Mercredi 8 Février 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 29 (28)

Voix du Seigneur

1
Rendez au Seigneur, vous, les dieux,
 
rendez au Seigneur gloire et puissance.

2
Rendez au Seigneur la gloire de son nom,
 
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.

3
La voix du Seigneur domine les eaux, †
 
le Dieu de la gloire déchaîne le tonnerre,
 
le Seigneur domine la masse des eaux.

4
Voix du Seigneur dans sa force, †
 
voix du Seigneur qui éblouit,
5
voix du Seigneur : elle casse les cèdres.

 
Le Seigneur fracasse les cèdres du Liban ; †
6
il fait bondir comme un poulain le Liban,
 
le Sirion, comme un jeune taureau.

7
Voix du Seigneur : elle taille des lames de feu ; †
8
voix du Seigneur : elle épouvante le désert ;
 
le Seigneur épouvante le désert de Cadès.

9
Voix du Seigneur qui affole les biches en travail,
 
 qui ravage les forêts. *
 
Et tous dans son temple s’écrient : « Gloire ! »

10
Au déluge le Seigneur a siégé ;
 
il siège, le Seigneur, il est roi pour toujours !

11
Le Seigneur accorde à son peuple la puissance,
 
le Seigneur bénit son peuple
 
 en lui donnant la paix.

Lectures du jour

Commentaire

Mieux que des moineaux

Aujourd'hui, il est de bon ton de se tourmenter davantage pour les animaux que pour les humains. Les personnes âgées peuvent vivre seules, et même très solitaires, mais il faut acheter deux lapins d'appartement. Certes, chaque moineau est une créature du Seigneur, et aucune créature ne lui est indifférente, mais leurs statuts sont pourtant bien différents du nôtre. Ils sont confiés à notre responsabilité, alors que Dieu crée un lien privilégié avec nous, les humains, créés à son image et à sa ressemblance.

Est-ce orgueil que de le croire ? Le psalmiste se pose bien la question dans le psaume 8 : « Qu’est donc l’homme pour que tu penses à lui », mais c’est bien ainsi que la Bible parle de notre place dans sa création. Nous sommes la prunelle de l’œil de Dieu (Psaume 17,8).
Une place privilégiée qui implique donc aussi une grande responsabilité de notre part, puisque la terre nous est confiée avec tout ce qui l’habite. C’est à nous aussi, avec l’aide de Dieu, de veiller sur les moineaux, les lapins et les humains.

Une tâche surhumaine ? N’oublions pas que c’est par la force de l’engagement de Dieu que nous pouvons nous engager à notre tour, et confesser son Fils devant les hommes et l’univers entier, dans un acte de reconnaissance et de confiance.

Sujets de prière

Cantique 35-05 (du recueil Alléluia)

Viens, ô S. E. du Seigneur