jeudi 08 octobre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 103 (102), 15-22

La tendresse du père pour ses fils

 
15
L’homme ! ses jours sont comme l’herbe ;
 
 
comme la fleur des champs, il fleurit :
 
16
dès que souffle le vent, il n’est plus,
 
 
même la place où il était l’ignore.

 
          ~

 
17
Mais l’amour du Seigneur, sur ceux qui le craignent,
 
 
 est de toujours à toujours, *
 
 
et sa justice pour les enfants de leurs enfants,
 
18
pour ceux qui gardent son alliance
 
 
et se souviennent d’accomplir ses volontés.
 
19
Le Seigneur a son trône dans les cieux :
 
 
sa royauté s’étend sur l’univers.

 
20
Messagers du Seigneur, bénissez-le,
 
 
 invincibles porteurs de ses ordres, *
 
 
attentifs au son de sa parole !
 
21
Bénissez-le, armées du Seigneur,
 
 
serviteurs qui exécutez ses désirs !
 
22
Toutes les œuvres du Seigneur, bénissez-le,
 
 
sur toute l’étendue de son empire !

 
 
Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Lectures du jour


Exode, Chap. 16, v. 22-34

22
 Le sixième jour, les Israélites ramassent deux fois plus de nourriture, à peu près deux mesures pour chacun. Tous les chefs de la communauté viennent le dire à Moïse.
23
 Moïse leur répond: "C'est un ordre du Seigneur. Demain, c'est le sabbat, le jour du repos. C'est un jour pour le Seigneur. Faites cuire ce que vous voulez cuire, faites bouillir ce que vous voulez bouillir. Ce qui reste, gardez-le jusqu'à demain matin."
24
 Les Israélites gardent cette nourriture jusqu'au jour suivant, comme Moïse l'a demandé. Et elle est bonne à manger. Il n'y a pas de vers dedans, et elle ne sent pas mauvais.
25
 Moïse dit: "Mangez cette nourriture aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est le jour du sabbat, le jour du Seigneur. Vous ne trouverez rien à manger autour du camp.
26
 En effet, pendant six jours, vous pouvez ramasser cette nourriture sur le sol. Mais le septième jour, c'est le sabbat. Vous n'en trouverez pas."
27
 Pourtant, le septième jour, quelques Israélites sortent pour chercher de la nourriture. Ils ne trouvent rien.
28
 Alors le Seigneur dit à Moïse: "Est-ce que vous allez refuser encore longtemps d'obéir à mes commandements et à mes enseignements?
29
 Moi, le Seigneur, je vous ai donné le sabbat. C'est pourquoi, le sixième jour, je vous donne aussi à manger pour deux jours. Alors, le septième jour, chacun doit rester chez soi. Personne ne doit sortir de chez soi."
30
 Ainsi, le peuple d'Israël se repose le septième jour.
31
 Les Israélites donnent à cette nourriture le nom de manne. Elle est formée de petits grains blancs et elle a le goût d'un gâteau au miel.
32
 Moïse dit: "Voici l'ordre du Seigneur: "Remplissez de manne un récipient. Vous la garderez pour vos enfants et les enfants de leurs enfants. Ainsi ils verront la nourriture que je vous ai donnée dans le désert, quand je vous ai fait sortir d'Égypte.""
33
 Moïse dit à Aaron: "Prends un récipient et mets dedans une part de manne. Place-le devant le Seigneur, afin de garder un peu de manne, pour vos enfants et les enfants de leurs enfants."
34
 Aaron obéit au commandement que le Seigneur a donné à Moïse: il place le récipient devant les tablettes de l'alliance pour qu'on le garde à cet endroit.

Commentaire

La jarre de manne en compagnie du rouleau de l’Alliance (v. 34)

Cette fin de chapitre semble résumer les péripéties d’Israël risquant ses premiers pas sur le vaste terrain de la liberté. Une marche riche en occasions de trébuchement.
La menace égyptienne s’est dissipée, mais d’autres obstacles internes vont survenir, mettant à l’épreuve l’autorité de Moïse et la foi du peuple.
Avant d’entrer dans la terre promise, il faut bien le traverser, ce désert truffé d’embûches et de difficultés!
C’est l’image, combien éloquente, de notre situation de chrétiens dans ce monde, entre la Pâque du Christ ressuscité et l’avènement du Royaume promis.
Dans ce voyage, chacun doit apprendre à vivre uniquement des dons du Seigneur, sans aucune assurance du lendemain – sinon la promesse, encore faut-il la croire, de la Présence immanquablement fidèle et amicale de Dieu jusqu’à la fin de l’Histoire. Il y a des témoins pour nous la rappeler: un homme, Moïse chargé d’années et de ferveur; et un objet, la fameuse jarre bourrée de manne – gardée en souvenir, elle se conservera.
Voici que la jarre – providence des besoins matériels – et le rouleau de l’Alliance – espérance d’un accomplissement spirituel – se serrent l’un contre l’autre dans le lieu saint de la Tente de la Rencontre, s’épaulant pour soutenir Israël dans sa marche.
Cette jarre n’est pas une réserve mais le mémorial d’un partage des ressources vitales dans le cadre duquel personne n’a eu faim.
La confiance que Dieu demande aux siens est appelée à s’épanouir dans l’attention aux autres, qui, pour nous aujourd’hui, prend une dimension planétaire.

Sujets de prière

Oraison

Dieu puissant,
auteur de tout don parfait,
enracine en nos cœurs l’amour de ton nom
et fais-y grandir une foi véritable;
que ta bienveillance la nourrisse
et produise en nous des fruits qui te plaisent.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit règne avec toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu dans les siècles des siècles.

Cantique 49-51 (du recueil Alléluia)

Seigneur, tu nous donnes