Mercredi 8 Novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 107 (106), 23-32

Reconnaître l’amour du Seigneur

 
23
Certains, embarqués sur des navires,
 
 
occupés à leur travail en haute mer,
 
24
ont vu les œuvres du Seigneur
 
 
et ses merveilles parmi les océans.

 
25
Il parle, et provoque la tempête,
 
 
un vent qui soulève les vagues :
 
26
portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes,
 
 
ils étaient malades à rendre l’âme ;
 
27
ils tournoyaient, titubaient comme des ivrognes :
 
 
leur sagesse était engloutie.

℟1
28
Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur,
 
 
et lui les a tirés de la détresse,
 
29
réduisant la tempête au silence,
 
 
faisant taire les vagues.
 
30
Ils se réjouissent de les voir s’apaiser,
 
 
d’être conduits au port qu’ils désiraient.

℟2
31
Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,
 
 
de ses merveilles pour les hommes ;
 
32
qu’ils l’exaltent à l’assemblée du peuple
 
 
et le chantent parmi les anciens !

 
          ~

Lectures du jour

Commentaire

Avec un grain de sel

Jésus est en route vers son destin, entouré d'une foule qui le suit avec sympathie, mais qui n'a aucune idée de ce que cette « suivance » va impliquer : incidences sur les liens familiaux et la gestion des biens, le don de soi jusqu'à celui de sa vie. En fait, Luc nous décrit le cheminement suivi par Jésus lui-même : il a quitté sa famille, ses tentations lui ont permis de soupeser les enjeux et le coût de son engagement, et, au final, il a porté la (sa) croix. Est-ce là un modèle, celui d’une identification au Christ dans toute sa radicalité ?
Les deux paraboles qui l'illustrent nous ramènent à la réalité ! Elles nous invitent d'abord à faire le bilan des moyens à notre disposition, pour ensuite prendre ses responsabilités, accepter les séparations nécessaires, mettre ses biens et ses dons au service des autres.
C'est ainsi que Jésus sera un modèle pour tous les croyants. Luc conclut avec un passage sur le sel – si ce qui précède appelait à être tout pour le Christ et rien pour le monde –, le rôle du sel est au contraire d'être mêlé à la pâte humaine. Avec le sel, Jésus use d'ailleurs d'un exemple excessif : chacun sait en effet que le sel ne perd jamais sa saveur. En fait, le problème, c'est que l'Evangile lui-même a pour la plupart des gens perdu son sel, donc sa saveur !
Mais le sel sert aussi à conserver. Avons-nous su conserver et transmettre un Evangile porteur d'un grain de sel qui fait tilt ? Sinon, comment, à l’aide de quelles ressources et par qui pouvons-nous le lui rendre ?

Sujets de prière

Oraison

Ton Fils, Dieu tout-puissant, s’est fait pauvre pour nous enrichir de sa pauvreté. Délivre-nous d’un amour désordonné de ce monde, afin que nous puissions te servir d’un cœur simple et atteindre les richesses du siècle à venir. Par Jésus-Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit, un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 33-03 (du recueil Alléluia)

Tu nous aimas, ô bon berger