mardi 06 mars 2018

Temps

Temps du carême

Semaine

Mardi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 18 , 19-30

Il m’a libéré, car il m’aime

 
19
Au jour de ma défaite ils m’attendaient,
 
 
mais j’avais le Seigneur pour appui.
 
20
Et lui m’a dégagé, mis au large,
 
 
il m’a libéré, car il m’aime.

 
          ~

 
21
Le Seigneur me traite selon ma justice,
 
 
il me donne le salaire des mains pures,
 
22
car j’ai gardé les chemins du Seigneur,
 
 
jamais je n’ai trahi mon Dieu.

 
23
Ses ordres sont tous devant moi,
 
 
jamais je ne m’écarte de ses lois.
 
24
Je suis sans reproche envers lui,
 
 
je me garde loin du péché.
 
25
Le Seigneur me donne selon ma justice,
 
 
selon la pureté des mains que je lui tends.

 
26
Tu es fidèle envers l’homme fidèle,
 
 
sans reproche avec l’homme sans reproche ;
 
27
envers qui est loyal, tu es loyal,
 
 
tu ruses avec le pervers.

 
28
Tu sauves le peuple des humbles ;
 
 
les regards hautains, tu les rabaisses.
 
29
Tu es la lumière de ma lampe,
 
 
Seigneur mon Dieu, tu éclaires ma nuit.
 
30
Grâce à toi, je saute le fossé,
 
 
grâce à mon Dieu, je franchis la muraille.

 
          ~

Lectures du jour


Épître aux Hébreux, Chap. 6, v. 9-20

9
Nous parlons ainsi, mais en même temps, nous sommes sûrs que vous, frères et sœurs très aimés, vous êtes sur la bonne route, celle qui conduit au salut.
10
Dieu n'est pas injuste. Il ne peut pas oublier ce que vous faites, ni l'amour que vous avez montré pour lui. Vous avez montré cet amour autrefois en servant les autres chrétiens, et vous le faites encore maintenant.
11
Nous souhaitons seulement que chacun de vous reste actif jusqu'à la fin. Alors tout ce que vous espérez se réalisera.
12
Ne devenez pas paresseux, mais vivez comme ceux qui croient et qui sont patients. Ceux-là reçoivent les biens que Dieu a promis.
13
Quand Dieu a fait la promesse à Abraham, il l'a faite avec un serment. Mais personne n'était plus grand que Dieu pour être témoin de ce serment. Alors Dieu l'a fait par lui-même.
14
Il a dit:" Oui, vraiment, je te bénirai et je te donnerai une grande famille."
15
Abraham a attendu avec patience, et il a reçu ce que Dieu lui avait promis.
16
Quand les gens font un serment, ils ont besoin d'un témoin plus grand qu'eux. Le serment rend leur parole sûre, et ainsi, on ne peut plus dire le contraire.
17
Avec Abraham, c'est la même chose. Sa famille devait recevoir les biens promis par Dieu. Dieu a voulu montrer clairement qu'il ne changerait jamais d'avis. C'est pourquoi il a ajouté un serment à sa promesse.
18
Une promesse et un serment, voilà deux choses qu'on ne peut pas changer. Dans sa promesse et dans son serment, Dieu ne peut donc absolument pas mentir, et cela nous encourage beaucoup. Ainsi nous avons tout laissé pour saisir l'espérance qui nous est offerte.
19
Pour notre vie, cette espérance est comme une ancret. Elle traverse même le rideau du temple dans le ciel et elle est fixée solidement.
20
C'est là que Jésus est entré avant nous et pour nous. Il est devenu grand-prêtre pour toujours à la façon de Melkisédec.

Commentaire

L'ancre, le port et le mouillage

L'espérance, une ancre solidement fixée. À côté du poisson, elle figura dans les catacombes de l'Eglise confessante.
Pour vous, qui est Jésus-Christ ? À cette question, le Dr Alain Bombard dans les années 1950, sur son radeau expérimental de navigateur solitaire dans l'Atlantique répondait : " À 28 ans, je suis parti seul sur la mer [pour un pari scientifique]. Jamais Jésus ne m'a quitté. Il était le seul appui qui ne trompe jamais. J'ai acquis la conviction que s'il n'était pas là, à nos côtés, l'humanité marcherait à son anéantissement. Mais puisqu'il est là nous serons sauvés. Et il est là. "
Ainsi, la nuée des témoins, telle une flotte, est en route pour doubler le cap de la Bonne Espérance.
D'ailleurs le sillage est déjà tracé. Jésus a fait office de navire éclaireur. " Au-delà du voile ", il s'est avancé plus loin que son Eglise pour lui permettre de le rejoindre un jour au port très saint où il s'est établi en qualité de grand prêtre pour nous.
À bord de nos navires de tous tonnages, sommes-nous embarqués pour une croisière de plaisance ou sommes-nous de ceux qui préparent le mouillage ?

L'avertissement se poursuit donc ici sur un tout autre ton, celui de la sollicitude envers ceux et celles qui sont appelés " mes bien-aimé(e)s ". Ce désir de toucher à tout prix les lecteurs n'atténue en rien la gravité du danger qu'ils sont en train de courir.

Sujets de prière

Oraison

Dieu qui nous recrées pour la vie éternelle
dans le résurection du Christ,
fortifie la foi et l’espérance de ton peuple;
maintiens en nous l’assurance
de voir s’accomplir tes promesses
par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 89 (du recueil Alléluia)

Je louerai ton amour