mardi 08 août 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mardi

Complément

Psaume

Psaume 37, 12-26

Les doux posséderont la terre

 
12
L’impie peut intriguer contre le juste
 
 
et grincer des dents contre lui,
 
13
le Seigneur se moque du méchant
 
 
car il voit son jour qui arrive.

 
14
L’impie a tiré son épée, il a tendu son arc
 
 
pour abattre le pauvre et le faible,
 
 
 pour tuer l’homme droit.
 
15
Mais l’épée lui entrera dans le cœur,
 
 
et son arc se brisera.

 
16
Pour le juste, avoir peu de biens
 
 
vaut mieux que la fortune des impies.
 
17
Car le bras de l’impie sera brisé,
 
 
mais le Seigneur soutient les justes.

 
18
Il connaît les jours de l’homme intègre
 
 
qui recevra un héritage impérissable.
 
19
Pas de honte pour lui aux mauvais jours ;
 
 
aux temps de famine, il sera rassasié.

 
20
Mais oui, les impies disparaîtront
 
 
comme la parure des prés ;
 
 
c’en est fini des ennemis du Seigneur :
 
 
ils s’en vont en fumée.

 
21
L’impie emprunte et ne rend pas ;
 
 
le juste a pitié : il donne.
 
22
Ceux qu’il bénit posséderont la terre,
 
 
ceux qu’il maudit seront déracinés.

 
23
Quand le Seigneur conduit les pas de l’homme,
 
 
ils sont fermes et sa marche lui plaît.
 
24
S’il trébuche, il ne tombe pas
 
 
car le Seigneur le soutient de sa main.

 
25
Jamais, de ma jeunesse à mes vieux jours,
 
 
je n’ai vu le juste abandonné
 
 
 ni ses enfants mendier leur pain.
 
26
Chaque jour il a pitié, il prête ;
 
 
ses descendants seront bénis.

Lectures du jour


Genèse, Chap. 37, v. 12-27

12
 Les frères de Joseph vont à Sichem pour garder les moutons et les chèvres de leur père Jacob.
13
 Un jour, Jacob dit à Joseph: "Tes frères gardent le troupeau près de Sichem. Va les voir de ma part." Joseph répond: "Je veux bien, père."
14
 Jacob dit encore: "Va voir si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau va bien. Puis rapporte-moi des nouvelles." Jacob envoie Joseph depuis la vallée d'Hébron. Quand Joseph arrive près de Sichem,
15
 un homme le rencontre. Joseph cherche son chemin dans la campagne. L'homme lui demande: "Qu'est-ce que tu cherches?"
16
 Joseph répond: "Je cherche mes frères. Dis-moi où ils sont avec le troupeau."
17
 L'homme lui répond: "Ils sont partis d'ici. Je les ai entendus dire: Allons à Dotan.""" Joseph part à la recherche de ses frères et il les trouve à Dotan."
18
 Ses frères le voient de loin. Avant que Joseph arrive près d'eux, ils préparent sa mort en secret.
19
 Ils se disent entre eux: "Tiens, voilà le rêveur!
20
 Maintenant allez, tuons-le et jetons-le dans un puits! Nous dirons qu'une bête sauvage l'a dévoré. Ensuite, nous verrons bien si ses rêves se réalisent."
21
 Ruben les entend. Il veut sauver Joseph, et il dit: "Ne le tuons pas!"
22
 Puis il ajoute: "Ne le faites pas mourir! Jetez-le dans un puits du désert, mais ne touchons pas à sa vie!" Ruben veut sauver Joseph de leurs mains et le ramener à son père.
23
 Quand Joseph arrive près de ses frères, ils lui arrachent le magnifique vêtement brodé qu'il porte.
24
 Ils prennent Joseph et ils le jettent dans un puits. Ce puits est vide, sans eau.
25
 Ensuite, ils s'assoient pour manger. Ils aperçoivent un groupe d'Ismaélites qui viennent de Galaad. Leurs chameaux transportent plusieurs produits: de la gomme, de la résine et du ladanum. Les Ismaélites vont les vendre en Égypte.
26
 Juda dit à ses frères: "Quel intérêt est-ce que nous avons à tuer notre frère et à cacher sa mort?
27
 Il vaut mieux le vendre aux Ismaélites. Mais ne touchons pas à sa vie! C'est notre frère. Il est de même sang que nous." Les frères de Juda sont d'accord avec lui.

Commentaire

La caravane de malheurs…

La violence discrète de l’orgueil de Joseph a produit la revanche indiscrète de ses frères.
Ainsi va la vie : la superbe finit par produire la haine – qui n’existait pas auparavant. On méprise êtres, cultures, pratiques, croyances et, sans surprise, revient la spirale tragique de Joseph et de ses frères : rupture où la haine prend la forme de la mort, la mort celle d’un commerce, le commerce celle d’une distance qui est juste la victoire triste des blessés sur les blessants.
Une douloureuse caravane de malheurs remplit l’histoire : Des violences qui ne semblent rien nous avoir appris depuis Caïn et Abel jusqu’aux dernières informations du journal de ce matin. Les uns déchirant violemment la tunique des autres, les uns négociant le degré de violence et la valeur marchande de nos frères.
Peut-être quelque part ne nous sommes pas servis du « pouvoir de dire les choses, clairement » ni n’avons voulu « savoir demander pardon ». Peut-être serait-il temps de revivre cette « foi qui lutte et qui insiste » sans craindre une possible « surprise de l’amour », libérés de la cage de nos « orgueils spirituels ».
Pourvu que Joseph ne meure pas. Que ses frères le retrouvent. Que le pardon soit.

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant, nous t’en prions,
purifie le monde de ses égarements;
brise les liens injustes,
délivre les prisonniers innocents,
secours ceux qui n’ont d’autre espérance que toi,
nous te le demandons au nom du Christ,
victime innocente, crucifié et ressuscité.

Cantique 22 (du recueil Alléluia)

Mon Dieu, mon Dieu