vendredi 08 janvier 2016

Temps

Temps de Noël

Semaine

vendredi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 45 (44), 11-18

Ton Dieu t’a consacré

 
11
Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille ;
 
 
oublie ton peuple et la maison de ton père :
 
12
le roi sera séduit par ta beauté.

 
 
Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui.
 
13
Alors, fille de Tyr, les plus riches du peuple,
 
 
chargés de présents, quêteront ton sourire.

 
14
Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
 
 
vêtue d’étoffes d’or ;
 
15
on la conduit, toute parée, vers le roi.

 
 
Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
 
16
on les conduit parmi les chants de fête :
 
 
elles entrent au palais du roi.

 
          ~

 
17
À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
 
 
sur toute la terre tu feras d’eux des princes.

 
18
Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
 
 
que les peuples te rendent grâce,
 
 
 toujours, à jamais !

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 43, v. 16-21

16
Autrefois, le Seigneur a ouvert un chemin dans la mer, une route à travers l’eau puissante.
17
Il a fait sortir des chars et des chevaux, l’armée avec sa puissance militaire. Ils sont tombés pour ne plus se relever. Ils se sont éteints, ils ont brûlé comme la mèche d’une lampe.
18
Maintenant, le Seigneur dit:"Ne pensez plus à ce qui est déjà arrivé,oubliez le passé.
19
En effet, je vais faire quelque chose de nouveau, qui grandit déjà. Est-ce que vous ne le voyez pas? Oui, je vais ouvrir un chemin dans le désert, je vais faire couler des fleuves dans ce lieu sec.
20
Les animaux sauvages, les chacals et les autruches me rendront honneur car j’ai fait couler de l’eau dans le désert, des fleuves dans ce lieu sec. Oui, je veux donner à boire au peuple que j’ai choisi.
21
Ce peuple que j’ai formé pour moi chantera ma louange."

Commentaire

L’Exode, c’est demain!

Ne vous souvenez plus!
Quel drôle d’injonction, si étrangère à la pensée biblique qui vit pourtant de la mémoire! Ici, le prophète ne craint pas de remettre en question une valeur sûre. Car si «se souvenir» revient à renoncer à espérer, alors rien ne va plus. La mémoire des événements par lesquels Dieu s’est révélé autrefois, n’a plus de sens si elle verrouille ceux-ci dans des «histoires d’autrefois».
La mémoire de la libération doit au contraire permettre de discerner les signes de la libération à vivre maintenant.
Mais comment «reconnaître le neuf qui déjà bourgeonne» dans une situation où toute issue semble condamnée? Justement, en refusant de se laisser obnubiler par les soi-disant splendeurs du passé!
Grâce à l’arrivée de Cyrus, tellement inespérée qu’elle n’a provoqué presque aucune opposition, le peuple déporté a pu retourner chez lui et être à nouveau rassemblé.
Le prophète voit dans ces événements la preuve que l’Exode n’est pas seulement un «fait d’autrefois», mais une promesse… Non, les optimistes n’ont pas toujours tort!
«Faites ceci en mémoire de moi.» Nous prononçons ces mots chaque fois que nous partageons la cène. Non pas pour nous tourner vers un événement survenu il y a deux mille ans, mais pour vivre aujourd’hui sa présence donnée, comme «du neuf qui déjà bourgeonne».

Sujets de prière

Oraison

Dieu de lumière,
par la naissance de ton Fils unique,
tu as voulu que nous devenions pour toi
de nouvelles créatures:
que ton Esprit nous modèle à l’image du Christ
en qui notre nature est unie à la tienne,
et que la lumière du salut se lève chaque jour
pour le renouveau de nos coeurs;
exauce-nous, toi qui es béni
pour les siècles des siècles.

Cantique 41-09 (du recueil Alléluia)

Vous, créatures du Seigneur