lundi 09 mars 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Lundi de la troisième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 26, v. 1-10

1
Yoaquim, fils de Josias, était roi de Juda depuis peu de temps. Le Seigneur a adressé sa parole à Jérémie en disant :
2
Voici ce que je dis, moi, le Seigneur : Va te placer dans la cour du temple. Tu parleras à tous ceux qui viennent des villes de Juda pour m'adorer dans mon temple. Tu leur diras toutes les paroles que je te commanderai. N'en supprime pas un mot !
3
Ils t'écouteront peut-être, et chacun abandonnera peut-être sa mauvaise façon de vivre. J'ai l'intention de leur envoyer le malheur à cause du mal qu'ils commettent. Mais s'ils écoutent, je changerai d'avis.
4
Tu leur diras donc : Voici les paroles du Seigneur : "Écoutez-moi. Suivez les enseignements que je vous ai donnés.
5
coutez les paroles de mes serviteurs les prophètes. J'ai passé mon temps à vous en envoyer, mais vous ne les avez pas écoutés.
6
Si vous n'écoutez pas, je détruirai ce temple comme j'ai détruit celui de Silo. Et parmi tous les peuples de la terre, je ferai de Jérusalem l'exemple qu'on prendra pour lancer une malédiction." "
7
Les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendaient Jérémie dire ces paroles dans la cour du temple.
8
Jérémie finissait d'annoncer à tous ce que le Seigneur lui avait commandé. Alors les prêtres, les prophètes et tout le peuple l'ont saisi en disant : " Tu mérites la mort !
9
Tu oses annoncer de la part du Seigneur : "Ce temple sera détruit comme celui de Silo ! Jérusalem va être détruite et vidée de ses habitants !" " Tous ceux qui étaient au temple se sont rassemblés contre Jérémie.
10
Quand les ministres de Juda ont appris ce qui se passait, ils sont montés du palais au temple. Puis ils se sont réunis à l'entrée de la porte Neuve du temple.

Commentaire

Jérémie affronte les autorités religieuses.

Les oracles de Jérémie ne sont pas agréables à entendre, car ils sont prononcés comme un ultimatum au nom de Dieu. On peut comprendre que les autorités religieuses n'apprécient guère cette intrusion dans leur domaine. La repentance n'est pas un acte naturel, surtout si les personnes concernées ont de mauvaises habitudes... Si j'avais été habitant des villes de Juda, comment me serais-je comporté dans de telles circonstances? La ville où nous habitons, notre lieu de vie, est un lieu social, communautaire. Elle est inscrite dans une histoire faite d'événements heureux ou difficiles, de bons ou de mauvais choix. Cela a forgé une certaine mentalité au cours des âges. Que les autorités prennent de bonnes ou de mauvaises décisions, que nous les approuvions ou pas, nous en sommes comme contaminés. Nous ne pouvons faire comme si nous n'étions pas concernés par la vie de la cité: les bénédictions ou les malédictions qui touchent ce lieu nous concernent aussi individuellement. Dans le premier cas, ne pas oublier de dire merci au Seigneur. Dans le second cas, que faire? Peut-être prendre du recul et regarder ce qui nous a contaminés (colères, rancunes, mauvaises habitudes) pour en prendre conscience et nous en distancier. Et nous engager, comme le prophète, pour plus de justice et d'équité.

Oraison

Seigneur, accorde-nous la grâce
de persévérer dans ta volonté,
afin qu’au long des jours,
le peuple dévoué à ton service augmente en nombre
et grandisse en sainteté,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 22-06 (du recueil Alléluia)

Ecoute, entends la voix de Dieu