mercredi 07 septembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 93 (92)

Depuis toujours, tu es

 
1
Le Seigneur est roi ;
 
 
il s’est vêtu de magnificence,
 
 
le Seigneur a revêtu sa force.

 
 
Et la terre tient bon, inébranlable ;
 
2
dès l’origine ton trône tient bon,
 
 
depuis toujours, tu es.

 
3
Les flots s’élèvent, Seigneur,
 
 
les flots élèvent leur voix,
 
 
les flots élèvent leur fracas.

 
4
Plus que la voix des eaux profondes,
 
 
des vagues superbes de la mer,
 
 
superbe est le Seigneur dans les hauteurs.

 
5
Tes volontés sont vraiment immuables :
 
 
la sainteté emplit ta maison,
 
 
Seigneur, pour la suite des temps.

Lectures du jour


Jonas, Chap. 1, v. 10-16

10
 Puis il leur raconte son histoire. Les marins ont très peur. Ils disent à Jonas: "Qu'est-ce que tu as fait là!" En effet, maintenant, ils savent que Jonas fuit loin du Seigneur. Ils lui demandent:
11
 "Qu'est-ce que nous allons faire de toi pour que la mer se calme autour de nous?" En effet, les vagues montent de plus en plus.
12
 Jonas répond aux marins: "Prenez-moi et jetez-moi à la mer. Ainsi la mer deviendra calme autour de vous. Oui, je le sais, cette violente tempête vous attaque à cause de moi."
13
 Les marins rament pour rejoindre la côte, mais ils n'y arrivent pas. Les vagues montent de plus en plus contre eux.
14
 Ils prient le Seigneur et disent: "Ah! Seigneur, ne nous fais pas mourir à cause de cet homme! Ne nous rends pas non plus responsables de la mort d'un innocent. En effet, c'est toi, Seigneur, qui as fait ce que tu as voulu."
15
 Puis, ils prennent Jonas et ils le jettent à la mer. Alors la colère de la mer se calme.
16
 Ensuite, les hommes sont remplis d'un grand respect envers le Seigneur. Ils lui offrent un sacrifice et ils lui font des promesses avec serment.

Commentaire

Voyage intérieur, de la fuite à la confiance

Mais chose étrange, quand Jonas est réveillé par les marins, il accepte de se laisser jeter à la mer et se remet entre les mains de Dieu. Curieusement, Jonas passe de la fuite à la confiance. Et c’est son changement d’attitude qui provoque un changement chez les marins. Alors qu’au début de la tempête, les marins appellent au secours, chacun s’adressant à son dieu, ils invoquent finalement le Seigneur : « Car c’est toi, Seigneur, qui fais ce qu’il te plaît » (v. 14). Le déplacement géographique de Jonas permet des déplacements intérieurs importants, chez Jonas et chez les marins, chez qui l’on pourrait s’y attendre le moins.
De quel déplacement aurions-nous besoin pour changer de regard ?
De quelle tempête aurions-nous besoin pour nous sortir de notre sommeil et de notre fuite ?
« Seigneur, tu es miséricorde. Quand viendra la nuit, il se peut que j'en doute. Quand viendra le doute, il se peut que j'en souffre. Quand viendra la souffrance, il se peut que je faiblisse. Mais tu seras là, Seigneur, au pli de ce mal. » (Auteur inconnu)

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, tu ne repousses personne,
et si grands que soient nos péchés,
tu te laisses trouver par notre repentir.
Accueille nos prières,
et remplis nos cœurs de ta lumière,
afin que nous ayons la force de faire
ce que tu attends de nous,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 49-10 (du recueil Alléluia)

Dieu seul est maître