mercredi 09 mai 2018

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Mercredi de la sixième semaine

Complément

Psaume

Psaume 96 (95)

Il vient pour juger la terre

 
1
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
 
 
chantez au Seigneur, terre entière,
 
2
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

 
 
De jour en jour, proclamez son salut,
 
3
racontez à tous les peuples sa gloire,
 
 
à toutes les nations ses merveilles !

 
4
Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
 
 
redoutable au-dessus de tous les dieux :
 
5
néant, tous les dieux des nations !

 
 
Lui, le Seigneur, a fait les cieux :
 
6
devant lui, splendeur et majesté,
 
 
dans son sanctuaire, puissance et beauté.

 
7
Rendez au Seigneur, familles des peuples
 
 
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
 
8
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

 
 
Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis,
 
9
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
 
 
tremblez devant lui, terre entière.

 
10
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
 
 
Le monde, inébranlable, tient bon.
 
 
Il gouverne les peuples avec droiture.

 
11
Joie au ciel ! Exulte la terre !
 
 
Les masses de la mer mugissent,
 
12
la campagne tout entière est en fête.

 
 
Les arbres des forêts dansent de joie
 
13
devant la face du Seigneur, car il vient,
 
 
car il vient pour juger la terre.

 
 
Il jugera le monde avec justice, *
 
 
et les peuples selon sa vérité !

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 7, v. 25-30

25
Quelques habitants de Jérusalem disent : " Cet homme, c'est bien celui qu'on cherche à tuer ?
26
Regardez ! Il parle devant tout le monde, et personne ne lui dit rien. Est-ce que nos chefs ont vraiment reconnu qu'il est le Messie ?
27
Mais cet homme, nous savons d'où il vient. Quand le Messie viendra, personne ne saura d'où il vient. "
28
ce moment-là, Jésus enseigne dans le temple, il dit d'une voix forte : " Vous me connaissez donc ? Vous savez donc d'où je viens ? Pourtant, ce n'est pas moi qui ai décidé de venir. Mais celui qui m'a envoyé mérite votre confiance. Lui, vous ne le connaissez pas,
29
moi, je le connais. Oui, je viens de chez lui, et c'est lui qui m'a envoyé. "
30
Alors les gens cherchent à arrêter Jésus, mais personne ne peut le prendre. En effet, pour lui, ce n'est pas encore le moment.

Commentaire

Le provocateur

Les habitants de Jérusalem prétendent savoir. Ils savent qui est Jésus et d’où il vient. Ils savent aussi que les chefs du peuple cherchent à l’arrêter. Mais comme cette arrestation, pourtant facile à opérer, ne vient pas, ils cherchent les raisons de cette lenteur. Peut-être s’agit-il en définitive du Messie attendu … Les conjectures auxquelles ils se livrent attestent leur profonde ignorance du plan de Dieu.
À leur perplexité plus ou moins bien intentionnée, la réponse de Jésus vient apporter une note d’ironie qui ressemble fort à une provocation. On pense à la réponse de Dieu à Job lorsque celui-ci le contestait : « Où étais-tu lorsque le monde fut créé ? ».

Tant que les Jérusalémites n’auront pas voulu comprendre que ce Jésus qu’ils ont devant eux vient de Dieu lui-même, qu’il est en quelque sorte son intime, il passeront à côté de l’être, de la vie, de l’action et de la mission du Fils de Dieu parmi eux et dans le monde. Plus encore : ils ne pourront pas saisir qui est Dieu, car connaître Jésus – le rencontrer dans sa profondeur et se laisser rencontrer par lui dans nos profondeurs – c’est connaître Dieu, l’avoir « vu ».

Ne connaissant donc ni Jésus ni son Père, ils ne peuvent pas comprendre pourquoi leurs chefs n’ont pas encore accompli leur projet d’arrestation. Car derrière les hésitations et les lenteurs se tient la volonté de Dieu : l’Heure n’est pas encore venue. La vie de Jésus ne lui sera pas prise : c’est librement qu’il la donnera.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur,
en qui se trouve la source de la vie,
répands dans nos cœurs l’eau vive de ta grâce ;
toi dont la lumière nous manifeste la lumière,
augmente-nous la foi
et fais-nous marcher à la clarté de ta face,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Cantique 41-07 (du recueil Alléluia)

Jésus, ton nom est le plus beau