lundi 07 décembre 2015

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

lundi de la deuxième semaine

Complément

Psaume

Psaume 126 (125)

Ramène nos captifs

 
1
Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion, *
 
 
nous étions comme en rêve !

 
2
Alors notre bouche était pleine de rires,
 
 
   nous poussions des cris de joie ; †
 
 
alors on disait parmi les nations :
 
 
   « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » *
 
3
Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
 
 
   nous étions en grande fête !

 
          ~

 
4
Ramène, Seigneur, nos captifs,
 
 
comme les torrents au désert.

 
5
Qui sème dans les larmes
 
 
   moissonne dans la joie : †
 
6
il s’en va, il s’en va en pleurant,
 
 
   il jette la semence ; *
 
 
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
 
 
   il rapporte les gerbes.

Lectures du jour


Deuxième épître aux Thessaloniciens, Chap. 1, v. 1-12

1
 Moi, Paul, avec Silas et Timothée, j'écris à l'Église de Thessalonique qui appartient à Dieu notre Père et au Seigneur Jésus-Christ.
2
Que Dieu le Père et le Seigneur Jésus-Christ vous bénissent et vous donnent la paix!
3
 Frères et sœurs chrétiens, nous devons sans cesse remercier Dieu pour vous. Cela est juste, parce que votre foi fait de grands progrès, et l'amour que chacun de vous a pour les autres grandit de plus en plus.
4
 C'est pourquoi nous disons aux autres Églises de Dieu combien nous sommes fiers de vous. En effet, vous restez fidèles et vous gardez la foi, malgré les souffrances et les difficultés que vous connaissez.
5
 Ces souffrances montrent que Dieu juge avec justice. En effet, elles vous rendront dignes du Royaume de Dieu pour lequel vous souffrez.
6
 Oui, Dieu fera ce qui est juste: il fera souffrir ceux qui vous font souffrir.
7
 À vous qui souffrez, Dieu vous donnera le repos avec nous, quand le Seigneur Jésus apparaîtra. Il viendra du ciel avec ses anges puissants,
8
 au milieu d'un grand feu. Et il punira ceux qui ne connaissent pas Dieu et qui n'obéissent pas à la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus.
9
 Voilà la punition pour ces gens-là: ils seront détruits pour toujours, loin du Seigneur et loin de sa puissance glorieuse.
10
 Ceci se passera le jour où le Seigneur viendra. Alors ceux qui lui appartiennent lui rendront gloire, tous ceux qui croient en lui l'admireront. Vous serez parmi eux, parce que vous avez cru au témoignage que nous vous avons donné.
11
 C'est pourquoi nous prions sans cesse pour vous. Voici ce que nous demandons à notre Dieu: qu'il vous fasse vivre en accord avec l'appel que vous avez reçu de lui. Que par sa puissance, il vous aide à faire tout le bien que vous souhaitez, qu'il rende votre foi active!
12
 De cette façon, grâce à vous, le nom de notre Seigneur Jésus recevra de la gloire, et lui aussi vous donnera de la gloire. Tout cela est un don de notre Dieu et du Seigneur Jésus-Christ.

Commentaire

Changement de ton

«De Paul, avec Sylvain et Timothée»: même salutation, ou presque…
Mais cette deuxième épître à la communauté chrétienne de Thessalonique est-elle vraiment de la main de l’apôtre Paul? Ou serait-elle, au tournant du premier siècle, l’œuvre d’un successeur placée sous son aura?
Difficile à dire, selon les exégètes.
Elle est différente de ton et d’attitude théologique. Elle semble tissée de reprises et de consonances aussi. Mais c’est surtout l’approche eschatologique (des temps derniers) qui semble le fait nouveau, différent des débuts.
La parousie, la venue du Seigneur, se fait plus menaçante. Le jugement dernier, tel que décrit, se veut plus tranché, plus «équitable» (!) à vues humaines: que les méchants soient durement châtiés, et les justes sanctifiés. Il est vrai que le Seigneur tarde tellement à venir, et les persécutions, comme les souffrances, se font de plus en plus sévères (v. 4)… «Signe du juste jugement de Dieu», elles auraient le sens d’une épreuve qualifiante. Dommage!
Cette manière de dire a fait bien des dégâts dans l’Histoire.
On en oublierait les lignes où Paul rend grâce pour la foi progressante des chrétiens et leur amour croissant – ce qui toujours et malgré tout fait sa fierté. Ainsi que les mots par lesquels, après l’évocation d’une apocalypse, il intercède pour que grâce au Seigneur ils puissent tenir le coup dans ces épreuves redoutables.

Sujets de prière

Oraison

Nous vivons dans une contradiction perpétuelle
qui nous mine, Seigneur.
Nous savons qu’il est bon de pouvoir compter sur toi
mais nos actes, nos expériences
et nos attentes contredisent notre certitude.
Donne-nous donc, nous t’en prions,
des forces nouvelles.
Aide-nous à vivre véritablement en chrétiens
dans ce monde où l’injustice
et le mensonge dominent.
Contre la suffisance et l’orgueil de notre monde,
ranime notre espérence en ta venue.

Cantique 31-31 (du recueil Alléluia)

Quand le Seigneur se montrera