jeudi 06 avril 2017

Temps

Temps du carême

Semaine

Jeudi de la cinquième semaine

Complément

Psaume

Psaume 31, 20-25

En tes mains je remets mon esprit

 
20
Qu’ils sont grands, tes bienfaits ! †
 
 
   Tu les réserves à ceux qui te craignent. *
 
 
Tu combles, à la face du monde,
 
 
   ceux qui ont en toi leur refuge.

 
21
Tu les caches au plus secret de ta face,
 
 
   loin des intrigues des hommes. *
 
 
Tu leur réserves un lieu sûr,
 
 
   loin des langues méchantes.

 
22
Béni soit le Seigneur : *
 
 
son amour a fait pour moi des merveilles
 
 
   dans la ville retranchée !

 
23
Et moi, dans mon trouble, je disais :
 
 
   « Je ne suis plus devant tes yeux. » *
 
 
Pourtant, tu écoutais ma prière
 
 
   quand je criais vers toi.

 
24
Aimez le Seigneur, vous, ses fidèles : †
 
 
   le Seigneur veille sur les siens ; *
 
 
mais il rétribue avec rigueur
 
 
   qui se montre arrogant.

 
25
Soyez forts, prenez courage, *
 
 
vous tous qui espérez le Seigneur !

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 25, v. 1-13

1
Alors le Royaume des cieux ressemblera à ceci : Dix jeunes filles prennent leurs lampes et elles sortent pour aller à la rencontre du marié.
2
Cinq d'entre elles sont imprudentes et cinq d'entre elles sont sages.
3
Les jeunes filles imprudentes prennent leurs lampes, mais elles n'emportent pas de réserve d'huile.
4
Les jeunes filles sages prennent leurs lampes et elles emportent de l'huile dans des récipients.
5
Le marié ne vient pas tout de suite. Toutes les jeunes filles ont sommeil et elles s'endorment.
6
Au milieu de la nuit, on entend un cri : "Voici le marié ! Sortez pour aller à sa rencontre !"
7
Alors toutes les jeunes filles se réveillent et elles préparent leurs lampes.
8
Les imprudentes disent aux sages : "Nos lampes s'éteignent. Donnez-nous un peu de votre huile."
9
Mais les sages leur répondent : "Non ! Il n'y en a pas assez pour nous et pour vous. Allez plutôt chez les commerçants et achetez de l'huile pour vous."
10
Les imprudentes vont donc acheter de l'huile, mais pendant ce temps, le marié arrive. Les jeunes filles qui sont prêtes entrent avec lui dans la salle du mariage, et on ferme la porte.
11
Plus tard, les autres jeunes filles arrivent et elles disent : "Seigneur, Seigneur, ouvre-nous la porte !"
12
Mais le marié répond : "Je vous le dis, c'est la vérité : je ne vous connais pas." "
13
Et Jésus ajoute : " Restez donc éveillés, parce que vous ne connaissez ni le jour ni l'heure. "

Commentaire

Quelle est la vraie question ?

« Le Royaume des cieux sera semblable à dix jeunes filles. » Cette phrase pose le cadre de notre lecture comme une invitation à changer de lunettes.
Le Royaume des cieux est semblable aux dix jeunes filles, peu importe si elles sont avisées ou insensées.
Comme dans le passage précédent, il ne s’agit pas de distinguer entre deux catégories de croyants, mais bien de réaliser que ces deux attitudes – être avisé ou être insensé – sont présentes en chacune et chacun de nous.
D’ailleurs, on peut se demander si les cinq jeunes filles avisées le sont réellement. Plutôt que partager leur huile avec leurs cinq autres compagnes, elles renvoient celles-ci chez un marchand au plein milieu de la nuit.
Les ouvertures tardives ont toujours existé … Mais s’agit-il d’un conseil avisé ?
D’autant qu’on peut se demander si le manque d’huile représente le vrai problème.
Car si la porte reste fermée devant les jeunes filles dites « insensées », c’est parce qu’elles n’étaient pas en place lors du retour de l’époux, et non pas parce que leurs lampes manquaient d’huile.
On raisonne de même pour les jeunes filles dites « avisées » : si elles peuvent entrer dans la salle des noces, ce n’est pas parce qu’elles ont de l’huile en suffisance pour leur lampe, mais parce qu’elles sont à leur poste quand l’époux revient à l’improviste.

Avoir (de l’huile) ou être (à son poste) – voilà la question qui nous est posée !
Sommes-nous prêts à prendre le risque de veiller, c’est-à-dire d’être simplement présents et disponibles à ce qui va advenir dans notre vie – le Christ, la Vie, la bénédiction ?

Sujets de prière

Oraison

Donne-nous, Seigneur,
la lampe de la charité qui jamais ne défaille:
qu’elle brûle en nous
et répande sa clarté sur ceux qui nous entourent;
que par son éclat nous puissions
découvrir la Cité sainte où demeure,
la lumière véritable qui brille sans fin,
Jésus le Christ, notre Seigneur.

Cantique 31-19 (du recueil Alléluia)

La voix du veilleur appelle