samedi 05 novembre 2016

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaume 19 b


8 La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.
9 Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.
10 La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :
11 plus désirables que l’or,
qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel
qui coule des rayons.
12 Aussi ton serviteur en est illuminé ;
à les garder, il trouve son profit.
13 Qui peut discerner ses erreurs ?
Purifie-moi de celles qui m’échappent.
14 Préserve aussi ton serviteur de l’orgueil :
qu’il n’ait sur moi aucune emprise.
Alors je serai sans reproche,
pur d’un grand péché.
15 Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cœur ;
qu’ils parviennent devant toi,
Seigneur, mon rocher, mon défenseur !

Lectures du jour


Proverbes, Chap. 4, v. 1-9

1
 Écoutez, mes enfants, les conseils d'un père. Faites attention et vous apprendrez à être intelligents.
2
 Oui, je vous donne des leçons utiles, n'abandonnez pas mon enseignement.
3
 Moi aussi, j'ai été un bon fils pour mon père, et ma mère m'aimait avec tendresse comme un fils unique.
4
 Mon père m'enseignait en disant: "Retiens bien mes paroles, fais ce que je te dis et tu vivras.
5
 Deviens un sage, deviens intelligent. N'oublie pas mes paroles et ne t'éloigne pas d'elles.
6
 N'abandonne pas la sagesse, elle te gardera. Aime-la, elle te protégera.
7
 Le commencement de la sagesse, c'est de tout faire pour devenir sage. Utilise tout ce que tu possèdes, pour devenir intelligent.
8
 Prends la sagesse dans tes bras, elle te rendra grand, elle te mettra à l'honneur si tu l'embrasses.
9
 Elle sera pour toi comme un joli bijou, comme une couronne magnifique."

Commentaire

Il court vendre tout ce qu’il possède et achète le champ !

« Au prix de tout ce que tu as acquis, acquiers l’intelligence.
Comme une femme aimée, enlace-la,
juche-la sur tes épaules, elle t’élèvera.
Diadème de splendeur, elle t’honorera et tu seras protégé.»

Acquérir la sagesse, la garder, ne pas s’en détourner… Mais en quoi consiste-t-elle concrètement ?
Ces appels sont-ils la préface d’un cours donné ? Ou, instamment renouvelés, émaillent-ils la leçon pour réveiller l’attention, voire désamorcer les contestations qui pointent ?
Plusieurs ressorts actionnés pour motiver le jeune prince : l’imitation du père, l’estime de soi, l’attrait pour la femme comme source de bonheur physique, affectif et social, l’avenir qui l’attend à la cour.
Le rapport d’enseignement est celui d’un père à son fils. Entrons dans l’intimité de ce qui est décrit comme une famille – la famille de la Sagesse, unie par une même recherche et un même service du Bien. On retrouve cette ambiance dans le groupe des disciples autour du Maître, puis, plus tard dans le corps formé par l’Eglise autour du Ressuscité qui enseigne et guide le(s) passage(s) nécessaire(s) vers la Vie nouvelle.
« La mort du père » ? Sûrement pas, Docteur Freud !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur, notre Dieu,
puisque nous avons renoncé à notre existence de péché,
accorde-nous, avec tous ceux qui ont été baptisés
dans la mort et la résurrection de ton Fils,
d’être renouvelés par la transformation spirituelle
de l’intelligence,
pour vivre dans la justice et la sainteté véritable.
Par Jésus-Christ notre Seigneur,
qui vit et règne avect toi et le Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

 

A l’occasion du Synode de l’EERV:

Dieu éternel et tout-puissant,
tu nous as donné ton Saint-Esprit
pour qu’il demeure à jamais avec nous.
Que sa présence et sa grâce sanctifient
les ministres et les laïcs rassemblés en ton nom
en Synode de l’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud,
afin que, maintenue dans la vraie foi
et dans une discipline authentique,
ton Eglise réalise la volonté de celui qui l’a aimée
jusqu’à se livrer pour elle,
ton Fils Jésus le Christ, notre Sauveur.
Lui qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit,
un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 35-09 (du recueil Alléluia)

Saint-Esprit, divin maître