samedi 04 novembre 2017

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Samedi

Complément

Psaumes 119, 161-168

161 Des grands me persécutent sans raison ; mon cœur ne craint que ta parole.

162 Tel celui qui trouve un grand butin, je me réjouis de tes promesses.

163 Je hais, je déteste le mensonge ; ta loi, je l’aime.

164 Sept fois chaque jour, je te loue pour tes justes décisions.

165 Grande est la paix de qui aime ta loi ; jamais il ne trébuche.

166 Seigneur, j’attends de toi le salut : j’accomplis tes volontés.

167 Tes exigences, mon âme les observe :oui, vraiment, je les aime.

168 J’observe tes exigences et tes préceptes :toutes mes voies sont devant toi.

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 13, v. 22-35

22
Jésus va dans les villes et les villages, et il enseigne. Il marche vers Jérusalem.
23
Quelqu'un lui demande: "Seigneur, est-ce que Dieu va sauver seulement un petit nombre de gens?" Jésus répond à tous:
24
"Faites des efforts pour entrer par la porte étroite. Oui, je vous le dis, beaucoup de gens essaieront d'entrer et ils ne pourront pas.
25
"Le moment viendra où le maître de maison se lèvera et il fermera la porte. Vous, vous serez dehors. Vous vous mettrez à frapper à la porte en disant:"Maître, ouvre-nous!", mais il vous répondra:"Je ne sais pas qui vous êtes!"
26
Alors vous lui direz:"Nous avons mangé et bu avec toi. Tu as enseigné dans les rues de nos villes."
27
Mais il vous dira encore:"Je ne sais pas qui vous êtes. Allez-vous-en loin de moi, vous tous qui faites le mal!"
28
Alors vous pleurerez et vous grincerez des dents. En effet, vous verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes, dans le Royaume de Dieu. Mais vous, on vous mettra dehors!
29
Des gens viendront de l'est, de l'ouest, du nord et du sud. Ils prendront le grand repas dans le Royaume de Dieu.
30
Maintenant, il y a des gens qui sont les derniers: ils seront les premiers. Maintenant, il y a des gens qui sont les premiers: ils seront derniers."
31
À ce moment-là, quelques Pharisiens s'approchent de Jésus et ils lui disent: "Va-t'en! Pars loin d'ici! Hérode Antipas veut te faire mourir."
32
Jésus leur répond: "Allez dire de ma part à cet homme trompeur comme un renard:"Aujourd'hui et demain je chasse des esprits mauvais, je guéris des gens et, le troisième jour, je finirai ce que je fais.
33
Mais aujourd'hui, demain et le jour suivant, je dois continuer ma route. En effet, il est impossible pour un prophète de mourir en dehors de Jérusalem."
34
"Habitants de Jérusalem! Habitants de Jérusalem! Vous faites mourir les prophètes et vous tuez ceux que Dieu vous envoie en leur jetant des pierres! Très souvent, j'ai voulu vous rassembler, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, mais vous n'avez pas voulu.
35
Eh bien! Dieu va abandonner votre temple. Je vous le dis: vous ne me verrez plus, jusqu'au jour où vous direz:"Que Dieu bénisse celui qui vient en son nom!">>

Commentaire

Entrée de service !

« N'y aura-t-il que peu de gens qui seront sauvés ? »
Jésus semble se dérober au problème posé. Celui-ci est remplacé par l'interrogation existentielle pour une décision qui engage toute la vie. Jésus a été envoyé à son peuple d'Israël pour lui faire retrouver le chemin ouvert par les prophètes. Il lance un appel à « entrer » dans un engagement exigeant pour œuvrer à l'avancement du règne de Dieu.
Pourtant, la dureté inflexible avec laquelle le maître de la maison refuse d'ouvrir la porte fait plus que nous surprendre. Est-ce bien là le Dieu d'amour que Jésus annonce ailleurs ? Cette dureté de l’image doit exprimer l'urgence qu’il y a à s'engager avec Dieu dans « la porte étroite » du combat pour le salut du monde. Car il s'agit de bien autre chose que de se retrouver « bien au chaud » avec celui « avec qui » on a mangé et bu !

Cette urgence vaut premièrement pour le peuple élu, urgence à retrouver le droit fil de sa vocation à l’égard « des nations », que reprendra in extremis un petit noyau de disciples. Mais cette urgence à entrer concrètement dans le combat de Dieu pour donner un sens à la vie, elle est aujourd'hui plus que jamais à l'ordre du jour dans un monde de plus en plus menacé par l’insignifiance.

Dans les v. 31 à 35, nous apprenons que la vraie cause de la mort de Jésus est dans cette mystérieuse et profonde opposition et ce refus que rencontrent dans le cœur humain les vraies voix prophétiques, tout au long des siècles et dans tous les domaines de la vie du monde. Ils causent tant de ruines et de morts, parce qu'on n'a « pas voulu entendre », de Jérusalem à Fukushima, en passant par la Shoah !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur Dieu, ton Fils a annoncé la ruine de la Jérusalem terrestre et a pleuré sur la cité où il allait mourir; mais par sa mort, il est devenu la pierre angulaire de la cité céleste où tu seras tout en tous. Rends-nous dès maintenant vigilants dans sa louange, afin qu’au jour où il viendra avec puissance et grande gloire, nous soyons au nombre de ceux qui entreront avec lui en ta présence pour te célébrer aux siècles des siècles.

 

A l’occasion du Synode de l’EERV: Dieu éternel et tout-puissant, tu nous as donné ton Saint-Esprit pour qu’il demeure à jamais avec nous. Que sa présence et sa grâce sanctifient les ministres et les laïcs rassemblés en ton nom en Synode de l’Eglise évangélique réformée du Canton de Vaud, afin que, maintenue dans la vraie foi et dans une discipline authentique, ton Eglise réalise la volonté de celui qui l’a aimée jusqu’à se livrer pour elle, ton Fils, Jésus le Christ, notre Sauveur. Lui qui vit et règne avec toi, dans l’unité du Saint-Esprit, un seul Dieu, maintenant et toujours.

Cantique 49-04 (du recueil Alléluia)

Toi que nos cœurs ont reconnu