ce qu’il vient nous offrir.
Rejoints dans leur réalité de tous les jours, quatre hommes vont entrer dans le cortège de ceux qui adhéreront à la personne de Jésus. Appelés par lui – le Christ est toujours celui qui prend l’initiative de s’approcher de nous – ils répondent. Mieux, ils se mettent en marche à sa suite et tiennent le pari proposé: «Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes».
Un pari que l’Evangile renouvelle encore pour chacun(e) aujourd’hui.
Ce récit nous apprend que Jésus met un terme à ce qui existait auparavant dans la vie de ces hommes, aussi bon et aussi beau que cela ait pu être – des entreprises familiales, la solidarité avec le vieux père et sa barque…
Il appelle les humains à entrer avec lui dans quelque chose de nouveau: à quitter ce qu’ils faisaient, pensaient, voulaient pour entrer dans ce que le Père et le Fils pensent, veulent et font.
Un chemin de confiance et de lâcher prise.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel,
en appelant des hommes et des femmes à ton service,
tu accomplis ton œuvre sur la terre.
Ouvre nos oreilles et nos cœurs,
afin que nous percevions ton appel
et que nous suivions celui que tu nous as envoyé,
Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 55-04 (du recueil Alléluia)

Venez à ma suite