Lundi 8 Janvier 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 42 (41)

Mon âme a soif de Dieu

 
2
Comme un cerf altéré
 
 
   cherche l’eau vive, *
 
 
ainsi mon âme te cherche
 
 
   toi, mon Dieu.

 
3
Mon âme a soif de Dieu,
 
 
   le Dieu vivant ; *
 
 
quand pourrai-je m’avancer,
 
 
   paraître face à Dieu ?

 
4
Je n’ai d’autre pain que mes larmes,
 
 
   le jour, la nuit, *
 
 
moi qui chaque jour entends dire :
 
 
   « Où est-il ton Dieu ? »

 
5
Je me souviens,
 
 
   et mon âme déborde : *
 
 
en ce temps-là,
 
 
   je franchissais les portails !

 
 
Je conduisais vers la maison de mon Dieu
 
 
   la multitude en fête, *
 
 
parmi les cris de joie
 
 
   et les actions de grâce.

6
Pourquoi te désoler, ô mon âme,
 
 
   et gémir sur moi ? *
 
 
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
 
 
   il est mon sauveur et mon Dieu !

 
          ~

 
7
Si mon âme se désole,
 
 
   je me souviens de toi, *
 
 
depuis les terres du Jourdain et de l’Hermon,
 
 
   depuis mon humble montagne.

 
8
L’abîme appelant l’abîme
 
 
   à la voix de tes cataractes, *
 
 
la masse de tes flots et de tes vagues
 
 
   a passé sur moi.

 
9
Au long du jour, le Seigneur
 
 
   m’envoie son amour ; *
 
 
et la nuit, son chant est avec moi,
 
 
   prière au Dieu de ma vie.

 
10
Je dirai à Dieu, mon rocher :
 
 
   « Pourquoi m’oublies-tu ? *
 
 
Pourquoi vais-je assombri,
 
 
   pressé par l’ennemi ? »

 
11
Outragé par mes adversaires,
 
 
   je suis meurtri jusqu’aux os, *
 
 
moi qui chaque jour entends dire :
 
 
   « Où est-il ton Dieu ? »

12
Pourquoi te désoler, ô mon âme,
 
 
   et gémir sur moi ? *
 
 
Espère en Dieu ! De nouveau je rendrai grâce :
 
 
   il est mon sauveur et mon Dieu !

Lectures du jour

Commentaire

Paul, le converti

Avouons-le, nous n’aimons guère les convertis dans nos Eglises bien sages ! Les convertis nous dérangent par leur adhésion un peu trop forte, par leur zèle missionnaire, par leurs yeux qui brillent comme s’ils avaient découvert un trésor. En comparaison, nos convictions paraissent bien tièdes.
Paul est l’exemple même d’un converti qui nous aurait aussi sûrement irrités si nous avions vécu à son époque. Très sûr de lui, il rejette toutes les autorités institutionnelles pour se réclamer d’une révélation provenant directement de Dieu. A partir de cette révélation, il va devenir « apôtre des païens » et annoncer un évangile révolutionnaire ; il est le premier en effet à tirer toutes les conséquences universelles de la bonne nouvelle du Christ, suscitant l’incompréhension de certains milieux de l’Eglise primitive encore très attachés au judaïsme.
Paul a su transformer son zèle persécuteur et destructeur, porteur de mort, en un zèle constructeur, édifiant, porteur de cette vie nouvelle qu’il a reçue par grâce. Zélé comme défenseur d’un judaïsme intransigeant dans sa jeunesse, il reste zélé pour défendre sa nouvelle foi chrétienne. Un converti ! Sachons aussi accueillir dans nos communautés ces personnes qui ont vécu une transformation intérieure de par leur rencontre bouleversante avec le Christ vivant !

Sujets de prière

Oraison

Dieu de clémence,
toi qui nous as créés et nous aimes tous,
prends pitié de ceux qui ne te connaissent pas
tel que ton Fils Jésus-Christ t’a révélé;
fais que ton Evangile soit prêché
avec éloquence et conviction
à ceux qui ne l’ont pas reçu;
convertis les cœurs de ceux qui s’y opposent,
et ramène à ton troupeau ceux qui s’en sont éloignés;
qu’il n’y ait plus qu’un seul troupeau,
sous un seul pasteur, le Christ Jésus,
notre Seigneur.

Cantique 41-05 (du recueil Alléluia)

Nos cœurs te chantent