samedi 02 novembre 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume

Psaume 119 (118), 153-160

De quel amour j’aime ta loi !

153
Vois ma misère : délivre-moi ;
 
 je n’oublie pas ta loi.
154
Soutiens ma cause : défends-moi,
 
 en ta promesse fais-moi vivre !
155
Le salut s’éloigne des impies
 
 qui ne cherchent pas tes commandements.
156
Seigneur, ta tendresse est sans mesure :
 
 selon ta décision fais-moi vivre !
157
Ils sont nombreux mes persécuteurs, mes oppresseurs ;
 
 je ne dévie pas de tes exigences.
158
J’ai vu les renégats : ils me répugnent,
 
 car ils ignorent ta promesse.
159
Vois combien j’aime tes préceptes, Seigneur,
 
 fais-moi vivre selon ton amour !
160
Le fondement de ta parole est vérité ;
 
 éternelles sont tes justes décisions.

Lectures du jour


Épître aux Romains, Chap. 16, v. 17-27

17
 Frères et sœurs, voici ce que je vous demande: méfiez-vous des gens qui divisent la communauté. Ils risquent de faire tomber dans le péché les croyants en parlant contre l'enseignement que vous avez reçu. N'allez plus avec eux!
18
 En effet, ces gens-là ne servent pas le Christ notre Seigneur, ils servent leur ventre! Avec leurs paroles mielleuses et leurs beaux discours, ils trompent les gens simples.
19
 Oui, votre obéissance, tout le monde la connaît. Alors, à cause de vous, je suis dans la joie. Mais je veux que vous soyez pleins de sagesse pour faire le bien et toujours attentifs à éviter le mal.
20
 Le Dieu de la paix va bientôt écraser Satan sous vos pieds. Que notre Seigneur Jésus vous bénisse!
21
 Timothée, qui travaille avec moi, vous salue. Lucius, Jason et Sosipater qui sont de ma famille vous saluent aussi.
22
 C'est moi, Tertius, qui écris cette lettre. Je vous salue dans le Seigneur qui nous unit.
23
 Gaïus vous salue. J'habite chez lui, et toute l'Église se réunit dans sa maison. Éraste, le trésorier de la ville, vous salue ainsi que Quartus, notre frère.
24
 []
25
 Rendons gloire à Dieu! Il a le pouvoir de vous rendre forts par la Bonne Nouvelle que j'apporte en annonçant Jésus-Christ. Par cette Bonne Nouvelle, Dieu fait connaître le mystère caché depuis toujours
26
 et qui, maintenant, a été mis en pleine lumière. Alors tous les peuples qui ne sont pas juifs peuvent le connaître par les livres des prophètes. Le Dieu qui existe depuis toujours a donné cet ordre, pour que tous les peuples croient en lui et lui obéissent.
27
 Rendons gloire à Dieu, le seul qui possède la sagesse! À lui la gloire par Jésus-Christ, pour toujours! Amen!

Commentaire

Faire équipe! Une histoire épique…

Et voilà que nous apprenons que ce n’est pas Paul qui a écrit cette lettre, mais un certain Tertius! Eh bien, oui! C’est un travail d’équipe. Paul à la théologie, un autre anonyme à la rhétorique et Tertius au calame. Paul n’est pas un soliste, il suffit de lire les noms et de constater le nombre de ses collaborateurs.
C’est parce qu’il y a une vraie équipe, soudée dans l’Esprit, que les divisions et les scandales sont surmontés, voire évités. C’est parce que Paul – un apôtre d’une telle dimension – ne prétend pas faire tout et tout seul, que le mal et le désordre sont foulés aux pieds.
Paul met un terme à cette longue lettre en montrant qu’il a vécu personnellement cette solidarité communautaire dont il se fait… l’apôtre!
A nous de prendre désormais la suite de cette dynamique en lisant cette épître ensemble, chacun jouant un rôle dans cette lecture. Ne serait-ce que pour découvrir chacun de nos charismes et afin que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec nous tous! Amen.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
avant sa passion, ton Fils bien-aimé a prié
pour que ses disciples soient un
comme il ne fait qu’un avec toi.
Accorde à ton Eglise,
unie par les liens de l’amour et de l’obéissance à ton nom,
d’être rassemblée par l’Esprit en un seul corps,
afin que le monde croie en celui que tu as envoyé,
ton Fils Jésus Christ notre Seigneur,
lui qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 47-03 (du recueil Alléluia)

Dans toutes nos détresses