dimanche 06 mars 2016

Temps

Temps du carême

Semaine

Quatrième dimanche de Carême

Complément

Psaume

Psaume 27 (26)

Ma lumière et mon salut

 
1
Le Seigneur est ma lumière et mon salut ;
 
 
   de qui aurais-je crainte ? *
 
 
Le Seigneur est le rempart de ma vie ;
 
 
   devant qui tremblerais-je ?

 
2
Si des méchants s’avancent contre moi
 
 
   pour me déchirer, †
 
 
ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires, *
 
 
   qui perdent pied et succombent.

 
3
Qu’une armée se déploie devant moi,
 
 
   mon cœur est sans crainte ; *
 
 
que la bataille s’engage contre moi,
 
 
   je garde confiance.

 
4
J’ai demandé une chose au Seigneur,
 
 
   la seule que je cherche : †
 
 
habiter la maison du Seigneur
 
 
   tous les jours de ma vie, *
 
 
pour admirer le Seigneur dans sa beauté
 
 
   et m’attacher à son temple.

 
5
Oui, il me réserve un lieu sûr
 
 
   au jour du malheur ; †
 
 
il me cache au plus secret de sa tente,
 
 
   il m’élève sur le roc. *
 
6
Maintenant je relève la tête
 
 
   devant mes ennemis.

 
 
J’irai célébrer dans sa tente
 
 
   le sacrifice d’ovation ; *
 
 
je chanterai, je fêterai le Seigneur.

 
          ~

 
7
Écoute, Seigneur, je t’appelle ! *
 
 
   Pitié ! Réponds-moi !
 
8
Mon cœur m’a redit ta parole :
 
 
   « Cherchez ma face. » *
 
9
C’est ta face, Seigneur, que je cherche :
 
 
   ne me cache pas ta face.

 
 
N’écarte pas ton serviteur avec colère : *
 
 
   tu restes mon secours.
 
 
Ne me laisse pas, ne m’abandonne pas,
 
 
   Dieu, mon salut ! *
 
10
Mon père et ma mère m’abandonnent ;
 
 
   le Seigneur me reçoit.

 
11
Enseigne-moi ton chemin, Seigneur, *
 
 
conduis-moi par des routes sûres,
 
 
   malgré ceux qui me guettent.

 
12
Ne me livre pas à la merci de l’adversaire : *
 
 
contre moi se sont levés de faux témoins
 
 
   qui soufflent la violence.

 
13
Mais j’en suis sûr, je verrai les bontés du Seigneur
 
 
   sur la terre des vivants. *
 
14
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
 
 
   espère le Seigneur. »

Lectures du jour

Jos 5, 9-12


Évangile selon Luc, Chap. 15, v. 11-32

11
Jésus dit encore: "Un homme a deux fils.
12
Le plus jeune dit à son père:"Père, donne-moi ma part d'héritage."Alors le père partage ses richesses entre ses deux fils.
13
Quelques jours après, le plus jeune fils vend tout ce qu'il a reçu et il part avec l'argent dans un pays éloigné. Là, il se conduit très mal et il dépense tout son argent.
14
Quand il a tout dépensé, une grande famine arrive dans le pays, et le fils commence à manquer de tout.
15
Il va travailler pour un habitant de ce pays. Cet homme l'envoie dans les champs garder les cochons.
16
Le fils a envie de manger la nourriture des cochons, mais personne ne lui en donne. 17 Alors il se met à réfléchir. Il se dit:"Chez mon père, tous les ouvriers ont assez à manger, et même ils en ont trop! Et moi, ici, je meurs de faim!
18
Je vais partir pour retourner chez mon père et je vais lui dire: Père, j'ai péché contre Dieu et contre toi.
19
Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Fais comme si j'étais l'un de tes ouvriers."
20
Il part pour retourner chez son père. "Le fils est encore loin. Mais son père le voit et il est plein de pitié pour lui. Il court à sa rencontre, il le serre contre lui et l'embrasse.
21
Alors le fils dit à son père:"Père, j'ai péché contre Dieu et contre toi, je ne mérite plus d'être appelé ton fils."
22
Mais le père dit à ses serviteurs:"Vite! Apportez le plus beau vêtement et habillez mon fils. Mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds.
23
Amenez le veau qu'on a fait grossir et tuez-le. Mangeons et faisons la fête.
24
Oui, mon fils qui est là était mort et il est revenu à la vie. Il était perdu et il est retrouvé!"Ils commencent à faire la fête.
25
"Pendant ce temps, le fils aîné travaillait dans les champs. Quand il revient et s'approche de la maison, il entend de la musique et des danses.
26
Il appelle un des serviteurs et il lui demande ce qui se passe.
27
Le serviteur lui répond:"C'est ton frère qui est arrivé. Et ton père a fait tuer le gros veau, parce qu'il a retrouvé son fils en bonne santé."
28
Alors le fils aîné se met en colère et il ne veut pas entrer dans la maison. Le père sort pour lui demander d'entrer,
29
mais le fils aîné répond à son père:"Écoute! Depuis de nombreuses années, je travaille pour toi. Je n'ai jamais refusé d'obéir à tes ordres. Pourtant, tu ne m'as jamais donné une petite chèvre pour faire la fête avec mes amis.
30
Ton fils qui est là a mangé tout ton argent avec des filles, mais quand il arrive, tu fais tuer le gros veau pour lui!"
31
Le père lui répond:"Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.
32
Mais il fallait faire la fête et nous réjouir. En effet, ton frère qui est là était mort et il est revenu à la vie. Il était perdu et il est retrouvé.">>

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, en ton Fils,
tu as réconcilié toute l’humanité avec toi.
Augmente en nous la foi,
afin que nous nous hâtions avec amour
au-devant des fêtes pascales.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.