samedi 09 janvier 2016

Temps

Temps de Noël

Semaine

Samedi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 54 (53)

Mon appui entre tous

 
3
Par ton nom, Dieu, sauve-moi,
 
 
par ta puissance rends-moi justice ;
 
4
Dieu, entends ma prière,
 
 
écoute les paroles de ma bouche.

 
5
Des étrangers se sont levés contre moi, †
 
 
des puissants cherchent ma perte :
 
 
ils n’ont pas souci de Dieu.

 
6
Mais voici que Dieu vient à mon aide,
 
 
le Seigneur est mon appui entre tous.

 
8
De grand cœur, je t’offrirai le sacrifice,
 
 
je rendrai grâce à ton nom, car il est bon !
 
9
Oui, il m’a délivré de toute angoisse :
 
 
j’ai vu mes ennemis défaits.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 44, v. 1-8

1
Et maintenant, écoute, peuple de Jacob, mon serviteur, Israël, toi que j’ai choisi.
2
Moi, le Seigneur, je t’ai fait, je t’ai formé dès avant ta naissance et je viens à ton aide. Voici donc ce que je dis:N’aie pas peur, peuple de Jacob, toi, Yechouroun, mon serviteur que j’ai choisi.
3
En effet, je ferai couler de l’eau sur le sol qui a soif, des rivières sur la terre sèche. Je répandrai mon esprit sur tes enfants, et ma bénédiction sur les enfants de tes enfants.
4
Ils pousseront et grandiront comme l’herbe verte dans un champ, comme des arbres au bord de l’eau.
5
L’un dira: "J’appartiens au Seigneur", l’autre dira:"Je fais partie de la famille de Jacob." Un autre encore écrira sur sa main: "Je suis au Seigneur", et il prendra comme nom Israël."
6
Voici ce que dit le Seigneur, le roi et le libérateur d’Israël, le Seigneur de l’univers: "Je suis au commencement et à la fin de tout. En dehors de moi, il n’y a pas de Dieu.
7
Qui est égal à moi? Qu’il le crie, qu’il l’annonce et me l’explique! Qu’il dise les choses qui sont arrivées depuis que j’ai formé le premier peuple, qu’il annonce ce qui va se passer!
8
Vous, mon peuple, n’ayez pas peur, ne tremblez pas. Je vous ai annoncé cela longtemps à l’avance, je vous l’ai fait connaître. Vous êtes mes témoins. Est-ce qu’il y a un Dieu en dehors de moi? Non, je suis votre solide rocher, je n’en connais pas d’autre."

Commentaire

Israël, ne crains pas!

Ce poème d'espoir adressé au peuple d'Israël prend toute sa dimension lorsqu'il est inscrit dans son contexte originel. Le peuple est déporté, il vit en exil à Babylone et se demande si son Dieu va le sauver et le sortir de sa situation de détresse et d'échec.
C'est dans ce temps de doute que Dieu vient lui rappeler qu'il est le commencement et la fin, le consolateur et le «bénisseur», seul capable d'assouvir la soif et d'apaiser la faim.

Mais ce qui frappe également, c'est l'appel, deux fois répété: «N’aie pas peur!»
La peur est la porte ouverte à toutes sortes d'éloignements de Dieu, ouverte… sur un chemin sans issue.
Pour nous également, cet appel à ne pas céder à la peur est tout à fait pertinent. Peur du terrorisme, peur du nucléaire, peur des catastrophes naturelles, peur de tomber malade, peur de mourir, etc. La politique, les médias, toutes sortes de pouvoirs jouent avec nos peurs. Car dans un tel état, on n'agit plus par soi-même. Dieu nous rassure en nous donnant, par de belles images de la nature, la certitude qu'il est au bout de nos peurs et qu’il les retourne pour que nous retrouvions la confiance en lui.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus-Christ,
dont le règne de paix n’aura pas de fin,
donne-nous de recevoir ton Royaume avec joie;
viens ôter de nos cœurs
tout ce qui nous éloigne de toi,
afin que rien ne fasse obstacle à ton pouvoir,
ni ne résiste à ta paix,
car tu es le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs.

Cantique 150 (du recueil Allélulia)

Dans son temple louez Dieu