lundi 07 septembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 81 (80)

Si mon peuple m’écoutait

 
2
Criez de joie pour Dieu, notre force,
 
 
acclamez le Dieu de Jacob.

 
3
Jouez, musiques, frappez le tambourin,
 
 
la harpe et la cithare mélodieuse.
 
4
Sonnez du cor pour le mois nouveau,
 
 
quand revient le jour de notre fête.

 
5
C’est là, pour Israël, une règle,
 
 
une ordonnance du Dieu de Jacob ;
 
6
Il en fit, pour Joseph, une loi
 
 
quand il marcha contre la terre d’Égypte.

 
 
J’entends des mots qui m’étaient inconnus : †
 
7
« J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
 
 
ses mains ont déposé le fardeau.

 
8
« Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; †
 
 
je répondais, caché dans l’orage,
 
 
je t’éprouvais près des eaux de Mériba.

 
9
« Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
 
 
vas-tu m’écouter, Israël ?
 
10
Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
 
 
tu ne serviras aucun dieu étranger.

 
11
« C’est moi, le Seigneur ton Dieu, †
 
 
qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !
 
 
Ouvre ta bouche, moi, je l’emplirai.

 
12
« Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
 
 
Israël n’a pas voulu de moi.
 
13
Je l’ai livré à son cœur endurci :
 
 
qu’il aille et suive ses vues !

 
14
« Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
 
 
Israël, s’il allait sur mes chemins !
 
15
Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
 
 
contre ses oppresseurs je tournerais ma main.

 
16
« Mes adversaires s’abaisseraient devant lui ;
 
 
tel serait leur sort à jamais !
 
17
Je le nourrirais de la fleur du froment,
 
 
je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

Lectures du jour


Exode, Chap. 1, v. 1-14

1
 Voici les noms des fils de Jacob, ou fils d'Israël, qui arrivent en Égypte avec leur père:
2
 Ruben, Siméon, Lévi et Juda.
3
 Issakar, Zabulon et Benjamin,
4
 Dan et Neftali, Gad et Asser. Chacun vient avec sa famille.
5
 Au total, la famille de Jacob compte 70 personnes. Joseph, un autre fils de Jacob, est déjà en Égypte.
6
 Ensuite, Joseph meurt, ainsi que ses frères et toute cette génération.
7
 Les Israélites ont beaucoup d'enfants. Ils deviennent de plus en plus nombreux et puissants. Ils remplissent le pays.
8
 Un nouveau roi commence à diriger l'Égypte, et ce roi n'a pas connu Joseph.
9
 Il dit à son peuple: "Vous voyez, les Israélites forment un peuple trop nombreux et trop puissant pour nous.
10
 Il faut trouver un bon moyen pour l'empêcher de grandir. Sinon, s'il y a une guerre, ils pourront s'unir à nos ennemis. Ils lutteront contre nous et ils quitteront notre pays."
11
 Alors les Égyptiens nomment des surveillants pour écraser le peuple d'Israël par des travaux forcés. Ainsi les Israélites construisent les villes de Pitom et de Ramsès. Elles servent à garder les réserves de nourriture du Pharaon, le roi d'Egypte.
12
 Plus on écrase les Israélites, plus ils deviennent nombreux. Ils occupent de plus en plus de place, c'est pourquoi les Égyptiens les détestent.
13
 Ils traitent les Israélites durement, comme des esclaves.
14
 Ils leur rendent la vie très difficile par un travail pénible: ils les obligent à préparer l'argile, à faire des briques, à cultiver les champs. En un mot, les Égyptiens les écrasent par toutes sortes de travaux pénibles.

Commentaire

Histoire d’un peuple

Voici l’Exode, un récit grandiose. Jusqu’à nos jours, il a permis à tant de peuples de raconter leur propre libération et d’y trouver inspiration et courage pour nommer leur propre oppression.
Que s’est-il passé historiquement, en réalité? Nous ne le savons pas avec précision, car nous ne possédons que ce récit. Oui, l’Exode est le récit d’une révolte et même d’une révolution, d’une délivrance autant politique que religieuse.
Le rapide accroissement du peuple israélite et son influence grandissante réalise la promesse faite aux patriarches Abraham, Isaac et Jacob. Cette multiplication des enfants d’Israël posait un problème aigu au Pharaon, car ils occupaient un territoire frontière dans le delta du Nil.
Méditons pour nous-mêmes le contenu de ce passage. Les promesses et bénédictions de Dieu sont accompagnées de souffrances, d’amertume et de brutalités. C’est comme si le diable devait toujours contre-attaquer quand se réalise une promesse de Dieu. Mais Dieu permet cela, car il projette de plus grandes bénédictions encore. Ainsi, sur cette toile de fond de souffrance, l’exode des esclaves et la libération de l’esclavage va prendre toute sa valeur.
Au début de l’Exode, les Hébreux ne connaissent plus la terre de leurs ancêtres et ne se reconnaissent plus dans leur histoire. Ils sont tous nés en Egypte, et il est important, pour le narrateur, d’énumérer les noms de leurs ancêtres. C’est le récit d’un mouvement, d’une marche en avant au travers de difficultés, de crises, de luttes. L’histoire d’un peuple!

Sujets de prière

Cantique 61 (du recueil Alléluia)

Ecoute-moi quand je crie