jeudi 06 août 2020

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 46 (45)

Il est avec nous

 
2
Dieu est pour nous refuge et force,
 
 
secours dans la détresse, toujours offert.
 
3
Nous serons sans crainte si la terre est secouée,
 
 
si les montagnes s’effondrent au creux de la mer ;
 
4
ses flots peuvent mugir et s’enfler,
 
 
les montagnes, trembler dans la tempête :

(℟)
 
(Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !)

 
5
Le Fleuve, ses bras réjouissent la ville de Dieu,
 
 
la plus sainte des demeures du Très-Haut.
 
6
Dieu s’y tient : elle est inébranlable ;
 
 
quand renaît le matin, Dieu la secourt.
 
7
Des peuples mugissent, des règnes s’effondrent ;
 
 
quand sa voix retentit, la terre se défait.

8
Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !

 
9
Venez et voyez les actes du Seigneur,
 
 
comme il couvre de ruines la terre.
 
10
Il détruit la guerre jusqu’au bout du monde,
 
 
il casse les arcs, brise les lances, incendie les chars :
 
11
« Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu.
 
 
Je domine les nations, je domine la terre. »

12
Il est avec nous,
 
 
 le Seigneur de l’univers ;
 
 
citadelle pour nous,
 
 
 le Dieu de Jacob !

Lectures du jour


Évangile selon Marc, Chap. 7, v. 31-37

31
 Ensuite, Jésus quitte la région de Tyr. Il passe par Sidon. Il revient vers le lac de Galilée en traversant la région des Dix Villes.
32
 Des gens lui amènent un homme qui est sourd et qui parle difficilement. Ils supplient Jésus: "Pose la main sur sa tête!"
33
 Alors Jésus emmène l'homme avec lui, loin de la foule. Il met les doigts dans ses oreilles, puis il lui touche la langue avec sa main mouillée de salive.
34
 Ensuite, Jésus lève les yeux vers le ciel, il pousse un soupir et dit: "Effata!" Cela veut dire: "Ouvre-toi!"
35
 Aussitôt, les oreilles de l'homme s'ouvrent, sa langue est guérie et il peut parler normalement.
36
 Jésus donne cet ordre aux gens: "Ne dites rien à personne!" Mais chaque fois qu'il leur commande cela, les gens racontent encore plus ce que Jésus a fait.
37
 Ils sont profondément étonnés et ils disent: "Tout ce qu'il fait est vraiment bien! Il fait entendre les sourds et il fait parler les muets!"

Commentaire

Entendre et dire

Beaucoup de critiques ne considèrent pas ce récit comme historique. Ils estiment que Jésus ressemble ici trop à un de ces thaumaturges antiques dont la littérature de l'époque parlait abondamment. Tous les détails de ce récit correspondraient plutôt à la forme stylisée d'une guérison légendaire, et on ne pourrait donc pas attribuer à Jésus cette façon de procéder. Ce récit ne se trouve d'ailleurs que chez Marc et n'a pas été repris par les autres évangiles synoptiques.
Je penche pour ce verdict de non-historicité pour la raison suivante: en acceptant ce récit pour «argent comptant», on enferme Jésus dans un rôle de thaumaturge, de faiseur de miracles, alors que cet aspect de son activité n'est qu'accessoire face à l'essentiel de son ministère, celui de la Parole et du changement auquel il appelle son peuple.
C’est ce que Marc veut montrer en tirant parti de ce récit et des deux gestes symboliques qu'il évoque: ouvrir les oreilles du sourd et libérer la parole du muet.
Ce sont bien là les deux lignes de force du ministère de Jésus: faire entendre ce qu'il a à dire de la part de Dieu (que celui qui a des oreilles entende… voir Mt 13,9) et l'appel au témoignage (il envoie ses disciples en mission).
Ce sont aussi ces deux dimensions de l'Evangile qui nous interpellent en premier lieu: entendre et comprendre une parole de changement et devenir des témoins du règne de Dieu.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
proche est ta parole,
proche est ta grâce.
En Jésus Christ, tu viens nous chercher et sauver.
Nous t’en prions, ouvre notre cœur
comme une terre fertile
afin que nous ne soyons pas sourds à ton appel.
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur,
qui vit et qui règne avec toi, Père, et le Saint-Esprit,
un seul Dieu pour les siècles des siècles.

Cantique 47-08 (du recueil Alléluia)

Seigneur, c'est toi notre secours