jeudi 04 février 2021

Temps

Temps ordinaire

Semaine

Jeudi

Complément

Psaume

Psaume 54 (53)

Mon appui entre tous

 
3
Par ton nom, Dieu, sauve-moi,
 
 
par ta puissance rends-moi justice ;
 
4
Dieu, entends ma prière,
 
 
écoute les paroles de ma bouche.

 
5
Des étrangers se sont levés contre moi, †
 
 
des puissants cherchent ma perte :
 
 
ils n’ont pas souci de Dieu.

 
6
Mais voici que Dieu vient à mon aide,
 
 
le Seigneur est mon appui entre tous.

 
8
De grand cœur, je t’offrirai le sacrifice,
 
 
je rendrai grâce à ton nom, car il est bon !
 
9
Oui, il m’a délivré de toute angoisse :
 
 
j’ai vu mes ennemis défaits.

Lectures du jour


Livre d’Ésaïe, Chap. 58, v. 9-14

9
 Quand tu appelleras, le Seigneur répondra. Quand tu crieras, il dira: "Je suis là!" Si tu fais disparaître de ton pays ce qui écrase les autres, les gestes de menace et les paroles blessantes,
10
 alors ta lumière se lèvera dans la nuit, ton obscurité sera comme la lumière de midi. Ce sera la même chose si tu partages ta nourriture avec celui qui a faim, si tu donnes à manger à ceux qui sont dans la misère.
11
 Le Seigneur sera toujours ton guide. Même en plein désert, il te donnera à manger et te rendra des forces. Tu seras comme un jardin bien arrosé, comme une source qui coule toujours.
12
 Tu relèveras les vieux murs détruits, tu reconstruiras sur les fondations abandonnées depuis toujours. On t'appellera "le peuple qui ferme les fentes et refait les rues de la ville".
13
"Supposons ceci: Tu ne fais pas de démarches le jour du sabbat, tu ne t'occupes pas de tes affaires pendant ce jour qui m'est consacré. Tu appelles le sabbat "bonheur", tu appelles le jour du Seigneur "jour honorable", et tu l'honores en évitant les démarches, les affaires et les discussions.
14
 Alors tu trouveras ton bonheur en moi. Je te ferai passer comme un vainqueur sur les montagnes du pays. Je te ferai profiter de la terre que Jacob, ton ancêtre, a reçue en partage." Voilà ce que le Seigneur promet.

Commentaire

Ne rien faire …

Nous lisions hier une parole sur le jeûne tel que Dieu le conçoit : non une privation affligeante mais un don joyeux qui libère donateurs et bénéficiaires.

Un deuxième moyen est offert au peuple de Dieu pour vivre dans la plénitude à laquelle il aspire. C’est le sabbat – mot hébreu qui contient l’idée de cessation, pause, moratoire. Il est présenté comme un cadeau de Dieu aux humains : il l’a testé le septième jour de la création, lorsqu’il s’est reposé de son travail. Combattant tout légalisme dans la pratique du sabbat, Jésus enseigne que « Le sabbat a été fait pour l’être humain » et non le contraire.
Il est vrai que notre « sabbat » chrétien, le dimanche de résurrection, intervient comme une limitation dans nos activités professionnelles légales et, en tant que tel, il peut paraître contraignant …

Mais heureusement qu’il y a cette limite : quelle libération !
Elle devrait nous conduire à un décentrement par rapport au travail, dans lequel nous pensons trouver l’essence même de notre vie. Cette place devenue libre dans nos agendas devrait devenir celle qui permet d’accueillir Dieu.

Jour saint (v. 13) – c'est-à-dire mis à part – il nous redonne la possibilité de placer Dieu au centre, et non plus en périphérie de notre vie comme un surplus.

Reconnaissons pourtant que le besoin de liberté, l’activisme associatif, les impératifs commerciaux, la dérégulation du temps de travail, le besoin de loisirs … ou le trop de travail n’encouragent pas une telle démarche de lâcher prise pour laisser Dieu prendre emprise ! Cette utopie prophétique est pourtant mise à notre portée.

Sujets de prière

Oraison

Dieu,
qui as révélé au monde
que les artisans de paix
seront appelés tes fils,
aide-nous à rechercher toujours cette justice
qui seule peut garantir aux hommes
une paix solide et durable.
Nous t’en prions au nom du Christ, Jésus, notre Seigneur.

Cantique 134 (du recueil Alléluia)

Bénissons Dieu le seul Seigneur