vendredi 04 janvier 2019

Temps

Temps de Noël

Semaine

Vendredi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 110 (109)

Siège à ma droite

 
1
Oracle du Seigneur à mon seigneur :
 
 
   « Siège à ma droite, *
 
 
et je ferai de tes ennemis
 
 
   le marchepied de ton trône. »

 
2
De Sion, le Seigneur te présente
 
 
   le sceptre de ta force : *
 
 
« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

 
3
Le jour où paraît ta puissance,
 
 
   tu es prince, éblouissant de sainteté : *
 
 
« Comme la rosée qui naît de l’aurore,
 
 
   je t’ai engendré. »

 
4
Le Seigneur l’a juré
 
 
   dans un serment irrévocable : *
 
 
« Tu es prêtre à jamais
 
 
   selon l’ordre du roi Melkisédek. »

 
5
À ta droite se tient le Seigneur : *
 
 
il brise les rois au jour de sa colère.

 
7
Au torrent il s’abreuve en chemin, *
 
 
c’est pourquoi il redresse la tête.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 42, v. 10-16

10
Chantez au Seigneur un chant nouveau. Du bout du monde, chantez sa louange, vous qui voyagez sur la mer, vous qui la remplissez, et vous, les peuples éloignés.
11
Qu'on entende des chants dans les lieux habités du désert, dans les campements des nomades de Quédar ! Que les habitants de la Roche montrent leur joie, qu'ils poussent des cris de joie du sommet des montagnes !
12
Que les peuples éloignés rendent gloire au Seigneur, qu'ils chantent à haute voix sa louange !
13
Le Seigneur s'avance comme un soldat courageux, comme un combattant il rassemble son courage. Il pousse un puissant cri de guerre, il agit comme un soldat courageux contre ses ennemis.
14
Le Seigneur dit : " Depuis longtemps, j'ai gardé le silence, je suis resté sans rien dire. Mais maintenant, je vais crier. Comme une femme au moment d'accoucher, je gémis, je manque de souffle, je respire mal.
15
Je vais détruire montagnes et collines, et y faire sécher tout ce qui pousse. Je vais changer les fleuves en terre solide et vider l'eau des lacs.
16
Je vais conduire les aveugles sur une route inconnue, je vais les faire marcher sur des chemins qu'ils ne connaissent pas. Devant eux, je vais changer la nuit en lumière, je vais enlever les obstacles sous leurs pieds. Voilà ce que je veux faire, je n'abandonnerai pas ce projet.

Commentaire

Un chant nouveau

Les décors de Noël sont en passe d’être rangés jusqu’au mois de décembre. Mais les cantiques de la fête murmurent encore dans notre cœur : « D’un cœur joyeux chantez !... », « Je viens à vous du haut des cieux … », « Nuit lumineuse, nuit bienheureuse », et combien d’autres, plus populaires …
Cela suscite de beaux souvenirs, réveille des nostalgies et remue l’espérance enfouie. Esaïe invite à entonner un « chant nouveau » qui dure toute l’année : celui qui célèbre Dieu avec la création et tous les croyants. Car sa grandeur est trop souvent oubliée. Alors sa colère, qui n’est que le revers de son amour, se déchaîne : mais ce n’est jamais son dernier mot.
Si notre louange est mince, n’est-ce pas parce que nous voyons Dieu anodin ? Aurions-nous un Seigneur petit ? Avons-nous oublié sa puissance de création, l’immense force de son amour que rien ne rebute ? N’aurions-nous donc aucun motif de reconnaissance et d’humilité ?
Il arrive que parfois nous n’ayons pas le cœur à chanter, nous n’allions pas bien, et le monde non plus. Mais ne nous laissons pas aveugler par le mal.
Tout en le combattant, sachons que ce n’est pas lui qui aura le dernier mot de la vie.
Oui, peuple des croyants, réveille-toi, lève-toi et ouvre ton cœur à celui qui vient ! Que Dieu dirige ton regard sur l’Enfant qu’il nous donne afin que tu découvres en lui l’immense majesté de sa grâce.

Sujets de prière

Oraison

Seigneur notre Dieu,
tu as conduit jusqu’à ton Fils
les mages des nations païennes
et tu leur as révélé sa divinité.
Malgré les obscurités de notre vie,
nous te connaissons dans la foi.
Dirige notre marche par ta Parole faite chair,
lampe qui brille dans un lieu obscur,
jusqu’à ce que le jour commence à poindre
et que l’astre du matin se lève dans nos coeurs,
par le Christ notre Seigneur.

Cantique 32-36 (du recueil Alléluia)

Dors, ma merveille