vendredi 08 mars 2019

Temps

Temps du carême

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 75 (74)

C’est Dieu qui jugera

 
2
À toi, Dieu, nous rendons grâce ; †
 
 
nous rendons grâce, et ton nom est proche :
 
 
on proclame tes merveilles !

 
3
« Oui, au moment que j’ai fixé,
 
 
moi, je jugerai avec droiture.
 
4
Que s’effondrent la terre et ses habitants :
 
 
moi seul en ai posé les colonnes !

 
5
« Aux arrogants, je dis : Plus d’arrogance !
 
 
et aux impies : Ne levez pas votre front !
 
6
Ne levez pas votre front contre le ciel,
 
 
ne parlez pas en le prenant de haut ! »

 
7
Ce n’est pas du levant ni du couchant,
 
 
ni du désert, que vient le relèvement.
 
8
Non, c’est Dieu qui jugera :
 
 
il abaisse les uns, les autres il les relève.

 
9
Le Seigneur tient en main une coupe
 
 
où fermente un vin capiteux ;
 
 
il le verse, et tous les impies de la terre
 
 
le boiront jusqu’à la lie.

 
10
Et moi, j’annoncerai toujours
 
 
 dans mes hymnes au Dieu de Jacob : †
 
11
« Je briserai le front des impies, *
 
 
et le front du juste s’élèvera ! »

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 58, v. 1-9

1
 Le Seigneur dit: "Crie à pleine voix! Ne te retiens pas! Fais résonner ta voix comme une trompette! Présente ses fautes à mon peuple, leurs péchés aux enfants de Jacob.
2
 Tous les jours, ils me consultent, ils veulent savoir ce que j'attends d'eux. Ils ressemblent à un peuple qui respecte la justice et qui n'abandonne pas la loi de son Dieu. Ils me demandent des jugements justes, ils veulent que je sois proche d'eux.
3
 Pourtant, ils me disent: "Pourquoi jeûner si tu ne le vois pas? Pourquoi nous faire petits si tu ne le remarques pas?"Alors je réponds: Le jour où vous jeûnez, vous vous occupez aussi de vos affaires, et vous agissez durement avec vos ouvriers.
4
 Quand vous jeûnez, vous vous disputez et vous frappez les autres à coups de poing. Ce n'est pas en jeûnant de cette manière que vous ferez entendre votre voix là-haut.
5
 Le jeûne qui me plaît, est-ce qu'il ressemble à cela? Est-ce une façon correcte de vous faire petits devant moi? Pencher la tête comme un roseau, mettre un habit de deuil, se coucher dans la poussière, est-ce que vous appelez cela un jeûne, un jour qui me plaît?
6
 Voici le jeûne qui me plaît: libérer les gens enchaînés injustement, enlever le joug qui pèse sur eux, rendre la liberté à ceux qu'on écrase, bref, supprimer tout ce qui les rend esclaves.
7
 C'est partager ton pain avec celui qui a faim, loger les pauvres qui n'ont pas de maison, habiller ceux qui n'ont pas de vêtements. C'est ne pas te détourner de celui qui est ton frère."
8
 Alors ta lumière jaillira comme l'aurore, et ta plaie se fermera vite. Tes bonnes actions marcheront devant toi, et la gloire du Seigneur fermera la marche derrière toi.
9
 Quand tu appelleras, le Seigneur répondra. Quand tu crieras, il dira: "Je suis là!" Si tu fais disparaître de ton pays ce qui écrase les autres, les gestes de menace et les paroles blessantes,

Commentaire

Et la jungle du monde deviendra jardin fertile.

Nos comportements sont appelés à devenir conformes à ce que nous disons !
Bien plus : conformes aux valeurs que nous portons et que Dieu a placées en nous.
Agir et nous comporter de manière injuste consiste à défigurer ce qu’il y a de Dieu en nous. C’est défigurer Dieu. Et Dieu défiguré n’est plus reconnu par les hommes. Ils ne le verront plus, ils ne le trouveront plus ! Alors tout redevient comme avant le début du monde, quand tout était confus et indistinct. Mettrait-on en échec la révélation du Dieu qui crée et répare?
Revenons justement au fondement de notre vie spirituelle, le sacrement qui l’a inaugurée : le baptême, notre baptême. Par lui nous affirmons à l’enfant, au jeune et sa famille : toi, fille ou garçon, femme ou homme, tel que tu es, tu es aimé(e) de Dieu.
Nul ne peut remettre cela en cause. Ni ceux qui exploitent les enfants comme des esclaves, ni ceux qui vendent et achètent les femmes comme des objets…
Le baptême, c’est une révolte et un combat, ce sont les actes qui en naissent.
Rien qu’avec le baptême, nous avons de quoi, non seulement revendiquer et protester, mais affirmer la valeur de l’être humain comme une donnée qui ne se discute ni ne se négocie.
Rien qu’avec le baptême, nous avons de quoi changer le monde parce que Dieu nous exhorte à rappeler que c’est lui qui le fonde. C’est fait. Sur la croix. Définitivement.
Ce sont ces paroles du prophète que Jésus a enseignées (vv. 6-8) parce qu’elles étaient encore vivantes de son temps et qu’elles le seront toujours. Quand elles sont portées, endossées, vécues, accomplies, Dieu apparaît. L’homme apparaît.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, notre Dieu,
tu veux nous conduire du doute à la foi,
de l’angoisse à l’espérance,
de l’indifférence à l’amour
pour toi et pour tous les hommes,
accorde à chacun de nous la repentance du cœur.
Dirige-nous à travers ce temps de carême
de telle sorte que nous vivions pleinement
le mystère pascal célébré
maintenant sur la terre
et dans ton Royaume pour les siècles des siècles.

Cantique 46-11(du recueil Alléluia)