samedi 06 janvier 2018

Temps

Temps de Noël

Semaine

Epiphanie du Sauveur

Complément

Psaume

Psaume 99 (98)

Il est saint!

 
1
Le Seigneur est roi : les peuples s’agitent.
 
 
Il trône au-dessus des Kéroubim : la terre tremble.
 
2
En Sion le Seigneur est grand :
 
 
c’est lui qui domine tous les peuples.

 
3
Ils proclament ton nom, grand et redoutable,
 
car il est saint !

 
4
Il est fort, le roi qui aime la justice. †
 
 
C’est toi, l’auteur du droit,
 
 
toi qui assures en Jacob la justice et la droiture.

 
5
Exaltez le Seigneur notre Dieu, †
 
 
prosternez-vous au pied de son trône,
 
car il est saint !

 
6
Moïse et le prêtre Aaron,
 
 
 Samuel, le Suppliant, †
 
 
tous, ils suppliaient le Seigneur, *
 
 
et lui leur répondait.

 
7
Dans la colonne de nuée, il parlait avec eux ;
 
 
ils ont gardé ses volontés,
 
 
 les lois qu’il leur donna.

 
8
Seigneur notre Dieu, tu leur as répondu : †
 
 
avec eux, tu restais un Dieu patient,
 
 
mais tu les punissais pour leurs fautes.

 
9
Exaltez le Seigneur notre Dieu, †
 
 
prosternez-vous devant sa sainte montagne, *
 
car il est saint,
 
 
 le Seigneur notre Dieu.

Lectures du jour


Épître aux Éphésiens, Chap. 3, v. 2-6

2
 Vous avez sans doute entendu parler du service que Dieu, dans sa bonté, m'a chargé d'accomplir pour vous, afin de réaliser son projet.
3
 Il m'a ouvert les yeux pour me faire connaître ce projet caché, je viens de vous en parler un peu.
4
 En lisant ma lettre, vous pouvez voir combien je connais le mystère que Dieu réalise par le Christ.
5
 Ce mystère, Dieu ne l'avait pas fait connaître aux ancêtres. Mais aujourd'hui, il vient de le faire connaître par son Esprit à ses apôtres saints et à ses prophètes.
6
 Voici ce mystère: en étant unis au Christ Jésus par la Bonne Nouvelle, ceux qui ne sont pas juifs reçoivent en partage les mêmes biens que les Juifs. Ils font partie du même corps, ils participent à la même promesse.

Commentaire

Epiphanie, utopie ?

Après avoir clairement reconnu à Israël sa place de pionnier de la foi au Dieu unique, Paul peut maintenant tout aussi clairement affirmer aux « païens » qu'en Jésus-Christ, ils sont « admis au même héritage, membres du même corps, associés à la même promesse » (v. 6).
Sans fausse modestie, il se pose, lui le « dernier des derniers », comme celui que Dieu a choisi pour annoncer que dans « l'impénétrable richesse du Christ » réside le projet de Dieu de rassembler toute l'humanité.
Révélé aux humains, Paul ne craint pas d'affirmer que ce message de salut l'est aussi aux pouvoirs qui contrôlent le monde. Alors là, n'est-il pas un peu « gonflé », alors que l'Eglise n'est encore constituée que de modestes petits groupes qui se réunissent dans des maisons ? Comment pouvait-on imaginer que la présence de ces chrétiens allait révéler « la sagesse de Dieu » aux pouvoirs de l'univers ?

Or, l'histoire nous montre que c'est précisément du terreau de cette précarité qu'ont surgi des mouvements où le courage de l’Esprit et la foi en Christ ont changé le destin de parties entières de l'humanité – y compris les pouvoirs !
Epi-phanie : il est apparu (ce terme était d’usage pour l’avènement d’un roi), une lumière s’est levée, astre nouveau. Le temps a changé.
Certes, comme Paul, leurs initiateurs ont connu l'opposition, la prison, certains y ont même laissé la vie pour avoir insisté sur la volonté de Dieu instauratrice d’un monde de compassion, de justice et d'égalité. Bref, sur une vision d'une humanité unie en tant que nouvelle création de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu, tu as conduit jusqu’à ton Fils les mages des nations païennes et tu leur as révélé sa divinité. Malgré les obscurités de notre vie, nous te connaissons dans la foi. Dirige notre marche par ta Parole faite chair, lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour commence à poindre et que l’astre du matin se lève dans nos coeurs, par le Christ, notre Seigneur.

Cantique 32-07 (du recueil Alléluia)

O grâce magnifique