mercredi 09 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 128 (127)

Tu verras les fils de tes fils

 
1
Heureux qui craint le Seigneur
 
 
et marche selon ses voies !

 
2
Tu te nourriras du travail de tes mains :
 
 
Heureux es-tu ! À toi, le bonheur !

 
3
Ta femme sera dans ta maison
 
 
 comme une vigne généreuse, *
 
 
et tes fils, autour de la table,
 
 
 comme des plants d’olivier.

 
4
Voilà comment sera béni
 
 
 l’homme qui craint le Seigneur. *
 
5
De Sion, que le Seigneur te bénisse !

 
 
Tu verras le bonheur de Jérusalem
 
 
 tous les jours de ta vie, *
 
6
et tu verras les fils de tes fils.

 
 
      Paix sur Israël !

Lectures du jour


Proverbes, Chap. 8, v. 22-35

23
Jean répondit : « Je suis “celui qui crie dans le désert : Préparez un chemin bien droit pour le Seigneur ! ”  » — C'est ce qu'a dit le prophète Ésaïe. —
24
Parmi les messagers envoyés à Jean, il y avait des Pharisiens ;
25
ils lui demandèrent encore : « Si tu n'es pas le Messie, ni Élie, ni le Prophète, pourquoi donc baptises-tu ? »
26
Jean leur répondit : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il y a au milieu de vous quelqu'un que vous ne connaissez pas.
27
Il vient après moi, mais je ne suis pas même digne de délier la courroie de ses sandales. »
28
Tout cela se passait à Béthanie, de l'autre côté de la rivière, le Jourdain, là où Jean baptisait.
30
Le lendemain, Jean vit Jésus venir à lui, et il dit : « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.
30
C'est de lui que j'ai parlé quand j'ai dit : “Un homme vient après moi, mais il est plus important que moi, car il existait déjà avant moi.”
31
Je ne savais pas qui ce devait être, mais je suis venu baptiser avec de l'eau afin de le faire connaître au peuple d'Israël. »

Commentaire

Fais-en tes délices !

La sagesse n’a pas été « crée » par Dieu, elle n’est pas « née », au sens biologique, de lui. Tout au plus a-t-elle été « engendrée » - il y a une nuance ! - par lui. Elle « procède » de lui, comme les théologiens le diront, beaucoup plus tard, à propos du Fils et/ou du Saint-Esprit ; en tout cas, elle était avec eux auprès de Dieu dès le commencement.
Vraiment, nous gémissons en limite de portée avec ces instruments imparfaits de la pensée humaine et tombons juste en deçà du but – traduire pour aujourd’hui et ici la pensée d’autrefois et d’ailleurs.
Du moins le verbe « procéder », s’avancer vers, convient à une bonne description de l’action de cette puissance mystérieuse et bénéfique : elle cherche à rencontrer les hommes pour les instruire de ce qu’elle a vu au fin matin du monde et se plaît en leur compagnie.
À nous de prendre part à ce plaisir. Nous sommes invités à nous tenir sans cesse sous le regard perçant de la sagesse ; à entrer dans cette vision partagée du monde qu’elle a avec Dieu.
La sagesse apporte le bonheur à l’homme, elle est à sa disposition. Mais elle est à recevoir comme un cadeau qui doit être protégé. Elle ne doit pas être considérée comme acquise. L’homme doit y mettre du sien : écouter, persévérer, garder ouvertes les portes de sa bouche et de son cœur.
Le dernier verset est une mise en garde et la confirmation, en négatif, du précédent : celui qui a trouvé la sagesse a trouvé la vie. Car sagesse et vie sont une seule et même chose. « Celui qui a le Fils a la vie », dira l’évangéliste Jean.

Sujets de prière

Oraison

Fils unique de Dieu,
Sagesse issue de la bouche du Très-Haut,
avant toute créature,
toi qui as disposé et ordonné le monde
d’une manière admirable,
sois toujours avec ton Eglise
que tu as rassemblée du milieu de tous les peuples;
qu’ainsi tu sois reconnu non seulement auteur de la création,
mais Seigneur et Sauveur de ton Eglise.
Exauce-nous, toi qui es béni aux siècles des siècles.

Cantique 35-08 (du recueil Alléluia)

O Saint-Esprit, Esprit d'amour