jeudi 09 août 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 65 (64)

Tu visites la terre

 
2
Il est beau de te louer,
 
 
   Dieu, dans Sion, *
 
 
de tenir ses promesses envers toi
 
3
   qui écoutes la prière.

 
 
Jusqu’à toi vient toute chair
 
4
   avec son poids de péché ; *
 
 
nos fautes ont dominé sur nous :
 
 
   toi, tu les pardonnes.

 
5
Heureux ton invité, ton élu :
 
 
   il habite ta demeure ! *
 
 
Les biens de ta maison nous rassasient,
 
 
   les dons sacrés de ton temple !

 
          ~

 
6
Ta justice nous répond par des prodiges,
 
 
   Dieu notre sauveur, *
 
 
espoir des horizons de la terre
 
 
   et des rives lointaines.

 
7
Sa force enracine les montagnes,
 
 
   il s’entoure de puissance ; *
 
8
il apaise le vacarme des mers,
 
 
   le vacarme de leurs flots
 
 
    et la rumeur des peuples.

 
9
Les habitants des bouts du monde sont pris d’effroi
 
 
   à la vue de tes signes ; *
 
 
aux portes du levant et du couchant
 
 
   tu fais jaillir des cris de joie.

 
          ~

 
10
Tu visites la terre et tu l’abreuves,
 
 
   tu la combles de richesses ; *
 
 
les ruisseaux de Dieu regorgent d’eau :
 
 
   tu prépares les moissons.

 
 
Ainsi, tu prépares la terre,
 
11
   tu arroses les sillons ; *
 
 
tu aplanis le sol, tu le détrempes sous les pluies,
 
 
   tu bénis les semailles.

 
12
Tu couronnes une année de bienfaits ; *
 
 
sur ton passage, ruisselle l’abondance.
 
13
Au désert, les pâturages ruissellent, *
 
 
les collines débordent d’allégresse.

 
14
Les herbages se parent de troupeaux †
 
 
et les plaines se couvrent de blé. *
 
 
   Tout exulte et chante !

Lectures du jour


Épître aux Galates, Chap. 6, v. 1-18

1
Frères et sœurs chrétiens, l'Esprit Saint vous conduit. Alors, si vous voyez quelqu'un en train de commettre une faute, ramenez-le sur le bon chemin avec douceur. Attention à vous! Je le dis à chacun de vous: tu peux être tenté de faire le mal, toi aussi.
2
Portez les charges les uns des autres, et ainsi, vous obéirez à la loi du Christ.
3
Si quelqu'un se croit important, lui qui n'est rien, il se trompe!
4
Chacun doit regarder avec attention ce qu'il fait. S'il trouve une raison d'être content de lui, il doit la trouver en lui seul, sans se comparer aux autres.
5
Oui, chacun sera responsable de ses actes.
6
Celui qui reçoit la parole de Dieu doit partager ses biens avec celui qui lui donne cet enseignement.
7
Ne vous trompez pas à ce sujet: Dieu ne permet pas qu'on se moque de lui. Chacun récolte ce qu'il a semé.
8
Si quelqu'un sème ce qui plaît à ses désirs mauvais, il récoltera ce que ses désirs produisent, c'est-à-dire la destruction. Mais s'il sème ce qui plaît à l'Esprit Saint, il récoltera ce que l'Esprit Saint produit, c'est-à-dire la vie avec Dieu pour toujours.
9
Faisons le bien sans nous décourager. Oui, si nous allons jusqu'au bout, nous récolterons quand le moment sera venu.
10
Alors, pendant le temps qui nous reste, travaillons pour le bien de tous, surtout pour ceux qui partagent notre foi.
11
Regardez ces grosses lettres: je vous écris de ma main!
12
Ceux qui vous obligent à être circoncis, ces gens-là veulent se faire bien voir pour des raisons humaines. Leur seul but est d'éviter de souffrir à cause de la croix du Christ.
13
Ces hommes qui se font circoncire n'obéissent pas à la loi! Et pourtant, ils veulent que vous soyez circoncis pour se vanter de votre circoncision.
14
Moi, je veux me vanter d'une seule chose: c'est de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ. Par la croix, le monde est mort pour moi, et moi aussi, je suis mort pour le monde.
15
Être circoncis ou ne pas être circoncis, cela n'a pas d'importance! Ce qui compte, c'est que Dieu nous crée à nouveau.
16
Pour ceux qui obéissent à mon enseignement, je dis: que la paix et la bonté de Dieu soient sur eux, et sur le peuple de Dieu tout entier!
17
Maintenant, personne ne doit plus me faire de difficultés! En effet, je porte sur mon corps la marque des souffrances de Jésus.
18
Frères et sœurs, que notre Seigneur Jésus-Christ vous bénisse! Amen.

Commentaire

En marche

Quand on se met à suivre un catalogue de règles pour justifier de sa valeur en tant que personne, on est amené à se comparer les uns les autres, et à tenter de les surpasser. On recherche le succès, au détriment des autres.
L’Evangile nous propose un autre rapport à avoir les uns avec les autres.

Plutôt qu’une compétition où chacun essaie d’être le meilleur et de devancer l’autre, Paul imagine une collaboration. Si l’apport de chacun reste important, c’est ensemble qu’il nous faut progresser en communauté. Dans ce cadre, il s’agit de porter les faiblesses et de tirer profit des forces des uns et des autres. Notre évolution personnelle, quant à elle, est une affaire entre le croyant et son Dieu. Si on cherche à s’améliorer, faisons cet effort pour nous-mêmes, dans le secret de notre conscience, et pour le progrès de l’Evangile.

Il nous est arrivé à tous de partir en excursion en famille, avec des amis, ou en Eglise. La plupart du temps, j’ai observé telle ou telle personne proposer à une autre de porter son sac, ou attendre quelqu’un à la traîne, ou encore encourager celui qui doute d’y arriver. Ce qui nous est naturel en marchant, c’est ce qui devrait être naturel dans notre vie en communauté !

Les gros caractères qu’évoque Paul font-ils référence à d’éventuels problèmes de vue - il dit avoir été très malade -, et que les Galates se seraient « arraché les yeux » pour les lui donner (ch. 4,15) ? Dans ce cas, ce serait une manière pour les lecteurs de Paul d’authentifier cette lettre à coup sûr comme étant bien de lui.

D’ailleurs, Paul est marqué de bien d’autres manières dans son corps. On sait par d’autres lettres qu’il a subi plusieurs mauvais traitements à cause de sa proclamation de l’Evangile. L’important, ce n’est pas une marque particulière faite sur son corps ; s’il y a un signe à porter sur soi, cela devrait être sa fidélité au Christ.

Les personnes que nous avons rencontrées sur notre chemin et qui ont partagé leur expérience de foi avec nous ont été des marques vivantes de la grâce de Dieu pour nous. Nous sommes les signes dont Dieu use pour parler de lui.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre,
toi qui règles avec sollicitude
les vents et les pluies du ciel
pour la maturation des fruits du sol,
nous te demandons sur nos vies
l’abondance de ta bénédiction.
Donne à ton peuple
d’être toujours reconnaissant de tes dons,
en sorte que la fertilité de la terre
nourrisse ceux qui ont faim,
et que le pauvre et l’indigent
célèbrent ta gloire;
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 21-09 (du recueil Alléluia)

Viens, en cette heure