Mercredi 4 Janvier 2017

Temps

Temps de Noël

Semaine

Mercredi après l'octave de Noël

Complément

Psaume

Psaume 145 (144), 10-21

Tu rassasies avec bonté tout ce qui vit

 
10
Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
 
 
et que tes fidèles te bénissent !
 
11
Ils diront la gloire de ton règne,
 
 
ils parleront de tes exploits,

 
12
annonçant aux hommes tes exploits,
 
 
la gloire et l’éclat de ton règne :
 
13
ton règne, un règne éternel,
 
 
ton empire, pour les âges des âges.

 
 
Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
 
 
fidèle en tout ce qu’il fait.
 
14
Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
 
 
il redresse tous les accablés.

 
15
Les yeux sur toi, tous, ils espèrent :
 
 
tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
 
16
tu ouvres ta main :
 
 
tu rassasies avec bonté tout ce qui vit.

 
17
Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
 
 
fidèle en tout ce qu’il fait.
 
18
Il est proche de ceux qui l’invoquent,
 
 
de tous ceux qui l’invoquent en vérité.

 
19
Il répond au désir de ceux qui le craignent ;
 
 
il écoute leur cri : il les sauve.
 
20
Le Seigneur gardera tous ceux qui l’aiment,
 
 
mais il détruira tous les impies.

 
21
Que ma bouche proclame les louanges du Seigneur ! *
 
 
Son nom très saint, que toute chair le bénisse
 
 
 toujours et à jamais !

Lectures du jour

Commentaire

Le don de la vie

Le christianisme affirme que non seulement Dieu s’est révélé au monde, mais qu’il s’est donné à lui. Ce don est un don de vie. Mais dès les premiers siècles, on a mis cela en doute. On pensait que Jésus-Christ était venu révéler Dieu victorieusement, comme lors de son baptême – l’eau – mais certainement pas dans la défaite de la Passion – le sang.
Jean exprime sa position en ayant recours au langage symbolique. Entre la pratique dans la liturgie des Eglises – Baptême et Cène – et les événements de la vie du Christ, il y a unité. Et l’Esprit Saint, troisième témoin, vient conduire le croyant à la connaissance complète de Jésus-Christ, celui qui a donné sa vie pour nous.
Ce passage de la lettre de Jean peut nous paraître quelque peu hermétique quand on y cherche une compréhension rationnelle. Il est pourtant à lire et relire dans un esprit de méditation et de recueillement, car porteur d’une présence qui nous accompagne en cours de lecture. Ceci dans et grâce à la communauté d’Eglise où m’est donnée la possibilité de le rencontrer dans la communion de frères et sœurs qui partagent la foi au même Christ.

Sujets de prière

Oraison

Dieu de lumière,
c’est dans la réalité de notre chair
que ton Fils unique est venu vivre parmi nous;
nous reconnaissons que son humanité
fut semblable à la nôtre:
donne-nous d’être transformés par lui
au plus intime de notre cœur
et d’avoir part avec lui à la vie de ton Royaume,
car il est vivant et il règne pour les siècles des siècles.

Cantique 47-06 (du recueil Alléluia)

Mon vrai trésor sur terre