vendredi 04 mars 2016

Temps

Temps du carême

Semaine

Vendredi de la troisième semaine

Complément

Psaume

Psaume 19a (18a)

Les cieux proclament la gloire de Dieu

 
2
Les cieux proclament la gloire de Dieu,
 
 
le firmament raconte l’ouvrage de ses mains.
 
3
Le jour au jour en livre le récit
 
 
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

 
4
Pas de paroles dans ce récit,
 
 
pas de voix qui s’entende ;
 
5
mais sur toute la terre en paraît le message
 
 
et la nouvelle, aux limites du monde.

 
 
Là, se trouve la demeure du soleil : †
 
6
tel un époux, il paraît hors de sa tente,
 
 
il s’élance en conquérant joyeux.

 
7
Il paraît où commence le ciel, †
 
 
il s’en va jusqu’où le ciel s’achève :
 
 
rien n’échappe à son ardeur.

Lectures du jour


Évangile selon Matthieu, Chap. 22, v. 23-33

23
 Le même jour, des Sadducéens s'approchent de Jésus. Les Sadducéens pensent que les morts ne se relèveront pas. Ils interrogent Jésus
24
 en lui disant:" Maître, Moïse a dit:"Si un homme meurt sans avoir d'enfants, son frère doit se marier avec la veuve. Ainsi, il donnera des enfants au frère qui est mort."
25
 Eh bien, supposons ceci: chez nous, il y a sept frères. Le premier se marie et il meurt sans avoir d'enfants. Il laisse donc sa femme au deuxième frère.
26
 Il arrive la même chose au deuxième frère, puis au troisième et enfin à tous les sept.
27
 Après eux tous, la femme meurt aussi.
28
 Quand les morts se relèveront, parmi les sept frères, qui sera le mari de cette femme? En effet, chacun a été son mari."
29
 Jésus leur répond:" Vous vous trompez, parce que vous ne connaissez ni les Livres Saints, ni la puissance de Dieu.
30
 Quand les morts se relèveront, les hommes et les femmes ne se marieront pas. Mais ils vivront comme les anges auprès de Dieu.
31
 Au sujet des morts qui se relèvent, vous avez sûrement lu cette parole de Dieu:
32
 "Je suis le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob." Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais il est le Dieu des vivants."
33
 Les foules entendent cela. Cet enseignement de Jésus les étonne beaucoup.

Commentaire

C’est aux vivants que Dieu s’intéresse !

Jésus refuse de répondre à cette devinette irrévérencieuse posée par les sadducéens.
Pourquoi polémiquer et vouloir percer le mystère de l’au-delà ? La résurrection n’est pas sujette à spéculation ou simple hypothèse. N’appliquons pas aux réalités de la vie céleste les notions propres aux choses terrestres. La résurrection est certes un acte de puissance de Dieu, mais nous ne pouvons le recevoir que dans la foi.

Pas besoin de savoir ce que le Christ n’a pas cherché à nous dire. Il vient d’abord nous révéler cette vérité profonde : « Dieu est le Dieu des vivants. » Dieu ne se serait pas présenté comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, s’il considérait ces patriarches comme morts. Il ne peut pas s’identifier à des personnes qui ont cessé d’être, car il est, Lui, le Vivant !
Il est capital de rappeler aux hommes que Dieu s’intéresse à tous les vivants ! Jésus emploie le présent pour mettre l’accent sur la vie que Dieu donne, ce Dieu qui conduit l’histoire des vivants.
Ressusciter demain ? Je sais mon présent habité par le Dieu vivant. Jésus dira : « Je suis la résurrection et la vie » (Jn 11, 25). L’un ne va pas sans l’autre.
Si la résurrection est à venir, accueillons dans la foi et l’union à Christ la vie qu’il donne en abondance. Si résurrection il y a pour aujourd’hui, ce sera déjà celle de la confiance, de l’amour, de la paix, de la joie… Que Dieu ressuscite constamment en moi tout ce qui est porteur de vie !

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
ton Fils bien-aimé a donné sa vie pour le monde;
que son amour brûle en nos cœurs
et nous fasse passer ainsi de la servitude à la liberté,
de la mort à la vie nouvelle;
exauce-nous, toi qui es béni pour les siècles des siècles.

Cantique 41-26 (du recueil Alléluia)

Grand Dieu nous te bénissons (str. 1,2,4)