jeudi 04 juillet 2019

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 17 (16), 8-15

Garde-moi

 
8
Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
 
 
à l’ombre de tes ailes, cache-moi,
 
9
loin des méchants qui m’ont ruiné,
 
 
des ennemis mortels qui m’entourent.

 
10
Ils s’enferment dans leur suffisance ;
 
 
l’arrogance à la bouche, ils parlent.

 
11
Ils sont sur mes pas : maintenant ils me cernent,
 
 
l’œil sur moi, pour me jeter à terre,
 
12
comme des lions prêts au carnage,
 
 
de jeunes fauves tapis en embuscade.

 
13
Lève-toi, Seigneur, affronte-les, renverse-les ;
 
 
par ton épée, libère-moi des méchants.

 
14
Que ta main, Seigneur, les exclue d’entre les hommes, *
 
 
hors de l’humanité, hors de ce monde :
 
 
 tel soit le sort de leur vie !

 
 
Réserve-leur de quoi les rassasier : †
 
 
que leurs fils en soient saturés,
 
 
qu’il en reste encore pour leurs enfants !

 
15
Et moi, par ta justice, je verrai ta face :
 
 
au réveil, je me rassasierai de ton visage.

Lectures du jour


Évangile selon Jean, Chap. 13, v. 16-20

16
Oui, je vous le dis, c'est la vérité: le serviteur n'est pas plus important que son maître, l'envoyé n'est pas plus important que celui qui l'envoie.
17
Maintenant, vous savez tout cela. Vous serez heureux si vous le faites.
18
 "Je ne parle pas de vous tous, je connais ceux que j'ai choisis. Mais ce qui est écrit dans les Livres Saints doit se réaliser. En effet, on lit: "Celui qui partageait ma nourriture est devenu mon ennemi."
19
Je vous le dis maintenant, avant que cela arrive. De cette façon, quand cela arrivera, vous croirez que "Je suis".
20
 Oui, je vous le dis, c'est la vérité: si quelqu'un reçoit celui que j'envoie, c'est moi qu'il reçoit. Et la personne qui me reçoit reçoit aussi celui qui m'a envoyé."

Commentaire

Heureux les pratiquants !

Avant d’en arriver à cette béatitude du v. 17, Jésus, rhabillé ou ressuscité (?) nous pose la bonne question : « Avez-vous compris ce que j’ai fait pour vous ? »
Qu’a-t-il fait ? Il nous a montré un Père qui, avant toute chose, nous aime et prend soin de nous : enseignement bien difficile à saisir.
Car notre mentalité religieuse, faite de volontarisme, nous pousse à conquérir le salut par nous-mêmes, nos rites, nos morales souvent impossibles et se trouvant toujours prises en défaut. Non, ce que Jésus nous offre, c’est un exemple d’humilité et de service. Ce sera le fondement de la communauté chrétienne – faute de quoi celle-ci ne verra pas le jour.
Jésus n’institue pas là une nouvelle obligation spirituelle, mais nous offre une clé : si c’est ainsi que Dieu a agi pour moi en la personne de son Fils unique, je vais avoir envie de le vivre à mon tour avec mes proches de la communauté des croyants. Et j’en serai heureux ! Nous y voilà !
Dans l’Ancien Testament, on voit sans cesse que Dieu veut le bien et le bonheur de son peuple. Et dans l’Evangile, tant sur le plan personnel que communautaire, on voit bien qu’il développe ce même projet pour nous.
Donc heureux sommes-nous si nous pratiquons cet humble service à l’image du Christ : c’est que nous aurons compris ce qu’il a fait pour nous. Mais Judas semble n’avoir ni compris ni accepté ce Seigneur trop humble et trop donnant …

Sujets de prière

Oraison

Dieu éternel et tout-puissant,
tu soutiens l’univers
et tu le destines à une création nouvelle:
accorde-nous, dans les contradictions de ce monde,
d’avoir les yeux fixés sur ton Royaume,
et de l’annoncer par des signes de justice et d’amour,
en Christ, notre Seigneur.

 

Cantique 44-07 (du recueil Alléluia)

Tu me veux à ton service