mercredi 07 mars 2018

Temps

Temps du carême

Semaine

Mercredi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 18 , 31-37

Il m’a libéré, car il m’aime

 
31
Ce Dieu a des chemins sans reproche, †
 
 
la parole du Seigneur est sans alliage,
 
 
il est un bouclier pour qui s’abrite en lui.

 
32
Qui est Dieu, hormis le Seigneur ?
 
 
le Rocher, sinon notre Dieu ?
 
33
C’est le Dieu qui m’emplit de vaillance
 
 
et m’indique un chemin sans reproche.

 
34
Il me donne l’agilité du chamois,
 
 
il me tient debout sur les hauteurs,
 
35
il exerce mes mains à combattre
 
 
et mon bras, à tendre l’arc.

 
          ~

 
36
Par ton bouclier tu m’assures la victoire,
 
 
ta droite me soutient, ta patience m’élève.
 
37
C’est toi qui allonges ma foulée
 
 
sans que faiblissent mes chevilles.

Lectures du jour


Épître aux Hébreux, Chap. 7, v. 1-10

1
Ce Melkisédec était roi de Salem, et prêtre du Dieu très-haut. Abraham revenait du combat où il avait vaincu les rois. Melkisédec est allé à sa rencontre et il a béni Abraham.
2
Et Abraham lui a donné un dixième de tout ce qu'il avait pris. Le nom de Melkisédec veut dire" roi de justice". De plus, Melkisédec est roi de Salem, et cela veut dire" roi de paix".
3
Il n'a pas de père, ni de mère, ni d'ancêtres. On ne parle jamais de sa naissance ni de sa mort. Il ressemble au Fils de Dieu: il reste prêtre pour toujours.
4
Voyez combien Melkisédec est important! Même Abraham, notre ancêtre, lui a donné un dixième de ce qu'il avait gagné dans la bataille.
5
La loi de Moïse commande ceci aux prêtres de la famille de Lévi: ils doivent demander au peuple d'Israël un dixième de tout ce qu'il a. Ils le demandent au peuple, c'est-à-dire à leurs frères, qui sont pourtant de la famille d'Abraham.
6
Or, Melkisédec, lui, n'appartenait pas à la famille de Lévi. Et pourtant, il a reçu d'Abraham un dixième de ce qu'il avait gagné. Et Melkisédec a béni celui qui avait reçu les promesses de Dieu.
7
Sans aucun doute, c'est le plus grand qui bénit le plus petit.
8
Les prêtres qui reçoivent un dixième des biens du peuple, ce sont des hommes qui doivent mourir un jour. Melkisédec aussi a reçu un dixième des biens, mais lui, il est toujours vivant, comme les Livres Saints le disent.
9
Ce sont les fils de la famille de Lévi qui reçoivent un dixième des biens du peuple. Pourtant, on peut dire que Lévi, lui aussi, a payé cet impôt, par l'intermédiaire d'Abraham.
10
En effet, Abraham est son ancêtre. Et d'une certaine façon, Lévi était déjà dans le corps de son ancêtre, quand Abraham a rencontré Melkisédec.

Commentaire

Un inconnu qui nous introduit à ce qu'il faut connaître …

Deux fois déjà dans notre lettre (en 5,6 et 6,20) nous avons trouvé la mention de Melkisedek. À vrai dire, c'est un personnage bien mystérieux dont l'Ancien Testament ne parle qu'en Gn 14 et dans le Ps 110 pour dire à quel point il mérite bien et incarne parfaitement le nom qu'il porte : " Roi [parfaitement] juste ", et à quel point Dieu attend des hommes - notamment de ceux qu'il envoie pour leur servir de modèle et d'interpellation - des comportements " justes ", c'est-à-dire alignés sur sa volonté.

À part cela, c'est le mystère complet sur ce personnage.
Or justement l'auteur tire de ce silence, selon une méthode de lecture des textes de l'Ancien Testament courante dans son milieu, une conclusion déroutante pour nous : du moment que l'Ecriture ne rapporte rien de sa naissance, ni de sa mort, ni de la généalogie dont il est issu, c'est que le personnage sortait de l'éternité et y entrait comme le Fils de Dieu lui-même.

En outre le fait qu'il ait béni Abraham, le père des croyants et qu'il en ait reçu la dîme prouve, selon l'auteur, sa place éminente dans l'œuvre de Dieu.
Melkisedek était donc, aux yeux de l'auteur, un témoin de plus à verser au dossier de la validation du Christ comme unique vrai " Roi-Sacrificateur ". Et le moyen de rendre cette cause accessible aux chrétiens issus du Judaïsme. Ainsi seul l'Esprit Saint - et les rencontres étonnantes qu'il suscite - a le pouvoir de nous dévoiler le mystère du Serviteur souffrant et triomphant.

Sujets de prière

Oraison

Pour ta gloire, Seigneur,
et le salut du genre humain,
tu as fait du Christ ton Prêtre éternel et souverain.
Attire tous les hommes à lui
et par son intercession
donne-leur d’être réconciliés avec toi, Père,
qui règnes avec lui et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 41-31 (du recueil Alléluia)

Gloire, honneur, puissance