Mercredi 8 Juillet 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 18, 44-51

Il m’a libéré, car il m’aime

 
44
Tu me libères des querelles du peuple,
 
 
tu me places à la tête des nations.
 
 
Un peuple d’inconnus m’est asservi :
 
45
au premier mot, ils m’obéissent.

 
 
Ces fils d’étrangers se soumettent ; †
 
46
ces fils d’étrangers capitulent :
 
 
en tremblant ils quittent leurs bastions.

 
          ~

 
47
Vive le Seigneur ! Béni soit mon Rocher !
 
 
Qu’il triomphe, le Dieu de ma victoire,
 
48
ce Dieu qui m’accorde la revanche,
 
 
qui soumet à mon pouvoir les nations !

 
49
Tu me délivres de tous mes ennemis, †
 
 
tu me fais triompher de l’agresseur,
 
 
tu m’arraches à la violence de l’homme.

 
50
Aussi, je te rendrai grâce parmi les peuples,
 
 
Seigneur, je fêterai ton nom.
 
51
Il donne à son roi de grandes victoires, *
 
 
il se montre fidèle à son messie,
 
 
 à David et sa descendance, pour toujours.

Lectures du jour

Commentaire

L’Evangile, une puissance …

Jésus de Nazareth: un gourou parmi tant d’autres, un discoureur, un charlatan comme on en connaît tant? Non, il est «le Christ de Dieu», «le Saint de Dieu» venu parmi les hommes: voilà ce que Marc, par les trois épisodes lus ce jour, affirme à son lecteur.
Manifestant son autorité, Jésus, concrètement confronté au mal et à la maladie, se révèle dans son enseignement libérateur. Par sa parole, il a tout pouvoir sur ce qui asservit les hommes. Il a pouvoir sur notre corps. Quand un malade croise Jésus, il ne reçoit pas seulement des paroles réconfortantes mais la guérison de son corps. Sans ses actes libérateurs, Jésus serait resté un beau parleur au milieu de tant d’autres. C’est pourquoi la présence de Jésus attire les foules.
Car l’Evangile, comme le dira l’apôtre Paul (Rm 1,16), est une puissance! La puissance de Dieu venu transformer nos existences et nous restaurer dans notre intégrité d’hommes et de femmes, de parents et d’enfants, de frères et de sœurs, de responsables ou d’exécutants.
«Frappés et saisis d’étonnement»: la présence du Christ ne peut laisser indifférents.
Au travers de sa narration, c’est à nous que Marc s’adresse, nous pressant de nous situer face à la présence et au message de Jésus-Christ. Et, pourquoi pas? de passer, d’une certaine façon, de la fébrilité au service.

Sujets de prière

Oraison

Dieu tout-puissant,
par des signes et des miracles,
ton Fils est venu révéler ton amour qui nous sauve;
viens donc en aide, par ta grâce,
à ton peuple qui t’invoque,
et que ta force soit toujours notre secours,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 49-14 (du recueil Alléluia)

Dieu trois fois saint