lundi 05 avril 2021

Temps

Temps de Pâques

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 118 (117), 15-29

Le jour que le Seigneur a fait

 
15
Clameurs de joie et de victoire *
 
 
sous les tentes des justes :
 
 
« Le bras du Seigneur est fort,
 
16
 le bras du Seigneur se lève, *
 
 
le bras du Seigneur est fort ! »

 
17
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
 
 
pour annoncer les actions du Seigneur :
 
18
il m’a frappé, le Seigneur, il m’a frappé,
 
 
mais sans me livrer à la mort.

 
          ~

 
19
Ouvrez-moi les portes de justice :
 
 
j’entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
 
20
« C’est ici la porte du Seigneur :
 
 
qu’ils entrent, les justes ! »
 
21
Je te rends grâce car tu m’as exaucé :
 
 
tu es pour moi le salut.

 
22
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
 
 
est devenue la pierre d’angle :
 
23
c’est là l’œuvre du Seigneur,
 
 
la merveille devant nos yeux.
 
24
Voici le jour que fit le Seigneur,
 
 
qu’il soit pour nous jour de fête et de joie !

 
          ~

 
25
Donne, Seigneur, donne le salut !
 
 
Donne, Seigneur, donne la victoire !

 
26
Béni soit au nom du Seigneur
 
 
   celui qui vient ! *
 
 
De la maison du Seigneur,
 
 
   nous vous bénissons !

 
27
Dieu, le Seigneur, nous illumine. *
 
 
Rameaux en main, formez vos cortèges
 
 
 jusqu’auprès de l’autel.

 
28
Tu es mon Dieu, je te rends grâce, *
 
 
mon Dieu, je t’exalte !

 
          ~

 
29
Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
 
 
   Éternel est son amour !

Lectures du jour


Première épître aux Corinthiens, Chap. 15, v. 12-19

12
 Nous annonçons que le Christ s'est réveillé de la mort. Pourtant, parmi vous, certains disent:"Les morts ne se relèveront plus."Comment peuvent-ils dire cela?
13
 Si les morts ne se relèvent plus, le Christ non plus ne s'est pas réveillé de la mort.
14
 Et si le Christ ne s'est pas réveillé de la mort, nous n'avons rien à annoncer, et vous n'avez rien à croire.
15
 Si vraiment les morts ne se réveillent pas, cela veut dire que Dieu n'a pas réveillé le Christ de la mort. Dans ce cas, nous sommes de faux témoins de Dieu. En effet, nous avons été témoins contre Dieu, en affirmant qu'il a réveillé le Christ de la mort.
16
 Si les morts ne se réveillent pas, le Christ non plus ne s'est pas réveillé de la mort.
17
 Et si le Christ ne s'est pas réveillé de la mort, votre foi est vide, et vous êtes encore dans vos péchés.
18
 Alors, ceux qui sont morts en croyant au Christ sont perdus.
19
 Si nous avons mis notre espérance dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus malheureux de tous!

Commentaire

Vous avez dit ‘résurrection’?

Nous entrons dans le vif de l'argumentation de Paul. Son but est de montrer à ses objecteurs de Corinthe que croire le Christ ressuscité, mais nier la résurrection des morts est une incohérence. Voilà des notions difficiles à expliquer, certes, mais aussi à comprendre. On peut penser à la confusion qu'il y a aujourd'hui entre résurrection et réincarnation...
Paul construit son argumentation de manière simple, un peu à l'image d'un juriste qui joue des syllogismes!
Certains Corinthiens opéraient une différence entre Résurrection du Christ et résurrection des morts. Ils faisaient donc de la résurrection de Jésus un miracle exceptionnel touchant un être qui sort de l'ordinaire. Pour Paul, il n'y a pas de solution moyenne: soit on ne croit pas du tout à la résurrection, soit on croit aux deux résurrections, celle du Christ et celle des défunts. Mettre en question la résurrection des morts revient à mettre en question la compréhension même de la mort du Christ.
Pour l'apôtre, l'événement de la croix a une importance fondamentale car c'est le lieu de la transformation du Christ: sa résurrection fonde la signification
rédemptrice de la mort. Par le Dieu de Jésus-Christ, la mort n'a pas le dernier mot. Découvrons un Dieu de vie, qui fait reprendre vie.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Jésus,
nous proclamons ta résurrection
mais il nous est difficile d’admettre vraiment ce miracle.
Nous ressentons la portée qu’aurait cette certitude pour notre monde,
s’il pouvait l’admettre.
Aide-nous à te reconnaître comme le vivant,
pour que la joie éclate de nouveau dans nos vies.

Cantique 34-21 (du recueil Alléluia)

Chrétien, réjouis-toi