jeudi 07 décembre 2017

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

Jeudi de la première semaine

Complément

Psaume

Psaume 123 (122)

Les yeux levés vers toi

 
1
Vers toi j’ai les yeux levés,
 
 
vers toi qui es au ciel.

 
2
Comme les yeux de l’esclave
 
 
 vers la main de son maître, †
 
 
comme les yeux de la servante
 
 
 vers la main de sa maîtresse, *
 
 
nos yeux, levés vers le Seigneur notre Dieu,
 
 
 attendent sa pitié.

 
3
Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous :
 
 
notre âme est rassasiée de mépris.

 
4
C’en est trop,
 
 
 nous sommes rassasiés *
 
 
du rire des satisfaits,
 
 
 du mépris des orgueilleux !

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 5, v. 1-16

1
Laissez-moi chanter une chanson au nom de mon ami. Elle parle de mon ami et de sa vigne: Mon ami avait une vigne sur une petite colline au sol fertile.
2
Il a retourné la terre, il a enlevé les pierres, et dans sa vigne, il a mis des plants de bonne qualité. Il a construit une tour pour surveiller la plantation et il a aussi creusé un pressoir. Il attendait de sa vigne du bon raisin, mais elle n'a donné que du raisin acide.
3
Alors mon ami a dit: "Vous qui habitez Jérusalem, vous les gens de Juda, c'est vous qui allez juger entre ma vigne et moi.
4
J'ai tout fait pour ma vigne, je ne pouvais rien faire de plus. J'attendais du bon raisin, mais elle n'a donné que du raisin acide. Pourquoi donc?
5
Eh bien, je veux vous dire ce que je vais faire à ma vigne: j'arracherai la clôture qui l'entoure, et les animaux mangeront les feuilles de ses plants. Je démolirai son mur, et les passants écraseront sa terre en marchant dessus. Es;5;06 ;Je ferai d'elle une terre de brousse. Personne ne coupera ses branches, personne n'arrachera ses mauvaises herbes. Des buissons d'épines pousseront dans ma vigne, et j'interdirai aux nuages de laisser tomber la pluie sur elle.
7
La vigne du Seigneur de l'univers, c'est Israël, oui, la plantation qu'il aimait tant, c'est le peuple de Juda. Le Seigneur attendait de lui qu'il respecte le droit. Mais partout, c'est l'injustice. Il attendait de lui la justice. Mais partout, ce sont les cris des gens sans défense.
8
Quel malheur pour ceux qui ajoutent une maison à l'autre, qui prennent un champ après l'autre. Ils finissent par occuper toute la place, et il n'y a plus qu'eux dans le pays!
9
Voici ce que le Seigneur de l'univers m'a fait entendre: "Je le jure, tous ces bâtiments seront détruits. Ces maisons grandes et belles, personne n'y habitera.
10
Trois hectares de vigne ne donneront pas cinquante litres de vin. Celui qui sème cent kilos de blé en récoltera seulement dix."
11
Quel malheur pour ceux qui se lèvent tôt le matin afin de courir après l'alcool, et qui traînent tard le soir, excités par le vin!
12
Ils mangent et boivent beaucoup trop au son des cithares et des harpes, des tambourins et des flûtes. Mais ils ne voient pas que le Seigneur agit, ils ne regardent pas ce qu'il fait.
13
C'est pourquoi le Seigneur dit: "Mon peuple sera déporté, parce qu'il n'a rien voulu savoir. Les notables mourront de faim, la foule mourra de soif."
14
C'est pourquoi le monde des morts s'ouvrira largement, il ouvrira son immense bouche. Les gens importants et la foule y descendront ensemble au milieu de leurs fêtes bruyantes.
15
Tous les humains devront se courber et se faire petits, les orgueilleux devront baisser les yeux.
16
Le Seigneur de l'univers montrera sa grandeur en établissant le droit. Le Dieu saint montrera sa sainteté en faisant respecter la justice.

Commentaire

Une vigne menteuse

Parabole et image célèbres que celles de la vigne ingrate et de son vigneron obstiné. L’Evangile les a reprises pour exprimer une fois encore le projet de Dieu armé de patience et prodiguant des soins continus et compétents.
Le peuple n’a pas compris qu’il était pour Dieu cette vigne de choix, cette noblesse de cépage. Inconscient des soins et de l’affection dont le Vigneron l’entoure, il n’assume en rien sa vocation et ne produit pas les fruits attendus. Les symptômes de ce désintérêt sont, une fois encore, l’injustice et les cris des victimes et lésés. Ici et pour le moment, ce sont les spéculateurs et les jouisseurs qui sont mis en cause. Les premiers nient la propriété divine du sol en en faisant un objet dont ils peuvent disposer à leur guise. Ils disloquent la réalité sociale en empêchant chacun de bénéficier du coin de terre nécessaire à sa subsistance. Les seconds, non seulement « ne se voient plus les mains » mais sont incapables de voir en face la réalité d’une paupérisation zébrée de cris de souffrance.
Ces attitudes sont celles d’hommes qui se mettent à la place de Dieu. Ils perdent la distance nécessaire, fixés qu’ils sont sur leurs objectifs personnels et le profit immédiat. Ils oublient que les moyens pour les atteindre ont des conséquences sur l’ensemble du peuple et le plan de salut qui le fait exister.
Il faudra bien qu’ils descendent de leur piédestal et se réveillent de leur rêve s’ils ne veulent pas voir se réaliser à leur encontre la menace des versets 16 et 17 …

Sujets de prière

Oraison

Dieu saint, dès les temps anciens tu as témoigné ta sollicitude à ton peuple comme à une vigne choisie et précieuse; mais quand tu es venu chez les tiens, les tiens ne t’ont pas reçu. Nous t’en prions, garde-nous de toute cécité spirituelle; donne-nous d’accueillir dans la foi celui qui est mort pour nos péchés et ressuscité pour notre justification, Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur .

Cantique 31-25 (du recueil Alléluia)

Viens, ô Jésus, régner