vendredi 05 janvier 2018

Temps

Temps de Noël

Semaine

Vendredi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 145 (144), 10-21

Tu rassasies avec bonté tout ce qui vit

 
10
Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
 
 
et que tes fidèles te bénissent !
 
11
Ils diront la gloire de ton règne,
 
 
ils parleront de tes exploits,

 
12
annonçant aux hommes tes exploits,
 
 
la gloire et l’éclat de ton règne :
 
13
ton règne, un règne éternel,
 
 
ton empire, pour les âges des âges.

 
 
Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
 
 
fidèle en tout ce qu’il fait.
 
14
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
 
 
il redresse tous les accablés.

 
15
Les yeux sur toi, tous, ils espèrent :
 
 
tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
 
16
tu ouvres ta main :
 
 
tu rassasies avec bonté tout ce qui vit.

 
17
Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
 
 
fidèle en tout ce qu’il fait.
 
18
Il est proche de ceux qui l’invoquent,
 
 
de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

 
19
Il répond au désir de ceux qui le craignent ;
 
 
il écoute leur cri : il les sauve.
 
20
Le Seigneur gardera tous ceux qui l’aiment,
 
 
mais il détruira tous les impies.

 
21
Que ma bouche proclame les louanges du Seigneur ! *
 
 
Son nom très saint, que toute chair le bénisse
 
 
 toujours et à jamais !

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 3, v. 31-36

31
Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous. Celui qui vient de la terre appartient à la terre et il parle des choses de la terre. Mais celui qui vient du ciel est au-dessus de tous.
32
Il rend témoignage des choses qu'il a vues et entendues. Mais personne n'accepte son témoignage.
33
Celui qui accepte son témoignage montre bien que Dieu dit la vérité.
34
Celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu. En effet, Dieu lui donne l'Esprit Saint totalement.
35
Le Père aime le Fils et il a tout mis dans ses mains.
36
Celui qui croit au Fils a la vie avec Dieu pour toujours. Celui qui refuse de croire au Fils ne verra pas cette vie, mais la colère de Dieu restera sur lui. "

Commentaire

Rien d’autre qu’un serviteur

Jean baptise au Jourdain. Jésus revient du désert et se fait baptiser par lui. Jean le reconnaît comme Messie.
Les gens présents sur la rive n’ont rien vu d’autre qu’un homme de plus qui, revenant d’une quête spirituelle, d’une ascèse de protestation contre une société ayant renié ses repères d’Alliance, vient se livrer à l’eau qui purifie. Et pourtant, par le baptême que Jean a d’abord refusé de lui donner, s’est accompli un évènement que lui seul a compris : « C’est lui, le Messie ! Et c’est moi qui devrais me faire baptiser par lui » (Mt 3,14). Jean s’identifie comme simple serviteur alors que les gens s’entêtent à le placer plus haut.
Pour une fois, sortons cet épisode de son cadre et approchons-le, comme une lampe, de notre vécu d’aujourd’hui. Mu par le zèle, j’accorde une grande estime à ce que je réalise, sans voir qu’il y a toujours plus grand, qu’une autre performance supplantera la mienne. Dois-je m’en attrister ? Me juger insuffisant en regard de ce qui m’a dépassé, ou jalouser ?
Jean-Baptiste, lui, se réjouit de la venue de Celui dont il déclare : « Il vient après moi celui qui est plus grand que moi, au point que je ne suis même pas digne de délacer la courroie de ses sandales. Il faut qu’il grandisse et que je diminue. »
Il vit la joie parabolique du serviteur de l’époux, heureux de lui être associé dans la préparation de la noce.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus-Christ, tu as voilé l’éclat de ta divinité en prenant la condition d’un simple homme. Nous t’en prions, sanctifie maintenant notre vie humaine et fais-nous parvenir au but, là où nous aurons part à ta gloire divine, ô toi qui as assumé notre humanité tout entière et qui maintenant vis et règnes avec le Père, dans l’unité de l’Esprit Saint, pour les siècles des siècles.

Cantique 41-08 (du recueil Alléluia)

Célébrons Dieu notre Père