samedi 08 avril 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Samedi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 35 (34), 11-28

Lève-toi pour me défendre

 
11
Des témoins injustes se lèvent,
 
 
   des inconnus m’interrogent. *
 
12
On me rend le mal pour le bien :
 
 
   je suis un homme isolé.

 
13
Quand ils étaient malades,
 
 
   je m’habillais d’un sac, †
 
 
je m’épuisais à jeûner ; *
 
 
   sans cesse, revenait ma prière.

 
14
Comme pour un frère, un ami,
 
 
   j’allais et venais ; *
 
 
comme en deuil de ma mère,
 
 
   j’étais sombre et prostré.

 
15
Si je faiblis, on rit, on s’attroupe, †
 
 
   des misérables s’attroupent contre moi : *
 
 
des gens inconnus
 
 
   qui déchirent à grands cris.

 
16
Ils blasphèment, ils me couvrent de sarcasmes, *
 
 
grinçant des dents contre moi.

 
          ~

 
17
Comment peux-tu voir cela, Seigneur ? *
 
 
Tire ma vie de ce désastre, délivre-moi de ces fauves.

 
18
Je te rendrai grâce dans la grande assemblée, *
 
 
avec un peuple nombreux, je te louerai.

 
19
Qu’ils n’aient plus à rire de moi,
 
 
   ceux qui me haïssent injustement ! *
 
 
Et ceux qui me détestent sans raison,
 
 
   qu’ils cessent leurs clins d’œil !

 
22
Tu as vu, Seigneur, sors de ton silence !
 
 
Seigneur, ne sois pas loin de moi !
 
23
Réveille-toi, lève-toi, Seigneur mon Dieu,
 
 
pour défendre et juger ma cause !

 
27
À ceux qui voulaient pour moi la justice,
 
 
   rires et cris de joie ! *
 
 
Ils diront sans fin : « Le Seigneur triomphe,
 
 
   lui qui veut le bien de son serviteur. »

 
28
    Moi, je redirai ta justice *
 
 
    et chaque jour ta louange.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 25, v. 31-46

31
Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, il s'assoira sur son siège de roi tout-puissant.
32
On rassemblera tous les peuples devant lui. Et il séparera les gens les uns des autres, comme le berger sépare les moutons des chèvres.
33
Il placera les moutons à sa droite et les chèvres à sa gauche.
34
Alors le roi dira à ceux qui sont à sa droite : "Venez, vous que mon Père bénit. Recevez le Royaume que Dieu vous a préparé depuis la création du monde.
35
En effet, j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger. J'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire. J'étais un étranger, et vous m'avez accueilli.
36
J'étais nu, et vous m'avez donné des vêtements. J'étais malade, et vous m'avez visité. J'étais en prison, et vous êtes venus me voir."
37
Alors ceux qui ont obéi à Dieu diront au roi : "Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu ? Tu avais donc faim, et nous t'avons donné à manger ? Tu avais donc soif, et nous t'avons donné à boire?
38
Tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? Tu étais donc nu, et nous t'avons donné des vêtements ?
39
Tu étais malade ou en prison, et nous sommes venus te voir ? Quand donc ?"
40
Et le roi leur répondra : "Je vous le dis, c'est la vérité : chaque fois que vous avez fait cela à l'un de mes frères, à l'un des plus petits, c'est à moi que vous l'avez fait."
41
Ensuite, le roi dira à ceux qui sont à sa gauche : "Allez-vous-en loin de moi, Dieu vous maudit ! Allez dans le feu qui ne s'éteint pas, et qu'on a préparé pour l'esprit du mal et pour ses anges !
42
En effet, j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger. J'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire.
43
J'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli. J'étais nu, et vous ne m'avez pas donné de vêtements. J'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité."
44
Alors eux aussi diront au roi : "Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu ? Tu avais donc faim et soif, tu étais un étranger, tu étais donc nu, malade ou en prison ? Et nous ne t'avons pas aidé? Quand donc?"
45
Et le roi leur répondra : "Je vous le dis, c'est la vérité : chaque fois que vous n'avez rien fait pour l'un de ces plus petits, vous n'avez rien fait pour moi non plus."
46
Et ils partiront pour recevoir une punition qui dure toujours. Mais ceux qui ont obéi à Dieu partiront pour recevoir la vie avec Dieu pour toujours. "

Commentaire

Trier – ou aimer?

Trier ! Cela fait du bien parfois ! … Surtout quand il s’agit des autres !
Savoir ce qui est juste ou faux, permis ou interdit, beau ou laid, indigène ou étranger.

Trier, c’est aussi ce que le Fils de l’homme semble faire dans ce passage.
Il sépare les chèvres des brebis afin de mener les uns au châtiment éternel, les autres à la vie éternelle. De quoi avoir peur !
Le Fils de l’homme trie, mais en séparant ce qui ne va pas ensemble.
Chèvre ou brebis, nous sommes les deux à la fois. Si aider autrui équivaut à être reçu dans le royaume de Dieu, alors nous y serons accueillis, parce que nous avons tous un jour aidé notre prochain.
Si ne pas aider autrui équivaut à être jeté dans le feu éternel, alors nous y serons jetés parce qu’il nous est à tous arrivé de ne pas aider notre prochain, quelles qu’en soient les raisons. Alors ?

Alors, puisque nous sommes les deux – chèvre et brebis à la fois – Dieu trie ! Oui, mais en gardant le meilleur et en rejetant le pire. Le seul jugement que Dieu nous promet est celui de l’amour.
C’est cet amour qui nous aidera à entrer dans cette dynamique de vie, qui nous permettra à notre tour d’aimer, comme le Seigneur nous aime et les aime, celles et ceux qui croiseront notre chemin.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur,
tu as résumé toute la loi
dans l’amour pour toi et pour le prochain:
donne-nous la vigilance et l’ardeur nécessaires
pour garder ton commandement,
et fais-nous parvenir un jour
à la pleine communion avec toi
et avec tous nos frères,
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 46-09 (du recueil Alléluia)

Laisserons-nous à notre table