lundi 08 août 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 67 (66)

Que les peuples te rendent grâce

 
2
Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
 
 
que son visage s’illumine pour nous ;
 
3
et ton chemin sera connu sur la terre,
 
 
ton salut, parmi toutes les nations.

4
Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
 
 
qu’ils te rendent grâce tous ensemble !

 
5
Que les nations chantent leur joie,
 
 
car tu gouvernes le monde avec justice ;
 
 
tu gouvernes les peuples avec droiture,
 
 
sur la terre, tu conduis les nations.

6
Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ;
 
 
qu’ils te rendent grâce tous ensemble !

 
7
La terre a donné son fruit ;
 
 
Dieu, notre Dieu, nous bénit.
 
8
Que Dieu nous bénisse,
 
 
et que la terre tout entière l’adore !

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 8, v. 22-30

22
 Jésus et ses disciples arrivent à Bethsaïda. Les gens amènent un aveugle et ils demandent à Jésus de le toucher.
23
 Jésus prend l'aveugle par la main et le conduit en dehors du village. Il met de la salive sur les yeux de l'homme, il pose les mains sur lui et lui demande: "Est-ce que tu vois quelque chose ?"
24
 L'aveugle ouvre les yeux et il dit: "Je vois les gens, je les vois comme des arbres, mais ils marchent."
25
 Jésus pose encore une fois les mains sur les yeux de l'aveugle, et celui-ci voit clairement. Il est guéri et il distingue tout, même de loin.
26
 Jésus lui dit: "Retourne chez toi et ne rentre pas dans le village."
27
 Jésus part avec ses disciples vers les villages voisins de Césarée de Philippe. Sur le chemin, il demande à ses disciples: "Pour les gens, qui suis-je ?"
28
 Les disciples lui répondent: "Les uns disent que tu es Jean-Baptiste. D'autres disent que tu es Élie. D'autres encore disent que tu es l'un des prophètes."
29
 Jésus leur demande: "Mais vous, qu'est-ce que vous dites ? Qui suis-je ?" Pierre lui répond: "Tu es le Messie."
30
 Alors Jésus leur commande sévèrement: "Ne dites rien à personne!"

Commentaire

Dur... dur !

Le récit précédent rendait compte de la difficulté qu'éprouvent les disciples à faire confiance et à comprendre ce que Jésus veut pour eux. Ce n’est donc pas sans raison que Marc place ici le récit de cette guérison. Si Jésus éprouve de la peine à parachever son œuvre, s’il doit s'y prendre à deux fois avant que la vue nette soit rendue à l'aveugle, c'est bien parce que l'homme a de la peine à accepter d'être l'objet d'une telle sollicitude. Rien de tel dans l'attitude de l'aveugle, qui se montre au contraire coopérant. .
Réalisme de l'Evangile quant à notre statut humain. Nos résistances sont grandes et demandent des efforts, même à Jésus, pour être dépassées. Nous ne voyons si souvent que ce que nous voulons bien voir, ou ce que nous pouvons bien voir. Il en faut de la persévérance, à Jésus, pour aller au bout du chemin avec nous. C'est sans doute la raison de l'interdiction de rentrer au village, c'est-à-dire de se montrer publiquement à des gens qui ne sont pas (encore) en état de comprendre. Jésus sait que cela viendra, il faut juste faire preuve de patience. Heureusement pour nous…

Pour l’instant, il pousse les disciples à se déterminer personnellement à son sujet : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? ». Mais, pour un temps encore, avant que la croix n’ait rendu public l’amour inconditionnel qui unit le Fils au Père, la réponse doit rester dans le cercle des disciples.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus,
par la force de ta Parole,
tu as permis à des aveugles de voir,
à des paralysés de marcher,
et à des sourds d’entendre.
De même aujourd’hui, fais de nous
des hommes et des femmes
transformés par ton Évangile.
Toi qui vis et qui règnes avec le Père et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 61-82 (du recueil Alléluia)

Nous croyons en Dieu le Père