vendredi 07 septembre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 80 (79)

Fais-nous revenir

 
2
Berger d’Israël, écoute,
 
 
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
 
 
resplendis au-dessus des Kéroubim,
 
3
devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
 
 
Réveille ta vaillance
 
 
et viens nous sauver.

4
   Dieu, fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés !

 
5
Seigneur, Dieu de l’univers, *
 
 
vas-tu longtemps encore
 
 
 opposer ta colère aux prières de ton peuple,
 
6
le nourrir du pain de ses larmes, *
 
 
l’abreuver de larmes sans mesure ?
 
7
Tu fais de nous la cible des voisins :
 
 
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

8
   Dieu, fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés !

 
9
La vigne que tu as prise à l’Égypte,
 
 
tu la replantes en chassant des nations.
 
10
Tu déblaies le sol devant elle,
 
 
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

 
11
Son ombre couvrait les montagnes,
 
 
et son feuillage, les cèdres géants ;
 
12
elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
 
 
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

 
13
Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
 
 
Tous les passants y grappillent en chemin ;
 
14
le sanglier des forêts la ravage
 
 
et les bêtes des champs la broutent.

(℟)
15
   Dieu de l’univers, reviens !

 
 
Du haut des cieux, regarde et vois :
 
 
visite cette vigne, protège-la,
 
16
celle qu’a plantée ta main puissante,
 
 
le rejeton qui te doit sa force.
 
17
La voici détruite, incendiée ;
 
 
que ton visage les menace, ils périront !

 
18
Que ta main soutienne ton protégé,
 
 
le fils de l’homme qui te doit sa force.
 
19
Jamais plus nous n’irons loin de toi :
 
 
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

20
   Seigneur, Dieu de l’univers,
 
 
    fais-nous revenir ; *
 
 
   que ton visage s’éclaire,
 
 
    et nous serons sauvés.

Lectures du jour

Premier livre de Samuel Ch. 10 versets 1 à 8. 1Samuel prend une petite bouteille d'huile. Il la verse sur la tête de Saül et il l'embrasse. Puis il dit : « Le SEIGNEUR lui-même t'a consacré pour que tu sois le chef du peuple qui lui appartient. 2Maintenant, tu vas me quitter. Ensuite, tu vas rencontrer deux hommes près de la tombe de Rachel, à Selsa, dans le pays de Benjamin. Ils te diront : “Les ânesses que tu cherches sont retrouvées. Maintenant, ton père a oublié l'histoire des ânesses, mais il est inquiet à cause de vous. Il se demande ce qu'il doit faire pour retrouver son fils.” 3Tu continueras ton chemin et tu arriveras près du grand arbre sacré de Tabor. Là, tu rencontreras trois hommes. Ils vont à la maison de Dieu, à Béthel. L'un porte trois cabris, le deuxième porte trois galettes de farine, le troisième porte du vin dans une outre en cuir. 4Ils te salueront et ils te donneront deux pains qu'ils devaient offrir à Dieu. Tu les accepteras. 5Puis tu arriveras à Guibéa-Élohim. Les chefs philistins sont à cet endroit. Quand tu seras près de la ville, tu vas rencontrer un groupe de prophètes. Ils descendront du lieu sacré. Des joueurs de harpe, de tambourin, de flûte et de cithare marcheront devant eux. Ils seront en transe. 6Alors l'esprit du SEIGNEUR va tomber sur toi. Tu entreras en transe avec eux et tu deviendras un autre homme. 7Quand cela arrivera, tu sauras que Dieu est vraiment avec toi. Tu feras alors ce qu'il y aura à faire. 8Tu descendras au Guilgal avant moi. Et moi, j'irai te rejoindre pour offrir des sacrifices complets et des sacrifices de communion. Attends-moi là pendant sept jours. Quand je serai arrivé, je te dirai ce que tu dois faire. »

Commentaire

Bons débuts… « Dieu est avec toi. »

Quelle vision étrange ! Le souffle de Dieu, en ‘fondant’ sur Saül, met ce dernier dans un état second, comme ces derviches qui entrent en transe au son de la musique. L’état de Saül n’a pas de sens pour ses voisins ; d’ailleurs, plus tard, un épisode similaire sera le signe que l’Esprit de Dieu s’est retiré de lui (1 Sam 19,18-24). C’est que l’extase n’est pas en soi signe de la présence de Dieu – tout dépend du contexte.

Ici, ce déferlement de l’Esprit arrive alors que Saül est oint au nom d’une parole de Dieu (9,27), et plusieurs signes viennent appuyer ce geste et montrer que Dieu a bien présidé à ce choix. Deux hommes annoncent le retour des ânesses ; trois hommes, en prélevant une part de l’offrande destinée au sacrifice, saluent Saül comme un roi ; enfin, Saül est saisi par l’Esprit de Dieu.
Saül est donc pleinement choisi par Dieu. Ses débuts sont prometteurs. Dieu est avec lui comme avec Gédéon ou Moïse. Et Saül n’est pas laissé à lui-même, il est guidé par Samuel, médiateur nécessaire.

Aujourd’hui encore, les signes de la présence de Dieu demandent examen critique et interprétation. Pour reconnaître le passage de l’Esprit qui souffle où il veut, dont « on ne sait ni d’où il vient, ni où il va », nous avons besoin d’écoute, d’humilité, d’intelligence, de clairvoyance, pour interpréter les signes avec perspicacité. Car le signe est toujours là – avec toute sa force et sa valeur symbolique – mais lié à un certain contexte et qui demande à être interprété – peut-être avec l’aide d’un médiateur avisé.

Sujets de prière

Oraison

Dieu vivant, auteur de toute grâce,
accorde-nous de trouver
notre liberté dans ton service
et notre joie dans la fidélité;
garde-nous ainsi dans ta communion
et conduis-nous jusqu’au jour
où nous te verrons face à face,
dans ton Royaume éternel,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 41-07 (du recueil Alléluia)

Jésus, ton nom est le plus beau