mardi 08 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

mardi de la deuxième semaine

Complément

Psaume

Psaume 127 (126)

Si le Seigneur ne bâtit

 
1
Si le Seigneur ne bâtit la maison,
 
 
 les bâtisseurs travaillent en vain ; *
 
 
si le Seigneur ne garde la ville,
 
 
 c’est en vain que veillent les gardes.

 
2
En vain tu devances le jour,
 
 
 tu retardes le moment de ton repos, †
 
 
tu manges un pain de douleur : *
 
 
 Dieu comble son bien-aimé quand il dort.

 
3
Des fils, voilà ce que donne le Seigneur,
 
 
 des enfants, la récompense qu’il accorde ; *
 
4
comme des flèches aux mains d’un guerrier,
 
 
 ainsi les fils de la jeunesse.

 
5
Heureux l’homme vaillant
 
 
 qui a garni son carquois de telles armes ! *
 
 
S’ils affrontent leurs ennemis sur la place,
 
 
 ils ne seront pas humiliés.

Lectures du jour


Deuxième épître aux Thessaloniciens, Chap. 2, v. 1-12

1
 Frères et sœurs, notre Seigneur Jésus-Christ va venir, et nous serons rassemblés auprès de lui. À ce sujet, voici ce que nous vous demandons:
2
 si quelqu'un vous dit que le jour du Seigneur est arrivé, n'allez pas perdre la tête trop vite, ne vous laissez pas effrayer. On peut vous donner cette nouvelle comme une parole qui vient de Dieu, ou bien comme une parole ou une lettre qui vient de nous.
3
 Ne laissez personne vous tromper par n'importe quel mensonge. En effet, ce jour n'arrivera pas avant la grande révolte contre Dieu. Le Mauvais, celui qui est condamné, doit d'abord se faire connaître.
4
 C'est l'Ennemi. Il s'opposera à tout ce qui est saint et à tout ce que les gens adorent. Il osera s'asseoir lui-même dans le temple de Dieu et il affirmera qu'il est Dieu.
5
 Quand j'étais encore avec vous, je vous en ai parlé, est-ce que vous l'avez oublié?
6
 Et maintenant, vous savez ce qui le retient. Ainsi, il se montrera seulement au moment prévu.
7
 La puissance mystérieuse du Mauvais est déjà en train d'agir. Quand ce qui le retient encore ne sera plus là, il n'agira plus en se cachant.
8
 Alors le Mauvais sera découvert, et le Seigneur Jésus le fera mourir par le souffle de sa bouche. Il le détruira en apparaissant avec puissance.
9
 Quand le Mauvais viendra avec la force de Satan, il fera toutes sortes d'actions puissantes, il fera des choses étonnantes et extraordinaires pour tromper les gens.
10
 Par toutes sortes d'actions mauvaises, il trompera les gens qui se perdent. Et ils se perdent parce qu'ils n'ont pas reçu et aimé la vérité qui pouvait les sauver.
11
 À cause de cela, Dieu leur envoie une force trompeuse qui les fait croire au mensonge.
12
 Alors, tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à faire le mal, seront condamnés.

Commentaire

Du sang-froid, pas de mauvaise foi!

L’heure est grave, les temps sont durs, le mystère de l’impiété est à l’œuvre, tous les coups sont permis.
Avertissement sérieux: «Méfiez-vous surtout de paroles dites prophétiques, de lettres soi-disant apostoliques et d’une manipulation spirituelle sur l’imminence du jour du Seigneur!… Attention à tout fiel mielleux de l’homme de l’impiété, du fils de la perdition!»
Cette manière de parler nous surprend, dualiste et réductrice peut-être, mais puisée aux sources d’un prophète comme Ezéchiel ou d’un martyr tel Daniel.
Une réalité de toujours, au fond, que ce combat entre forces du mal et forces du bien, entre Dieu et Satan, entre «notre Seigneur Jésus-Christ» et «l’Impie» (vv. 8-9), entre l’injustice et la vérité (v. 12), entre l’obéissance et la désobéissance à l’Evangile de Jésus-Christ (v. 8).
«Mystère de l’impiété»: gardons cette belle expression à cœur! Surtout qu’il a déjà commencé, ce mystère, et nous en savons quelque chose…
Notre rôle, c’est donc le discernement, la vigilance, la combativité. Et la confiance, car Jésus-Christ détruit l’Impie du souffle de sa bouche!
C’est utile parfois, pour être forts dans nos combats, de distinguer clairement le blanc et le noir.

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, qui as annoncé
que ta gloire serait manifestée
et que toutes les créatures ensemble
en verraient l’éclat,
sois miséricordieux envers tous ceux qui te servent:
rends-nous la joie de ton salut,
et que la venue du Sauveur
renouvelle notre vie tout entière,
à la gloire de ton saint nom.

Cantique 31-17 (du recueil Alléluia)

O mon peuple, prends courage