Dimanche 6 Novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Trente-deuxième dimanche du temps ordinaire

Complément

Psaume

Psaume 17 (16)

Garde-moi

 
1
Seigneur, écoute la justice ! †
 
 
Entends ma plainte, accueille ma prière :
 
 
mes lèvres ne mentent pas.

 
2
De ta face, me viendra la sentence :
 
 
tes yeux verront où est le droit.

 
3
Tu sondes mon cœur, tu me visites la nuit, †
 
 
tu m’éprouves, sans rien trouver ;
 
 
mes pensées n’ont pas franchi mes lèvres.

 
4
Pour me conduire selon ta parole,
 
 
j’ai gardé le chemin prescrit ;
 
5
j’ai tenu mes pas sur tes traces :
 
 
jamais mon pied n’a trébuché.

 
6
Je t’appelle, toi, le Dieu qui répond :
 
 
écoute-moi, entends ce que je dis.

 
7
Montre les merveilles de ta grâce, *
 
 
toi qui libères de l’agresseur
 
 
 ceux qui se réfugient sous ta droite.

 
8
Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
 
 
à l’ombre de tes ailes, cache-moi,
 
9
loin des méchants qui m’ont ruiné,
 
 
des ennemis mortels qui m’entourent.

 
10
Ils s’enferment dans leur suffisance ;
 
 
l’arrogance à la bouche, ils parlent.

 
11
Ils sont sur mes pas : maintenant ils me cernent,
 
 
l’œil sur moi, pour me jeter à terre,
 
12
comme des lions prêts au carnage,
 
 
de jeunes fauves tapis en embuscade.

 
13
Lève-toi, Seigneur, affronte-les, renverse-les ;
 
 
par ton épée, libère-moi des méchants.

 
14
Que ta main, Seigneur, les exclue d’entre les hommes, *
 
 
hors de l’humanité, hors de ce monde :
 
 
 tel soit le sort de leur vie !

 
 
Réserve-leur de quoi les rassasier : †
 
 
que leurs fils en soient saturés,
 
 
qu’il en reste encore pour leurs enfants !

 
15
Et moi, par ta justice, je verrai ta face :
 
 
au réveil, je me rassasierai de ton visage.

Lectures du jour

Sujets de prière

Oraison

Dieu d’amour,
écarte de notre chemin tout ce qui peut nous arrêter
dans notre marche sur les traces du Christ,
et délivre-nous des entraves de l’esprit et du corps,
afin que nous soyons libres
pour accomplir ta volonté,
toi qui es béni pour siècles des siècles.

 

Pour le Dimanche de la Réformation, entrée dans le Jubilé de la Réforme:

Dieu tout-puissant,
tu conduis ton Eglise
et tu ne l’abondonnes pas à elle-même:
par la prédication des Réformateurs,
tu as fait briller, en des temps troublés,
la lumière de ton Evangile;
fais-nous la grâce de connaître, nous aussi,
la force vivifiante de te Parole
et de proclamer joyeusement et fidèlement
le salut que tu as préparé pour tous ceux qui croient,
par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.