jeudi 09 avril 2015

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Jeudi de Pâques

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Première épître aux Corinthiens, Chap. 15, v. 35-44

35
Mais quelqu'un peut demander : comment les morts se réveillent-ils ? Quelle sorte de corps vont-ils avoir ?
35
 Mais quelqu'un peut demander: comment les morts se réveillent-ils? Quelle sorte de corps vont-ils avoir?
36
Réfléchis donc ! Quand tu sèmes une graine, elle doit d'abord mourir avant de devenir une plante vivante.
36
 Réfléchis donc! Quand tu sèmes une graine, elle doit d'abord mourir avant de devenir une plante vivante.
37
Et qu'est-ce que tu sèmes ? Tu ne sèmes pas la plante qui va pousser, tu sèmes seulement une graine, peut-être un grain de blé ou une autre semence.
37
 Et qu'est-ce que tu sèmes? Tu ne sèmes pas la plante qui va pousser, tu sèmes seulement une graine, peut-être un grain de blé ou une autre semence.
38
Ensuite, Dieu donne à cette graine le corps qu'il veut, et il donne à chaque graine le corps qui est le sien.
38
 Ensuite, Dieu donne à cette graine le corps qu'il veut, et il donne à chaque graine le corps qui est le sien.
39
Aucune chair ne ressemble à une autre. Il y a une différence entre la chair des humains et la chair des animaux, entre la chair des oiseaux et la chair des poissons.
39
 Aucune chair ne ressemble à une autre. Il y a une différence entre la chair des humains et la chair des animaux, entre la chair des oiseaux et la chair des poissons.
40
Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres. Mais la beauté des corps célestes n'est pas la même que la beauté des corps terrestres.
40
 Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres. Mais la beauté des corps célestes n'est pas la même que la beauté des corps terrestres.
41
La beauté du soleil n'est pas la beauté de la lune, et leur beauté n'est pas celle des étoiles. Et même chaque étoile a une beauté différente de celle des autres étoiles.
41
 La beauté du soleil n'est pas la beauté de la lune, et leur beauté n'est pas celle des étoiles. Et même chaque étoile a une beauté différente de celle des autres étoiles.
42
Quand les morts se relèveront, ce sera la même chose. Ce qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un corps qui doit pourrir. Mais quand il se réveille de la mort, il ne peut plus pourrir.
42
 Quand les morts se relèveront, ce sera la même chose. Ce qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un corps qui doit pourrir. Mais quand il se réveille de la mort, il ne peut plus pourrir.
43
Ce qu'on met dans la terre, c'est un corps qui ne vaut plus rien. Mais quand il se réveille de la mort, il est plein de gloire. Ce qu'on met dans la terre, c'est un corps faible. Mais quand il se réveille de la mort, il est plein de force.
43
 Ce qu'on met dans la terre, c'est un corps qui ne vaut plus rien. Mais quand il se réveille de la mort, il est plein de gloire. Ce qu'on met dans la terre, c'est un corps faible. Mais quand il se réveille de la mort, il est plein de force.
44
Le corps qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un simple corps humain. Mais quand il se réveille de la mort, l'Esprit Saint lui donne la vie. Il y a donc un corps qui est un simple corps humain. Mais il y a aussi un corps qui reçoit la vie de l'Esprit Saint.
44
 Le corps qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un simple corps humain. Mais quand il se réveille de la mort, l'Esprit Saint lui donne la vie. Il y a donc un corps qui est un simple corps humain. Mais il y a aussi un corps qui reçoit la vie de l'Esprit Saint.

Commentaire

Vous avez dit Adam? Ou bien un corps de poussière?

Tourne mon regard, ô Dieu, vers l'au-delà de ma vie, pour habiter pleinement mon présent d'aujourd'hui. Avec le Christ, fais de moi sans cesse une créature nouvelle.


Nous assistons à un cours d'anthropologie biblique aujourd'hui. Paul, formé à l'école rabbinique, rappelle que l'être humain, l'Adam, est tout entier un corps terrestre, pétri par l'humus du sol, l'adamah. «Tu es poussière, et tu reviens à la poussière», dit-on autour de la tombe. Paul pourrait alors ajouter: «Mais tu ne restes pas éternellement poussière. Comme une graine que l'on met en terre, germe, meurt et devient une plante, de même toi aussi tu ressusciteras à une vie nouvelle, dont les dimensions, les couleurs et l'intensité n'ont rien de comparable à ce qui était jusque -là ton corps terrestre, ton corps pétri de chair et de sang.»
C'est à une transformation de regard que Paul nous invite aujourd'hui. Croire en la résurrection des corps, cela veut dire que je ne regarde plus ma vie, mon corps, comme quelque chose qui devrait être parfait, accompli, excellent, toujours et tout le temps. Non, je regarde désormais ma vie et mon corps comme quelque chose en devenir, comme une belle graine, qui contient en elle tout le potentiel de vie el qui sera complètement révélée dans l'au-delà de la vie.
Pour l'heure, si ma vie reste pétrie par cet humus, si parfois elle est terriblement humaine, elle est néanmoins appelée à prendre toute sa plénitude dans l'éternité de Dieu. Et ce travail commence déjà ici-bas, par le souffle léger que Dieu donne par son Esprit.

Oraison

Tu nous recrées, Seigneur, pour la vie éternelle
dans le résurrection du Christ qui règne auprès de toi;
dirige nos coeurs vers son Royaume de gloire,
afin qu’au jour où il viendra de nouveau,
nous que tu as fait renaître par le baptême,
nous soyons revêtus de sa lumière incorruptible,
car il est vivant pour les siècles des siècles.

Cantique 34-10 (du recueil Alléluia)

Alléluia ! Le grand combat...