Jeudi 6 Juillet 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 17 (16), 8-15

Garde-moi

 
8
Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
 
 
à l’ombre de tes ailes, cache-moi,
 
9
loin des méchants qui m’ont ruiné,
 
 
des ennemis mortels qui m’entourent.

 
10
Ils s’enferment dans leur suffisance ;
 
 
l’arrogance à la bouche, ils parlent.

 
11
Ils sont sur mes pas : maintenant ils me cernent,
 
 
l’œil sur moi, pour me jeter à terre,
 
12
comme des lions prêts au carnage,
 
 
de jeunes fauves tapis en embuscade.

 
13
Lève-toi, Seigneur, affronte-les, renverse-les ;
 
 
par ton épée, libère-moi des méchants.

 
14
Que ta main, Seigneur, les exclue d’entre les hommes, *
 
 
hors de l’humanité, hors de ce monde :
 
 
 tel soit le sort de leur vie !

 
 
Réserve-leur de quoi les rassasier : †
 
 
que leurs fils en soient saturés,
 
 
qu’il en reste encore pour leurs enfants !

 
15
Et moi, par ta justice, je verrai ta face :
 
 
au réveil, je me rassasierai de ton visage.

Lectures du jour

Commentaire

Du jugement à la grâce

Devant le cri qui monte de la ville, Dieu dialogue avec lui-même face à une situation qui exige une action. Va-t-il cacher à Abraham ce qu'il va faire ? Non, il laisse son serviteur Abraham négocier dans un questionnement qui interpelle Dieu.
On peut s'étonner de trouver ici en plein Ancien Testament une image de Dieu proche de notre modernité. C'est l'image d'un Dieu non directif qui n'a pas décidé de toute éternité du oui et du non face aux hommes. C'est un Dieu qui évolue en même temps que ses créatures, un Dieu qui non seulement se laisse mettre en question, mais qui agit en fonction de la situation qui se présente.
Même si la patience de Dieu atteint ses limites ici, nous pouvons reprendre à notre compte le modèle d’intercession offert par Abraham. Car il n'adresse pas à Dieu une demande précise. Au contraire, il laisse Dieu lui-même juger de la situation. Pas à pas, Abraham sonde la volonté de Dieu, qui se laisse interroger toujours plus avant.
Ceci nous confronte à l’une de nos manières d'intercéder : « Seigneur, fais que… permets que... mets fin à... », par laquelle nous pensons renseigner Dieu sur des situations où il devrait intervenir…
L'intercession d'Abraham montre une attitude qui sonde le cœur de Dieu jusqu'à ce que son Esprit nous ouvre à sa volonté.

Sujets de prière

Oraison

Dieu miséricordieux,

sois attentif à nos supplications;

et afin que tu puisses accéder à nos désirs,

inspire-nous de toujours te demander ce qui t’est agréable,

dans l’esprit de Jésus-Christ, notre Sauveur.

Cantique 138 (du recueil Alléluia)

Que tout mon cœur