jeudi 08 septembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 96 (95)

Il vient pour juger la terre

 
1
Chantez au Seigneur un chant nouveau,
 
 
chantez au Seigneur, terre entière,
 
2
chantez au Seigneur et bénissez son nom !

 
 
De jour en jour, proclamez son salut,
 
3
racontez à tous les peuples sa gloire,
 
 
à toutes les nations ses merveilles !

 
4
Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
 
 
redoutable au-dessus de tous les dieux :
 
5
néant, tous les dieux des nations !

 
 
Lui, le Seigneur, a fait les cieux :
 
6
devant lui, splendeur et majesté,
 
 
dans son sanctuaire, puissance et beauté.

 
7
Rendez au Seigneur, familles des peuples
 
 
rendez au Seigneur la gloire et la puissance,
 
8
rendez au Seigneur la gloire de son nom.

 
 
Apportez votre offrande, entrez dans ses parvis,
 
9
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté :
 
 
tremblez devant lui, terre entière.

 
10
Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! »
 
 
Le monde, inébranlable, tient bon.
 
 
Il gouverne les peuples avec droiture.

 
11
Joie au ciel ! Exulte la terre !
 
 
Les masses de la mer mugissent,
 
12
la campagne tout entière est en fête.

 
 
Les arbres des forêts dansent de joie
 
13
devant la face du Seigneur, car il vient,
 
 
car il vient pour juger la terre.

 
 
Il jugera le monde avec justice, *
 
 
et les peuples selon sa vérité !

Lectures du jour


Jonas, Chap. 2, v. 3-10

3
 Il dit: "Je suis très malheureux. Alors je crie vers toi, Seigneur, et tu me réponds. De la profondeur de la mort, j'appelle au secours et tu entends ma voix.
4
 Tu m'as jeté dans un trou profond au cœur de la mer, et l'eau m'entoure. Toutes tes vagues et toute ton eau tombent sur moi.
5
 Et moi, je dis:"Tu m'as chassé loin de tes yeux. Pourtant, je veux revoir ton temple saint."
6
 L'eau m'arrive jusqu'au cou. La mer m'entoure. Des herbes s'enroulent autour de ma tête.
7
 Je suis descendu jusqu'au pied des montagnes. Je suis dans le monde des morts, et les portes sont fermées à clé derrière moi, pour toujours. Mais toi, Seigneur mon Dieu, tu me fais remonter vivant de ce trou.
8
 Seigneur mon Dieu, je vais bientôt mourir. Alors je me souviens de toi, Seigneur, et ma prière monte près de toi dans ton temple saint.
9
 Ceux qui adorent les faux dieux n'ont aucune chance d'être sauvés.
10
 Mais moi, je chanterai ta louange, je t'offrirai des sacrifices. Je tiendrai les promesses que je t'ai faites. Oui, c'est toi qui sauves, Seigneur!"

Commentaire

Trois jours et trois nuits – le temps nécessaire

Dans ce chapitre, la partie narrative est très courte et se résume à l’essentiel.
Dieu fait intervenir un gros poisson qui avale Jonas et le recrache trois jours plus tard sur la terre ferme. C'est tout.

L'essentiel du chapitre est constitué d'une longue prière de Jonas, un cantique des profondeurs. Jonas passe trois jours et trois nuits dans le ventre du poisson, le temps qu’il fallait dans l’Antiquité pour atteindre le séjour des morts.
Tout en étant abîme, le poisson devient pourtant lieu de prière pour Jonas. C’est comme si Jonas avait besoin de ces trois jours et trois nuits pour revisiter sa foi et s’enraciner à frais nouveaux dans la confiance. « Alors que je suis à bout de souffle, je me souviens et je dis : Seigneur. » Jonas découvre que Dieu lui laisse le temps nécessaire pour consentir à sa mission.
Dieu marche à son rythme, avec patience et tendresse. Ainsi, le lieu d’abîme devient temple, lieu de prière et de reconnaissance. Il n’y a pas de lieu, aussi obscur soit-il, qui ne puisse devenir lieu de prière et de présence de Dieu. Ce pourrait être notre belle assurance !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
qui ne veux pas la mort du pécheur,
mais sa conversion et sa vie,
accueille dans ta bonté nos prières,
car nous te cherchons de tout notre cœur;
et, par la grâce de ton pardon,
viens changer notre tristesse en joie,
pour l’amour de Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 143 (du recueil Alléluia)

Seigneur, écoute ma prière