jeudi 04 octobre 2018

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 126 (125)

Ramène nos captifs

 
1
Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion, *
 
 
nous étions comme en rêve !

 
2
Alors notre bouche était pleine de rires,
 
 
   nous poussions des cris de joie ; †
 
 
alors on disait parmi les nations :
 
 
   « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » *
 
3
Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
 
 
   nous étions en grande fête !

 
          ~

 
4
Ramène, Seigneur, nos captifs,
 
 
comme les torrents au désert.

 
5
Qui sème dans les larmes
 
 
   moissonne dans la joie : †
 
6
il s’en va, il s’en va en pleurant,
 
 
   il jette la semence ; *
 
 
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
 
 
   il rapporte les gerbes.

Lectures du jour


Premier livre de Samuel, Chap. 29, v. 1-11

1
 Les Philistins rassemblent toutes leurs troupes à Afec. Pendant ce temps, les Israélites installent leur camp près de la source d'Izréel.
2
 Les chefs des Philistins défilent en tête des groupes de 100 soldats et des groupes de 1 000. David et ses hommes défilent les derniers, avec le roi Akich.
3
 Les officiers philistins demandent: "Qui sont ces Hébreux?" Akich leur répond: "Mais c'est David, le serviteur de Saül, le roi d'Israël! Cela fait un an ou deux qu'il est avec moi. Depuis le jour où il a quitté son maître, je n'ai rien à lui reprocher."
4
 Les officiers philistins sont en colère contre Akich. Ils lui disent: "Renvoie cet homme. Qu'il retourne dans la ville où tu lui as permis d'habiter! Il ne doit pas venir combattre avec nous, il pourrait se retourner contre nous pendant la bataille. En effet, pour plaire de nouveau à son maître, il n'a qu'une chose à faire: lui livrer nos soldats.
5
 C'est bien pour ce David que les femmes disaient en chantant et en dansant: Saül a battu 1 000 ennemis, David en a battu 10 000f!""""
6
 Alors Akich appelle David. Il lui dit: "Par le Seigneur vivant, tu es un homme honnête. Que tu participes aux activités de mon armée, cela me plaît. Je n'ai rien trouvé à te reprocher, depuis le jour où tu es arrivé chez moi jusqu'à aujourd'hui. Mais tu ne plais pas aux autres chefs philistins.
7
 Retourne donc chez toi en paix. Ainsi tu ne déplairas plus aux chefs."
8
 David dit à Akich: "Qu'est-ce que j'ai donc fait, mon roi? Qu'est-ce que tu as à me reprocher, depuis le jour où je suis devenu ton serviteur jusqu'à aujourd'hui? Pourquoi est-ce que je ne peux pas aller combattre tes ennemis?"
9
 Akich lui répond: "Tu n'as rien fait, je le sais. Et tu me plais autant qu'un ange de Dieu. Mais les officiers ont refusé que tu viennes combattre avec nous.
10
 Par conséquent, demain matin, tu te lèveras très tôt, avec les hommes qui sont venus avec toi. Vous retournerez à l'endroit où je vous ai permis d'habiter. Ne pense pas de mal de moi, car tu me plais. Vous vous lèverez tôt le matin et vous partirez."
11
 Le matin suivant, David et ses hommes se lèvent tôt et ils retournent au pays des Philistins. Et les Philistins vont à Izréel.

Commentaire

Gare à ces soi-disant ‘seconds couteaux’ !

Les Philistins, préparant une nouvelle campagne contre Israël, concentrent leurs troupes dans une base arrière située à proximité de la frontière d’Israël et les chefs les passent en revue, par compagnies et bataillons (sens qu’on peut voir à ces ‘milliers’). Il s’agit donc de forces armées organisées, cultivant avec orgueil une certaine technologie.

Si bien que les alliés – Akish, roi de Gath et David roi fugitif, simulant la folie pour obtenir de lui l’asile (1 S 21,14) et dont il était parvenu à devenir le vassal – sont traités en seconds couteaux, que l’on fait défiler en queue de cortège, comme des supplétifs toujours utiles au cas où …
C’est pourtant cette queue de colonne, avec ce David renommé pour être rusé et imprévisible, qui fait peur aux Philistins. Sait-on jamais ce qu’il a derrière la tête – ne pourrait-il pas, ayant pénétré les lignes israélites, se muer en cheval de Troie contre les coalisés en pleine action ?

Ne serait-ce pas, une fois de plus dans les histoires de la Bible, par les faibles, les sous-estimés, que Dieu donne victoire à son plan ? Les généraux philistins seraient alors, à leur insu, porteurs d’une vision prophétique ! Le récit aurait une teneur ironique dont on trouve un écho dans la 1ère lettre de Paul aux Corinthiens : « Il n’y a parmi vous, frères, pas beaucoup de sages aux yeux des hommes, ni beaucoup de puissants, ni de ressortissants de bonnes familles. Mais ce qui est folie, ce qui est faible, ce qui dans le monde est vil et méprisable, Dieu l’a choisi pour réduire à néant ce qui est considéré afin qu’aucune créature ne puisse se vanter devant Dieu » (1 Co 1,26-29).

Le roi Akish congédie avec une diplomatie tout orientale David, ce réfugié encombrant qui, en vassal censément loyal, a offert ses services dans cette guerre.
Nonobstant ses protestations de bonne foi, David est aiguillé sur une voie de garage : l’heure de Dieu n’est pas encore venue pour lui.

Sujets de prière

Oraison

O Christ,
fais resplendir sur nous la clarté de ta face,
afin que nous puissions y contempler la lumière du Père;
et par ta grâce dirige nos pas dans ton chemin,
en communion avec tous les rachetés,
toi qui règnes pour les siècles des siècles.

Cantique 45-02 (du recueil Alléluia)

A toi mon coeur, Dieu créateur