mercredi 04 décembre 2019

Temps

Temps de l'Avent

Semaine

Mercredi

Complément

Psaume

Psaume 6

Seigneur, guéris-moi

 
2
Seigneur, corrige-moi sans colère,
 
 
et reprends-moi sans fureur.
 
3
Pitié, Seigneur, je dépéris !
 
 
Seigneur, guéris-moi !
 
 
Car je tremble de tous mes os,
 
4
de toute mon âme, je tremble.

 
 
Et toi, Seigneur, que fais-tu ? †
 
5
Reviens, Seigneur, délivre-moi,
 
 
sauve-moi en raison de ton amour !
 
6
Personne, dans la mort, n’invoque ton nom ;
 
 
au séjour des morts, qui te rend grâce ?

 
7
Je m’épuise à force de gémir ; †
 
 
chaque nuit, je pleure sur mon lit :
 
 
ma couche est trempée de mes larmes.
 
8
Mes yeux sont rongés de chagrin ;
 
 
j’ai vieilli parmi tant d’adversaires !

 
9
Loin de moi, vous tous, malfaisants,
 
 
car le Seigneur entend mes sanglots !
 
10
Le Seigneur accueille ma demande,
 
 
le Seigneur entend ma prière.
 
11
Qu’ils aient honte et qu’ils tremblent, tous mes ennemis,
 
 
qu’ils reculent, soudain, couverts de honte !

Lectures du jour


Évangile selon Luc, Chap. 20, v. 1-8

1
 Jésus enseigne dans le temple et il annonce la Bonne Nouvelle aux gens. Un jour, les chefs des prêtres, les maîtres de la loi et les anciens arrivent.
2
 Ils demandent à Jésus: "Dis-nous: de quel droit est-ce que tu fais ces choses? Qui t'a donné le pouvoir de les faire?"
3
 Jésus leur répond: "Moi aussi, je vais vous poser une question. Dites-moi:
4
 qui a envoyé Jean baptiser? Est-ce que c'est Dieu ou les hommes?"
5
 Alors ils réfléchissent entre eux et ils se disent: "Si nous répondons: "C'est Dieu", Jésus va nous dire: "Vous n'avez pas fait confiance à Jean, pourquoi donc?"
6
 Et si nous répondons: "Ce sont les hommes", tout le peuple va nous jeter des pierres pour nous tuer! En effet, tous croient que Jean était un prophète."
7
 Alors ils répondent à Jésus: "Nous ne savons pas."
8
 Jésus leur dit: "Moi non plus, je ne vous dis pas de quel droit je fais ces choses."

Commentaire

Reconnaissance et autorité

Le plus souvent, nous n’accordons reconnaissance qu’à celles et ceux chez qui nous pressentons une force, une autorité.
Mais qu’est-ce que l’autorité d’une personne?
Pour certains, ce pourra être sa capacité à s’exprimer en public, à tenir une dispute, à argumenter. Jésus ne se démonte pas, son assurance transparaît dans sa non-agressivité. Il se montre habile face aux questions des prêtres, scribes et anciens. Pour d’autres, l’autorité résidera dans la manière de s’exprimer, avec ou sans assurance.
Pour d’autres encore, l’autorité se mesurera à l’impact, à la popularité de la personne ou de ses idées. Jésus avait tout le peuple suspendu à ses lèvres.
Jésus ose répondre : «Moi non plus, je ne vous dis pas de quelle autorité je fais cela» Mais nous, qui ne sommes pas lui, n’avons-nous pas besoin d’être reconnus dans nos compétences, légitimées dans notre autorité en telle ou telle matière? Quelle légitimité atteindre avec une telle réponse?
Tout le temps, nous avons à légitimer notre autorité.
Mais comment éduquer et former sans autorité?
Comment enseigner, susciter des envies, transmettre sans autorité?
Eh bien, c’est peut-être ce vers quoi nous devrions tendre … Une forme de transmission renouvelée, des interactions d’une autre nature entre individus, une définition neuve de la force: «Moi non plus, je ne vous dis pas de quelle autorité je fais cela»

Sujets de prière

Oraison

O Dieu,
tu as envoyé ton Fils dans le monde,
afin qu’il nous réveille de notre mort
et nous fasse porter des fruits pour ta gloire.
Fais-nous la grâce, nous t’en prions,
de reconnaître son autorité divine
et de nous mettre tout entiers à son service,
afin que toute notre vie te soit agréable.
Nous te le demandons pour l’amour de son nom.

 

Cantique 61-83 (du recueil Alléluia)

Je crois au Dieu vivant