mardi 09 juillet 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 25 (24), 1-11

Dans ton amour, ne m’oublie pas

 
1
Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme, *
 
2
vers toi, mon Dieu.

 
          ~

 
 
Je m’appuie sur toi : épargne-moi la honte ;
 
 
ne laisse pas triompher mon ennemi.
 
3
Pour qui espère en toi, pas de honte,
 
 
mais honte et déception pour qui trahit.

 
4
Seigneur, enseigne-moi tes voies,
 
 
fais-moi connaître ta route.
 
5
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi,
 
 
car tu es le Dieu qui me sauve.

 
 
C’est toi que j’espère tout le jour
 
 
en raison de ta bonté, Seigneur.
 
6
Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse,
 
 
ton amour qui est de toujours.
 
7
Oublie les révoltes, les péchés de ma jeunesse ;
 
 
dans ton amour, ne m’oublie pas.

 
          ~

 
8
Il est droit, il est bon, le Seigneur,
 
 
lui qui montre aux pécheurs le chemin.
 
9
Sa justice dirige les humbles,
 
 
il enseigne aux humbles son chemin.

 
10
Les voies du Seigneur sont amour et vérité
 
 
pour qui veille à son alliance et à ses lois.
 
11
À cause de ton nom, Seigneur,
 
 
pardonne ma faute : elle est grande.

Lectures du jour


Épître aux Philippiens, Chap. 1, v. 21-30

21
 Oui, pour moi, vivre, c'est le Christ, et si je dois mourir, j'y gagne!
22
 Mais si, en continuant à vivre, je peux faire un travail utile, je ne sais pas quoi choisir.
23
 Je suis tiré des deux côtés: j'ai envie de quitter cette vie pour être avec le Christ, et c'est en effet beaucoup mieux!
24
 Mais rester sur la terre, c'est plus utile à cause de vous.
25
 C'est pourquoi je sais que je vais rester, j'en suis sûr. Je serai auprès de vous tous pour vous aider à faire des progrès et à croire avec joie.
26
 Ainsi, quand je reviendrai chez vous, vous serez encore plus fiers à cause de moi, dans le Christ Jésus.
27
 Mais vivez comme la Bonne Nouvelle du Christ le demande. Ainsi, si je viens, je vous verrai, et si je ne viens pas, j'entendrai parler de vous. Alors je saurai que vous restez solides, très unis entre vous, et que vous luttez ensemble et d'un même cœur, pour garder la foi que la Bonne Nouvelle apporte.
28
 Je saurai aussi que vous n'avez pas peur de vos ennemis. Pour eux, c'est la preuve qu'ils sont perdus. Pour vous, c'est la preuve que vous êtes sauvés, et cela vient de Dieu.
29
 C'est lui qui vous a donné non seulement de croire au Christ, mais encore de souffrir pour lui.
30
 En effet, nous luttons ensemble, vous et moi. Autrefois, j'ai lutté sous vos yeux et je continue à lutter, vous le savez.

Commentaire

Pressé des deux côtés…

« Pour Paul, la mort et la vie ne sont pas deux maux dont il choisirait le moindre, mais deux bénédictions plus riches l’une que l’autre. » (C.-L. de Benoît)
La vie est une bénédiction, car elle est vécue en communion avec Christ.
La mort est aussi une bénédiction, car mourir, selon Paul, c’est être avec Christ, le voir face à face.
Entre ces deux manières de servir l’Evangile, l’apôtre hésite, il ne voit pas laquelle est préférable : les deux vont dans le sens de toute sa vie ; dans un cas comme dans l’autre, il sera au service de l’Evangile. Il est paisible et prêt à tout. Et parce qu’il est paisible, il peut aussi apaiser et consoler.
Il n’est pas prouvé, par contre, que ce que Paul pense en leur écrivant de cette manière corresponde exactement à ce que les Philippiens pourront penser en le lisant ; il n’est pas sûr qu’il les rassure autant qu’il l’espère !
L’apôtre sait qu’il doit travailler « tant qu’il fait jour ». Eux cherchent surtout dans ses paroles l’affirmation que ce jour devrait durer encore longtemps – ce qui, pour Paul, est une chose moins que certaine.
Vous l’aurez remarqué : les premières lignes du texte d’aujourd’hui parlent de joie.
Paul est prisonnier, risque d’être condamné à mort et voilà qu’il parle de joie… et non seulement de joie, mais de joie parfaite !
Comment est-ce possible ?
C’est d’abord un ordre (4,4). La joie reçue du Christ est profonde. Elle s’établit au centre de l’être et n’en déloge plus. Elle ne croule pas quand vient l’adversité. Elle est stable et indépendante des circonstances, pure, paisible et complète, car la joie en Dieu, la joie du Christ contient toutes les joies humaines.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, lumière éternelle,
écoute la prière confiante de ton peuple;
purifie-nous
car nous sommes le temple de l’Esprit Saint;
donne-nous de vivre dans la vigilance
et d’attendre le retour de ton Fils;
accorde-nous d’être prêts à entrer dans ton Royaume
où retentiront sans fin les chants de fête,
dans la joie de ceux qui contemplent ta face,
pour les siècles des siècles.

Cantique 36-10 (du recueil Alléluia)

Que la moisson du monde