lundi 05 août 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Lundi

Complément

Psaume

Psaume 124 (123)

Le filet s’est rompu

 
1
Sans le Seigneur qui était pour nous,
 
 
   — qu’Israël le redise — †
 
2
sans le Seigneur qui était pour nous
 
 
   quand des hommes nous assaillirent, *
 
3
alors ils nous avalaient tout vivants,
 
 
   dans le feu de leur colère.

 
4
Alors le flot passait sur nous,
 
 
   le torrent nous submergeait ; *
 
5
alors nous étions submergés
 
 
   par les flots en furie.

 
6
Béni soit le Seigneur *
 
 
qui n’a pas fait de nous
 
 
 la proie de leurs dents !

 
7
Comme un oiseau, nous avons échappé
 
 
   au filet du chasseur ; *
 
 
le filet s’est rompu :
 
 
   nous avons échappé.

 
8
Notre secours est le nom du Seigneur *
 
 
qui a fait le ciel et la terre.

Lectures du jour


Livre de Jérémie, Chap. 32, v. 17-26

17
Ah! Seigneur DIEU, tu as créé le ciel et la terre par ta grande force et ta grande puissance! Rien n'est trop difficile pour toi.
18
Tu montres ta bonté jusqu'à mille générations. Mais si des parents sont coupables, tu fais payer leurs fautes à leurs enfants. Tu es le Dieu grand et fort, tu as pour nom Seigneur de l'univers.
19
Tu formes de grands projets, tu les réalises avec puissance. Tu regardes avec attention ce que font les humains. Et tu traites alors chacun selon sa conduite, selon le résultat de ses actions.
20
"Autrefois, en Égypte, tu as accompli des actions extraordinaires et étonnantes. Jusqu'à ce jour, au milieu du peuple d'Israël et parmi tous les humains, tu montres qui tu es, comme on le voit maintenant.
21
Tu as fait sortir d'Égypte ton peuple Israël par des actions extraordinaires et étonnantes, par ta grande force et ta puissance terrible.
22
Tu avais promis par serment à nos ancêtres de leur donner ce pays qui déborde de lait et de miel, et tu l'as fait.
23
Ils y sont entrés et ils en ont pris possession. Mais ils ne t'ont pas écouté, ils n'ont pas suivi tes enseignements, ils n'ont pas obéi à ce que tu commandais. Alors tu as fait venir tous ces malheurs qui arrivent aujourd'hui.
24
"Maintenant, les Babyloniens avancent leurs murs d'attaque tout près de la ville pour la prendre. Ils luttent contre elle, et elle tombera sûrement entre leurs mains à cause de la guerre, de la famine et de la peste. Ce que tu as annoncé arrive, et tu le vois bien.
25
Oui, Jérusalem est sur le point de tomber entre leurs mains! Pourtant, Seigneur DIEU, tu m'as commandé d'acheter un champ à Anatoth et de le payer devant des témoins. Pourquoi donc?"
26
Voici les paroles que le Seigneur a adressées à Jérémie:

Commentaire

Une foi solide intègre le doute

On est en 597 avant J.-C. ; la déportation du roi Jojakim à Babylone avec 18'000 Israélites des classes supérieures, d’artisans haut de gamme et d’ouvriers qualifiés vient d’avoir lieu.
Le ministère de Jérémie touche ici à sa fin. Dieu lui révèle que les déportés reviendront dans leur pays. Ce retour commencera 60 ou 70 ans plus tard.
Mais pour l’instant et sur cette terre profondément étrangère il s’agit de tenir le coup dans l’espérance et la fidélité
Pour conforter l’annonce de la reconstruction nationale sous l’égide d’une alliance nouvelle, Jérémie accomplit un geste prophétique : il achète un champ à son cousin selon une procédure complète du temps de paix, qui nous est rapportée en Jr 32, 1-17 (qu’il conviendrait de lire aussi).
Le scribe rédacteur final du livre de Jérémie place ensuite une grande prière – dont les thèmes s’inspirent largement du Deutéronome – qui exprime l’adoration et la gratitude du prophète pour tout ce que Dieu a réalisé dans l’histoire de son peuple et qui fonde celui-ci à espérer en lui – ce dont Jérémie a donné l’exemple en achetant son champ pour le futur. « Tu as montré qui tu es en accomplissant des prodiges impressionnants pour nos ancêtres en Egypte, pour nous aujourd’hui, en faveur de toutes les nations aussi » (v. 20).
Sa foi ne l’empêche pas d’exprimer aussi le doute qui le travaille : « Pourtant la ville est déjà presque aux mains des Babyloniens, qui avancent leurs travaux de siège de plus en plus près … Seigneur Dieu, pourquoi m’as-tu ordonné d’acheter ce champ et de le payer devant témoins ? » (v. 24-25).

Sujets de prière

Oraison

O Dieu, qui ne regardes pas aux lèvres,
mais aux dispositions du cœur,
toi qui nous sauves par ton immense tendresse,
et qui veux rassembler l’humanité
à l’ombre de tes ailes,
purifie nos cœurs des taches du péché
et rends-nous dignes
d’être les temples vivants de ton Saint-Esprit,
par Jésus-Christ, notre Seigneur.

Cantique 107 (du recueil Alléluia)

Louez Dieu pour sa grâce