vendredi 06 mars 2015

Temps

Temps du carême

Semaine

Vendredi de la deuxième semaine

Complément

Une erreur s'est produite lors du chargement du psaume.

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 10, v. 6-16

6
Personne n'est comme toi, Seigneur. Tu es grand, ta puissance te rend célèbre.
7
Tous devraient te respecter, roi des peuples ! C'est cela qui t'es dû. En effet, parmi tous les sages du monde, dans tous les royaumes, personne n'est comme toi.
8
Ces gens sont tous complètement stupides. Leurs dieux ne peuvent rien leur apprendre, ils sont en bois.
9
Un artisan les fabrique, un fondeur de métaux les décore avec des feuilles d'argent qui viennent de Tarsis ou avec de l'or d'Oufaz. Puis on les habille avec du beau tissu rouge ou violet. Ce sont des produits fabriqués par des artistes.
10
Mais le Seigneur est un Dieu véritable, il est le Dieu vivant, roi pour toujours. Quand il se met en colère, la terre tremble, et les peuples ne peuvent rien faire.
11
Voici ce qu'il faut leur dire : les dieux qui n'ont fait ni le ciel ni la terre seront chassés de la terre, et ils disparaîtront sous le ciel.
12
Le Seigneur a montré sa puissance en créant la terre, il a montré sa sagesse en établissant le monde, il a montré son intelligence en déroulant le ciel.
13
Quand sa voix gronde, des torrents d'eau se groupent dans le ciel. Il fait monter de gros nuages du bout de la terre. Il lance les éclairs pour que la pluie tombe. Il fait sortir le vent de ses abris.
14
Alors les gens restent tous là, stupides, sans comprendre. Tous les fondeurs ont honte de leurs faux dieux. Ces statues sont trompeuses : il n'y a en elles aucun souffle de vie.
15
Elles ne valent rien, elles font seulement rire. Le jour où le Seigneur agira contre elles, elles disparaîtront.
16
Mais Dieu, qui est le trésor d'Israël, ne leur ressemble pas. Lui, c'est le créateur de l'univers, et la tribu d'Israël lui appartient. Il a pour nom " Seigneur de l'univers ".

Commentaire

Face au vrai Dieu : ridicules et dérisoires idoles !

Avec une féroce ironie, et dans l'intention de déconsidérer les idoles en montrant qu'elles n'ont rien de surnaturel puisqu'elles sont simplement des objets fabriqués par les hommes, l'auteur décrit ce que sont en réalité ces «dieux» que tant de gens honorent et craignent. Ce n'est que du bois coupé dans la forêt, ça ne tient qu'avec des clous, ce n'est qu'un épouvantail à moineaux, rien que du faux semblant, quelque chose qui fait peur un instant, mais à quoi on ne se laisse pas prendre longtemps. Ça ne vous fera sûrement pas de mal, mais pas de bien non plus! Vanité, néant, mensonge, voilà les idoles!
En opposition à cette vanité, voici la réalité glorieuse de Dieu, du Dieu vivant, le seul sage, le roi éternel, et surtout celui qui a créé le monde et qui le maintient par sa sagesse. Il commande aux éléments: le mugissement des eaux est un écho de sa voix. Il accomplit cette chose inouïe aux yeux des Israélites, de faire qu'au moment de l'orage, les éclairs se changent en pluie, et il tient les vents en réserve dans ses greniers.
Ce passage est conforme à ce que nous percevons sur le plan des réalités extérieures. Il rappelle avec force que les idoles ne sont que du néant, tandis que Dieu est tout. Il a créé le monde. Il est «la bonne part», le bien inappréciable d'Israël, en même temps qu'Israël est son peuple, la tribu de son héritage.

Oraison

O Dieu, qui fais rayonner ta splendeur dans notre nuit,
dissipe de nos cœurs le sommeil de l’indifférence;
donne-nous de veiller dans le service de tes louanges,
de quitter les ténèbres,
et de suivre toujours les traces de Celui qui est la vraie lumière
et la seule source de vie,
Jésus, le Christ, notre Seigneur

 

Prière des Bahamas (dès que le matériel sera sorti!)

Cantique 36-26 (du recueil Alléluia)

O Dieu vivant !