Vendredi 6 Novembre 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Vendredi

Complément

Psaume

Psaume 120 (119)

Je dois vivre en exil

 
1
Dans ma détresse, j’ai crié vers le Seigneur,
 
 
   et lui m’a répondu. *
 
2
Seigneur, délivre-moi de la langue perfide,
 
 
   de la bouche qui ment.

 
3
Que t’infliger, ô langue perfide,
 
 
   et qu’ajouter encore ? *
 
4
La flèche meurtrière du guerrier,
 
 
   et la braise des genêts.

 
5
Malheur à moi : je dois vivre en exil *
 
 
   et camper dans un désert !

 
6
Trop longtemps, j’ai vécu parmi ces gens
 
 
   qui haïssent la paix. *
 
7
Je ne veux que la paix, mais quand je parle
 
 
   ils cherchent la guerre.

Lectures du jour


Nombres, Chap. 14, v. 1-8

1
 Toute la communauté des Israélites se met à pousser des cris. Ils passent la nuit à pleurer.
2
 Tous parlent contre Moïse et Aaron, et ils leur disent:"Ah! Pourquoi est-ce que nous ne sommes pas morts en Égypte ou dans ce désert?
3
 Pourquoi le Seigneur nous conduit-il en Canaan? Là-bas, nous allons mourir au combat. On va prendre nos femmes et nos enfants. Si nous revenions en Égypte, est-ce que cela ne vaudrait pas mieux?"
4
 Ils se disent entre eux:"Nommons un autre chef et retournons en Égypte!"
5
 Alors Moïse et Aaron se jettent à terre devant toute la communauté d'Israël.
6
 Josué, fils de Noun, et Caleb, fils de Yefounné, deux des hommes qui sont allés se renseigner sur le pays, déchirent leurs vêtements parce qu'ils sont très tristes.
7
 Ensuite, ils disent à la communauté:"Le pays sur lequel nous sommes allés nous renseigner est un très très bon pays.
8
 Il déborde de lait et de miel. Si le Seigneur nous veut du bien, il nous conduira dans ce pays et il nous le donnera.

Commentaire

Ne pas jeter la pierre …

Le peuple refuse d’entrer en Canaan. Ce voyage valait donc bien la peine!...
Après que les explorateurs aient fait leur rapport de renseignement, le peuple se met à se lamenter auprès de Moïse: les populations qu’ils rencontreraient sont fortes – des géants – trop bien armées et Israël n’aura pas la victoire …
Moïse et Aaron intercèdent pour le peuple incrédule et s’adonnent à des gestes de pénitence (v. 5-6).
Ils tentent encore de convaincre le peuple d’aller jusqu’au bout de la démarche liée à la promesse du pays de Canaan: c’est une région prodigieusement avantageuse!...
Ainsi donc, la génération de la sortie d’Egypte ne connaîtra pas le pays promis à leurs pères. L’histoire du salut est ralentie par la faute des hommes.
Cette faute, c’est le refus de la souveraineté de Dieu et le désir de retourner à l’asservissement, un état dans lequel il n’est plus besoin de se prendre en charge et d’en avoir l’angoisse – une sorte de retour en enfance, spirituellement parlant: «Nommons un chef et retournons en Egypte!» (v. 4).
Il est une chose qui doit susciter un étonnement respectueux: dans son refus d’accorder crédit aux promesses de Dieu, Israël abandonne toute illusion; préférer le retour en Egypte à une hypothétique entrée dans «Un pays ruisselant de lait et de miel» (v. 8), c’est préférer la mort à Dieu.
En effet, suivre Dieu peut conduire dans des chemins si redoutables, si peu sûrs et dépourvus de garanties qu’on peut y préférer la tristesse d’une existence sans espérance.
Et c’est parce qu’il préfère, au risque de la foi qui conquiert du nouveau sous la direction de Celui qui ouvre un avenir, le désenchantement d’un retour au passé captif dont les chaînes furent somme toute si supportables – qu’Israël est condamné.
Mais cette condamnation a ceci de particulier qu’elle entrouvre une porte sur l’avenir: «Mon serviteur Caleb, qui a été animé d’un autre esprit et m’est resté fidèle, pourra entrer dans le pays qu’il a exploré et je donnerai cette région à ses descendants» (v. 24).

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu,
tu fais concourir toutes choses
au bien de ceux qui t’aiment;
fais taire nos murmures,
éveille en nos cœurs une telle confiance en toi
que rien ne nous sépare de toi
et que, dans les épreuves de la vie,
nous ne doutions jamais de ton amour;
exauce-nous par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 12 (du recueil Alléluia)

Viens au secours du peuple de tes fidèles